Archives mensuelles : novembre 2010

Exercice

Il serait bien puisque je reçois de plus en plus de courriels de gens qui me demandent un conseil de partager certains des conseils que je donne. Ce week-end notamment, j’ai répondu à une de mes lectrices qui broyait du noir. Je partage la réponse que j’ai donné parce que je sais que cela arrive à beaucoup de monde.

Broyer du noir, c’est donner votre temps et votre énergie à des pensées qui vous desservent. Le danger est que l’attraction apporte à votre esprit de plus en plus de pensées de ce type. En somme, vous renforcez progressivement cette noirceur et vous faîtes grandir le négatif dans votre vie. Dans cet état émotionnel, vous ne pouvez pas progresser facilement dans la direction de votre accomplissement. L’idée nouvelle est donc de trouver un moyen de couper l’alimentation de ce mécanisme et dans le même temps d’alimenter un cercle vertueux.

Dès que vous commencez à vous sentir mal, prenez un stylo et du papier, faîtes une liste de ce qui va bien dans votre vie. Normalement, à force de vous concentrer sur les éléments de cette liste, vos émotions vont progressivement redevenir positives. Plus vos émotions remontent vers le bien-être, plus la liste est facile à établir.

Maintenant, l’idée est de convertir ce qui vous gêne à ce positivisme. L’élan que vous donne cette liste vous permet d’envisager vos problèmes sous un angle différent et bien plus efficace. Si jamais vous perdez votre sensation de clarté, revenez vers votre liste. L’idée est de transmettre l’abondance que vous expérimentez dans certains domaines vers d’autres. Avec le temps, vous serez en mesure de résoudre vos problèmes parce que vous avez retrouvé votre guidance mais sûrement parce que vous les aurez laissé vous envahir. L’attraction est en fait inversée lorsque vous passez à des émotions positives, et progressivement vous reprenez le contrôle de vos pensées. Vous êtes de moins en moins tenté(e) de broyer du noir puisque vous attirez des pensées de bien-être vous faisant avancer.

C’est vous qui créez votre réalité à partir des pensées que vous choisissez. Si vous avez utilisé votre pouvoir pour vous rendre triste, vous pouvez à tout moment choisir de laisser le bien-être revenir à vous en utilisant ce même pouvoir.

Je reçois des mails de gens qui voudraient que j’écrive plus d’articles plus rapidement, je vous conseille plutôt de suivre les pensées que je diffuse sur twitter (menu de droite) pour avoir un flux continu. D’autre part, les commentaires sont maintenant ouverts pour ceux qui préfèrent cela. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à envoyer vos mails.

Autoriser plutôt que lutter, ou comment perdre du poids avec la loi d’attraction

Un point important à comprendre lorsque l’on utilise la loi d’attraction est : autoriser plutôt que de lutter. Lorsque vous vous apercevez qu’il vous manque quelque chose, il n’est pas question de vous mettre à courir bêtement après avant de vous poser un peu pour changer d’émotions.

Prenons un exemple récurrent de nos jours.

En effet, lorsque vous avez l’impression d’avoir du poids à perdre, votre premier réflexe est sans doute de penser à un régime ce qui est une grosse erreur. Le fait que ça ne marche pas est pourtant partout autour de vous. Il y a des tonnes (sans jeu de mots) de gens qui font des régimes et qui pourtant ne parviennent à aucun résultat durable. Où est l’erreur ? Elle réside dans le fait que la solution du régime entraîne de mauvaises émotions. Un régime, c’est de la restriction, de la frustration, de la fatigue. Votre esprit va se sentir mal, votre corps aussi, c’est absolument l’inverse de ce qu’il faut faire. Vous ne pourrez jamais parvenir à un état de bien-être en prenant un chemin pénible car vous n’atteindrez à aucun moment l’état d’esprit de votre âme.

Face à ce problème de surpoids, la partie supérieure, divine, non-physique de vous-même est déjà devenue l’exacte solution de votre problème. Elle a déjà trouvé la solution parfaite, qui vous apportera plus de bien-être. Elle s’est déplacée vers un nouveau mode de vie, un nouveau mode d’alimentation ou un nouveau sport et bien d’autres choses nouvelles inimaginables. Dans tous les cas, ces changements ou la combinaison de ces changements est parfaitement adaptée à vous-même, du moins à la nouvelle personne que vous voulez devenir. Simplement, vous ne pourrez en aucun cas rejoindre ce bien-être préparé par vous si vous continuez de regarder dans la direction de votre situation présente et en attaquant frontalement vos cellules graisseuses.

