Archives mensuelles : juillet 2010

Entités

Il y a beaucoup de médiums avec qui je travaille qui utilisent des nomenclatures différentes pour parler des entités qu’ils rencontrent et côtoient. Mais globalement il y a des tendances qui se dégagent et qui permettent de classifier ces entités. Les consciences fonctionnent sur des niveaux d’énergie différents, semblable à des fréquences différentes. On attire vers soi les êtres de fréquence similaire. Une personne très heureuse repousse les êtres malintentionnés, une personne malheureuse leur constitue un repas. En tant qu’êtres incarnés, les vivants canalisent dans le monde physique une forte quantité d’énergie qui permet à la conscience de manipuler le corps et d’y résider. Les êtres différents n’ont pas cette force-là, d’où les comportements de vampirisme et de tourment qu’ils peuvent avoir.

Consciences du bas astral :

Plutôt que d’être de véritables intelligences les larves du bas astral se contentent de se nourrir de la peur. En général elles se fixent tout simplement sur les gens comme des sangsues. Ceux qui en ramènent le plus sont les adeptes de la projection astrale, surtout s’ils n’ont pas de protection. Il y a de nombreux guérisseurs qui détectent et détachent ces entités. Bien que non adaptées à notre monde, elles y entrent à chaque fois que le libre arbitre humain franchit certaines limites dans les domaines de la magie ou que certains passages s’ouvrent entre le plan physique et les plans adjacents.

Fantômes :

Toutes les esprits incarnés ne parviennent pas eux-mêmes à s’extraire totalement du monde physique pour retourner à la maison lors de la mort du corps physique. Certains sont rongés par la honte, la colère, la culpabilité et résistent à l’appel du divin. Sur l’échelle des énergies, ils sont tout en bas et utilisent ce différentiel entre leur émotions basses et la joie divine pour ne pas se rapprocher du Ciel et rester près de la matière. Tant qu’ils veulent rester sur Terre, ils doivent trouver de l’énergie pour s’accrocher à ce monde et maintenir les vibrations basses or ils en manquent fatalement. Donc, ils vont hanter, faire peur, tourmenter, maintenir la tristesse chez les vivants afin qu’ils produisent pour eux les vibrations dont ils ont besoin. Les fantômes s’attachent sur les gens et les vampirisent pour rester sur place. Ils peuvent insuffler des pensées.

Dévas :

Consciences qui s’occupent de la nature. Parfois ils choisissent de former des orbes qui sont alors observables par les vivants. Il y a beaucoup d’autres consciences qui peuvent former des phénomènes visibles mais en pleine nature on peut en voir et la question ne se pose pas trop. Dans la légende populaire, on parle de fées et autres. Ils apparaissent souvent comme de petits points brillants aux médiums ou de silhouettes. Il y a cependant des cas de gens tout à fait ordinaires qui en virent des centaines apparaître autour d’eux en quelques secondes. Chaque déva est intéressé par une plante ou un animal et ne s’occupe que de faire prospérer cet être physique. Ce sont en quelques sorte les anges gardiens des règnes animal et végétal en restant bien intentionnés envers les humains qui se présentent à eux.

Démons :

Les démons sont des intelligences qui ne sont pas de ce monde et qui ne sont pas destinées à s’y incarner. Cependant, bien que d’autres intelligences que l’on appelle anges les maintiennent premièrement en dehors de notre dimension, le libre-arbitre humain les y amène par certaines pratiques de la magie ou encore du spiritisme. A ce moment-là, il devient urgent de réagir. L’horreur qui peut en suivre dépasse l’entendement car un démon vous fera pourrir sans vergogne et surtout cachera autant qu’il le pourra qu’il est un démon. La plupart des possédés sont en fait dans des asiles car rien ne laisse apparaître qu’ils sont devenus des pantins.

Etres de haute vibration :

C’est la dénomination commune qui permet de nommer tous les êtres qui sont proches de l’amour divin et qui prennent soin des autres. Les rencontrer ne peut qu’être bénéfique.

