Archives mensuelles : septembre 2010

Paranormal et drogues

On me parle souvent de gens qui disent avoir eu des expériences paranormales en prenant des substances. De plus, il est connu que les chamans utilisent des plantes pour se plonger en état de transe ou encore que la prise de LSD aide de sortir en dehors de son propre corps. Il est courant que de mauvaises expériences surviennent car le sujet n’a pas la stabilité mentale nécessaire pour gérer le stress qui est induit par l’expérience dite paranormale.

Pour comprendre les choses en profondeur, il faut savoir que la conscience et la matière sont trop différents pour être en contact direct. Il y a donc une série de corps intermédiaires qui permettent à la conscience de piloter le corps. Certaines substances permettent de desserrer les liens qui rattachent la conscience au corps et plus généralement au reste des mécanismes qui soutiennent le monde physique. Ces composés chimiques déclenchent ou portent certaines vibrations très spécifiques qui altèrent le fonctionnement des énergies subtiles. Le meilleur exemple est celui de la déformation du temps puisque la conscience de celui qui consomme certaines substances décroche l’esprit des énergies qui lui permettent de suivre l’écoulement normal du temps. Un autre excellent exemple est celui de la projection astrale facilitée par la prise de drogues car les liens qui maintiennent l’esprit et le corps liées sont distendus jusqu’à ce que l’esprit puisse se diviser en deux et vagabonder au loin. Aussi, il arrive que certains arrivent à canaliser des messages ou des dessins en prenant des drogues, le fait que la vacuité mentale aide énormément, il n’y a pas de résistance à la venue d’informations extérieures surtout que le processus de transfert des pensées est facilité au niveau énergétique.

Bien sûr, au-delà même des risques de santé sur le corps et sur l’esprit, il y a d’autres risques qui se présentent… Premièrement, l’individu est conçu pour être protégé contre les agressions de consciences extérieures, il y a un équilibre certain entre les corps énergétiques afin que tous les processus de la pensée soient synchrones et équilibrés, que les émotions ne prennent pas le pas sur l’intellect ou inversement. Cet équilibre assure le fait que l’individu est toujours aux commandes, que son énergie est manipulée par lui et pas par un autre en stabilisant les mécanismes à tous les niveaux, garantissant une stabilité de l’ensemble. Prendre des drogues chavire ces équilibres et ouvre la porte à beaucoup d’influences extérieures, à la fois au niveau énergétique et au niveau mental. Deuxièmement, il y a des personnes malintentionnées qui utilisent ce genre de substances pour vous fragiliser, exactement comme les potions d’une sorcière. Ces moyens sont utilisées pour faciliter l’usage de la magie noire ou l’installation d’une entitée. La drogue permet d’amoindrir les défenses de l’esprit et des corps énergétiques afin de les dépasser et de dominer l’individu.

Conclusion : il est plutôt déconseillé de se reposer sur des substances chimiques pour explorer les plans adjacents ou les pouvoirs psychiques. Cela revient à se doper, il n’est jamais bon de remplacer l’entraînement par la facilité.