Auras, transmission d’émotions

Chaque émotion est l’indice que de l’énergie est canalisée et rayonne autour de nous. C’est ainsi que les auras se forment et changent de couleur. Des voyants perçoivent ces auras qui trahissent les pensées et les humeurs de l’individu. Mais en plus de ce rayonnement, il y a aussi réception d’énergies extérieures, les auras s’effleurent et interagissent. Certaines émotions peuvent se transmettre ainsi, certaines auras peuvent être agréables et d’autres devenir désagréables. Si vous vous tenez à côté de quelqu’un qui broie du noir et que vous êtes sensible à cela vous pouvez finalement être vampirisé(e) par ce voisin car son aura va progressivement absorber l’énergie de la vôtre. Cela agit exactement à la manière de vases communiquants où le manque d’eau d’un vase est corrigé par le surplus des autres.

Lorsque certaines personnes stressent elles transmettent leur angoisse aux autres parfois à travers leur aura. Certains médiums récupèrent ainsi tout ce qui traîne dans leur environnement comme des éponges. De la même manière, les gens qui sont parasités par des entités voient (ou plutôt ne voient pas) progressivement leur aura se réduire au fur et à mesure que les entités se nourissent de leur énergie. Parfois l’aura est inférieure au corps physique dans ses dimensions. Il arrive même que cela finisse par déclencher des problèmes de santé. Les auras montrent bien comment l’énergie circule et les taches sur une aura préviennent de l’apparition de problèmes physiques. L’aura est le résultat de l’activité des énergies subtiles du corps alors ses défauts montrent bien les endroits où des problèmes de santé vont apparaître.

Si l’aura se modifie et trahit nos pensées, on peut aussi la modifier en utilisant certains processus. Il est ainsi recommandé à toutes les personnes qui sont sensibles aux énergies (et même aux autres) d’utiliser les prières de lumière dorée ou violette pour former une enveloppe protectrice autour d’elles-mêmes. Ces mécanismes de défenses immunisent les gens sensibles contre les mauvaises énergies ambiantes et de nombreuses entités sont repoussées par ces lumières. Pour certaines personnes de nombreux lieux deviennent désagréables à cause des émotions qui s’y transmettent, ces protections-là sont adéquates pour être hors de portée de ces énergies. Au-delà même d’une simple protection, les auras peuvent imprégner l’environnement avec leur vibration, il y a en fait des gens qui déplacent avec eux un grand bien-être et qui donnent l’impression de rayonner. Des lieux peuvent être assainis par l’aura d’une seule personne. Il arrive que l’on ait véritablement l’impression qu’une personne irradie, est lumineuse. L’énergie qui émane des auras les plus grandes enveloppe littéralement les personnes voisines. De plus, cet effet est généralement bénéfique car les auras les plus vastes sont celles des personnes qui offrent le moins de résistance à la Source et qui laissent couler le plus d’amour divin donc elles le redistribuent.

Finalement, les auras transmettent aussi bien le positif que le négatif si elles ne sont pas suffisamment protectrices mais leur rôle reste tout de même de faciliter la circulation des énergies et forment un corps à part entière qui porte la marque des émotions, les suscite ou les dénote.

Relâchez-vous

Question : Pourquoi je n’arrive jamais à manifester ce que je veux ? Pourtant j’y attache beaucoup d’importance.

Lorsqu’il y a demande, il y a automatiquement une réponse de la Source pour vous donner ce que vous demandez. Cependant, la plupart des gens résistent à leur demande, ils adoptent une vibration opposée. Il y a toujours deux manières de regarder une demande : soit on se concentre sur la présence de ce que l’on veut, soit on se concentre sur le manque de ce que l’on veut. Résister à sa demande, c’est adopter des pensées qui vont à l’encontre de tout ce qu’implique la demande. Toutes les pensées de manque de confiance par exemple, sont des pensées résistantes. A chaque fois que l’on adopte une pensée de peur, on résiste à l’avènement de ce que l’on demande et il subsiste le risque de programmer l’inverse de ce que l’on veut notamment en écoutant ces pensées lorsque rien n’est encore fait. La résistance au changement est une des pires choses qui soit car tout est impermanent.

Les méthodes qui font appel à des pensées résistantes sont très nombreuses. Faire la grève, faire un régime restrictif, faire la gueule, déclarer la guerre à l’obésité, déclarer la guerre à une maladie, déclarer la guerre à la guerre, etc… Tout cela c’est résister, c’est se concentrer sur ce que l’on ne veut pas en espérant le faire partir. A l’inverse, tout ce qui permet d’oublier ce qui gêne est un moyen de se déplacer du problème vers la solution. Du point de vue de la loi d’attraction, il n’y a pas de différence entre ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas, il y a seulement attraction en réponse à ce que vous adoptez comme vibration et comme vous adoptez la vibration de ce à quoi vous pensez vous attirez indifféremment ce que vous désirez et ce que vous ne désirez pas. A chaque fois que l’on combat une chose on en adopte la vibration parce qu’on l’envisage sous tous ses aspects, on s’en imprègne et on lui donne de la force.

Résister équivaut finalement à créer un ennemi à combattre puis le combattre donc lui donner de l’énergie et finalement le rendre encore plus fort. Il n’est pas anodin que certains expérimentent une grande abondance quand d’autres se donnent beaucoup de mal pour peu de résultats. Il y a ceux qui ne donnent pas prise à leur résistance et ceux qui la maintiennent. Par exemple, il y a ceux qui travaillent en imaginant que leur travail va donner des résultats tandis que d’autres se demandent pourquoi ils n’ont pas encore de résultats jusqu’à insister sur l’aspect : absence de résultats. A partir de là, leur énergie maintient en place la situation imaginaire pour la rendre réelle. C’est comme cela que des gens qui ont les mêmes chances se retrouvent souvent dans des situations totalement différentes à l’arrivée, les uns créent ce qu’ils veulent quand d’autres perpétuent l’absence de ce qu’ils veulent.

Pour relâcher sa résistance il suffit de trier les pensées et d’éliminer celles qui s’opposent au résultat désiré. Rien de plus simple en pratique mais certains résistances sont plus subtiles. Par exemple certaines pensées comme : « seul un travail intense fournit des résultats » résiste à la créativité et au travail facilité des esprits fertiles. Parfois certaines résistances sont ancrées dans le subconscient. En fait, il y a tout un tas de résistances qui viennent de notre environnement. C’est aussi pour cela que les gens optimistes se débarrassent des pessimistes, ils connaissant bien le mal que fait d’adopter des croyances négatives. En outre, il s’agit surtout de s’assurer que l’on relâche sa résistance dès qu’une pensée nous fait nous sentir mal. Si les gens s’attachaient à défaire leur stress pour reprendre le contrôle, la vie serait bien plus fluide et agréable. Il ne peut pas survenir quoi que ce soit de positif lorsque votre résistance à ce que vous demandez vous désoriente.

Enfants indigos, crystal, arc-en-ciel, dorés

En permanence des âmes s’incarnent dans la civilisation humaine. Du fait même de la réincarnation, les enfants sont généralement plus vieux que leurs parents. C’est ainsi que chaque nouvelle génération crée une société plus riche, plus complexe mais surtout que ses jeunes éléments sont aptes à maîtriser les nouveaux concepts, technologies, modes de vie mieux que leurs parents. Cependant, récemment, à cause des changements globaux que connaît la planète et le passage de palliers de consciences délicats, s’incarnent sur Terre des âmes plus évoluées que les autres pour produire le changement nécessaire à la continuité de l’espèce humaine. Malheureusement, de nombreuses sectes et mouvances exploitent la peur des parents pour le profit et le pouvoir. Ayant rencontré et rencontrant toujours des parents qui se posent des questions sur le comportement de leurs enfants et les phénomènes dits paranormaux qui se produisent avec ces petits, je vais éclaircir certains points.

La première vague d’incarnation inhabituelle est constituée des enfants indigos. L’idée de les appeler indigos vient du fait que leur aura a souvent une couleur globale proche de l’indigo (bleu foncé, indigo, violet, etc). Cette couleur dans l’aura est généralement le signe d’un grand développement spirituel mais il ne faut pas tirer de conclusion hâtives car l’aura d’une personne change de couleur selon de nombreux paramètres. Les enfants indigos sont doués pour remettre en cause l’autorité et poser leurs parents et toute forme de hiérarchie face à ses imperfections. Leur esprit est combatif au sens qu’il s’insinue dans toutes les failles afin de déstabiliser ce qui est injuste. Ils ont naturellement l’intuition divine pour effriter tout ce qui s’oppose à l’ordre divin. Ils sont envoyés afin de fragiliser le pouvoir en place et ouvrir la porte au changement. Toutefois, ils sont parfois tellement révoltés qu’ils ne reconnaissent pas la nature spirituelle de leur existence, ils ont même parfois besoin de temps pour revenir vers leurs anges gardiens ou Dieu. Pour les parents ce genre d’enfant pose un problème certain d’éducation car ils remettent souvent tout en cause et sont potentiellement en révolte perpétuelle, sans raison apparente. Le fait que les parents s’opposent à leur volonté n’est pas un mal contrairement à ce que racontent les sectes. Bien que leur énergie soit abondante ils ont besoin de parents qui leur posent des limites claires afin de vite dominer leur caractère et leur apprendre à employer leur force mentale à bon escient. Les mouvances qui font croire aux parents qu’ils doivent laisser faire à leurs enfants ce qu’ils veulent sont dans le faux et cherchent plus à dominer les parents qu’autre chose car tout enfant n’est qu’un enfant qui ne doit pas être considéré comme plus, ni comme moins. Les parents doivent se rappeler que les âmes se choisissent les unes les autres alors ils sont à la fois le choix de leur enfant et l’enfant est peut-être aussi un choix qu’ils ont fait avant de s’incarner. Dans le plan divin, il n’y a rien qui soit défaillant, les parents doivent savoir que leur famille forme la combinaison optimale pour l’évolution de chaque membre. Cette remarque est valable pour tous les enfants même si les enfants indigos sont potentiellement durs à élever. Pas la peine de croire non plus que tout enfant difficile est un indigo car nombre d’enfants indigos sont spirituellement avancés sans jamais être perturbant.

Les enfants crystal (anglicisme) forment la vague qui suit les enfants indigos même s’il n’y a pas de délimitation claire entre les deux débarquements massifs et que des indigos s’incarnent encore. Les enfants crystal sont généralement plus paisibles que les indigos, ils visent à l’instauration de l’amour inconditionnel sur Terre alors ils sont un baume qui apaise la société. Les enfants crystal portent des valeurs de générosité et choisissent souvent des milieux sociaux difficiles pour s’incarner et y parfaire leur altruisme. Les enfants crystal sont aussi très portés sur les pouvoirs psychiques car bien que les indigos s’intéressent à l’ésotérisme les crystal maîtrisent généralement très bien la télépathie par exemple, avant même de savoir parler. Il n’est pas rare de pouvoir communiquer avec un enfant en bas âge par télépathie de nos jours. Il est amusant de voir l’enfant se tourner vers vous et répondre à vos solicitations sans qu’aucune parole ne soit prononcée. Les enfants crystal sont souvent surprenants par la maîtrise de leur environnement, ils sont très bon pour communiquer leurs émotions et obtenir ce qu’ils veulent de leur parents. Les enfants arc-en-ciels sont la dominante actuelle, ce sont des enfants qui combinent grande avance spirituelle et pouvoirs psychiques, au même titre que les enfants dorés. Cependant, les caractéristiques de ces enfants sont encore mal connues même si on les reconnaît au fait qu’ils savent généralement qui ils sont dès leur enfance.

Pour conclure, il faut être conscient du fait qu’il n’y a pas d’âme qui mérite un traitement particulier et que les parents sont le meilleur choix possible pour leurs enfants. En conséquence, il n’y a pas d’inquiétude particulière à avoir concernant ces enfants. Aujourd’hui 50% des enfants seraient d’une des catégories décrites ci-dessus mais cela ne peut rester qu’une description générale car chaque être est particulier et qu’il existe bien d’autres types d’âmes qui viennent prendre forme humaine. Tous les auteurs qui disent avoir une méthode unique pour élever un enfant sont sans doute des charlatans. Toutes les solutions sont en vous, rien ne remplacera jamais l’amour des parents pour les enfants. Ne considérez jamais qu’une méthode extérieure doit interférer avec votre intuition, c’est ce genre d’aveuglement qui mène à la catastrophe car les parents ont naturellement ce qu’il faut pour éduquer leurs enfants. Trop croire aux méthodes des autres privent les parents de leurs propres solutions qui étaient naturellement les bonnes pour leur enfant et les prive du moyen de s’épanouir dans le rôle de parents. En dernier lieu, il n’y a aucun prestige à tirer du fait d’être un indigo ou quoi que ce soit d’autre, les âmes avancées se sont toujours incarnées sur Terre pour y expérimenter en même temps qu’elles transmettent, alors faîtes-moi le plaisir de vous passer de cette fierté car s’en nourrir dénote plutôt superficialité que spiritualité et joie pure d’exister simplement afin d’explorer tout un éventail de possibilités.