Le problème qui se pose à vous est maintenant de manifester dans votre expérience physique ce que votre désir a déclenché. Votre âme est maintenant dans une vibration un peu plus éloignée de vous ici-bas car votre besoin de perdre du poids l’a transformée pour répondre à ce désir. C’est votre âme qui vous indique maintenant par vos émotions la direction à prendre pour réaliser le changement voulu. Lorsque vous vous sentez bien en faisant quelque chose, c’est que vous allez dans le bon sens, lorsque perdez cette sensation de bien-être alors vous êtes en train de prendre la mauvaise direction. Simple n’est-ce pas ? Mais si vous choisissez volontairement d’en baver en faisant un régime à la con, vous allez vous sentir mal en quasi-permanence donc vous allez être submergé(e) par vos émotions négatives et vous allez perdre la guidance de votre âme. Vous ne pourrez pas soudainement faire les bons choix pour vous-même si vous restez embourbé(e) dans ce brouillard émotionnel.

Faîtes en sorte de vous sentir le mieux possible dès maintenant. Dès que vous perdez votre bien-être, vous risquez d’expérimenter un trop grand écart entre votre vous supérieur et votre conscience ici-bas. Cet écart empêche de recevoir l’intuition, les émotions, la guidance qui vous va bien pour parvenir à vos objectifs. Vos émotions négatives et votre guidances sont comme deux fréquences éloignées tandis que le poste de radio que vous êtes ne peut pas écouter les deux fréquences simultanément. Lorsque vous êtes triste, c’est progressivement que vous revenez vers la joie. Vous ne pouvez pas brusquement changer de fréquence. Je n’ai jamais vu personne passer en une seconde des pleurs à la félicité. Si vous faîtes en sorte de vous sentir le mieux possible dès maintenant, vous allez enfin être en mesure de ressentir votre guidance et de faire les choix qui continuent de vous faire vous sentir bien. C’est un mouvement auto-entretenu !

Alors, l’objection que vous formulez peut-être contre mon explication est la suivante : changer est trop difficile. En effet, vouloir suivre son âme pour réaliser le processus de concrétisation de vos désirs est insurmontable lorsque vous ne vous alignez pas avec elle avant de passer à l’action. Forcément, si vous choisissez de partir dans la direction opposée la partie supérieure de vous-même coupera immédiatement votre apport de motivation. Vous n’aurez jamais le courage de faire quoi que ce soit de productif, de changer en dehors de votre âme. Dans le cas du surpoids, vous ne tiendrez pas longtemps si vous choisissez un régime qui vous correspond pas. A l’inverse, vous serez enchanté des résultats d’une alimentation qui vous fait vous sentir bien, non restrictive bien que différente. Vos goûts changeront progressivement et vous vous sentirez mieux en suivant de nouvelles habitudes. Vos goûts changent depuis que vous êtes né(e). Il est dans l’ordre des choses de surfer agréablement avec ce changement et de faire confiance. Tout au long du processus de changement, vous devez suivre ce qui vous fait vous sentir bien, le reste est inefficace voire contre-productif. Dans notre exemple, perdre du poids avec la loi d’attraction consiste à évoluer agréablement, jamais à lutter contre vous-même.

Autoriser plutôt que de lutter, c’est choisir de créer les conditions qui permettent à votre guidance de s’exprimer et à vous-même de relâcher votre résistance à ce que vous voulez. Ne restez pas focalisé sur votre problème, déplacez-vous vers votre bien-être et suivez votre guidance. Chacun de vos désirs est absolument, totalement, immédiatement perçu par votre essence divine. Son travail est de devenir la solution et le vôtre est de mettre en oeuvre cette solution grâce à la guidance qui en émane. Toutes vos volontés sont justes et visent à vous faire vous sentir mieux, le divin répond immédiatement à vos besoins mais c’est vous finalement qui faîtes le choix de devenir ce que vous avez voulu devenir. Il s’agit finalement de permettre à votre essence, à votre être intérieur de rayonner vos nouveau désirs à l’extérieur. Il s’agit de revêtir votre nouvelle personnalité, votre nouvelle manière d’être, celle que vous avez forgée au fur et à mesure de vos préférences successives. Si vous choisissez de passer à l’action sans utiliser cette boussole, vous risquez fortement de vous mettre à lutter et à perdre.

L’alignement avec votre âme se ressent comme un soulagement. Recherchez ce soulagement.

Les dangers de la voyance

Cela fait maintenant des mois et des mois que je fais de la voyance pour le plaisir et que cela a son succès. Il y a un détail que je voudrais éclaircir parce que les choses basiques ne sont pas toujours comprises par ceux qui utilisent la voyance.

Prenons un exemple, une personne qui apprend par un voyant que son projet va aboutir en est très satisfaite. Toutefois, elle en est tellement satisfaite qu’elle en oublie de terminer son projet. Elle se relâche parce qu’elle considère que ce qui est vu par le voyant est acquis, fixe, que cela appartient au « destin ». Le problème est donc que le projet n’aboutira pas car la personne l’aura délaissé.

Penser que ce qui est vu par le médium est immuable est une erreur qui revient souvent. En tant que voyant, on ne perçoit que la course actuelle des évènements. Ainsi cet enchaînement et ses résultat reposent sur le présent et l’action de la personne dans l’instant. Voir ainsi est utile pour éviter un mauvais résultat ou confirmer la pertinence des efforts qui sont faits en vue d’un résultat positif.

A tout instant, le pouvoir est en vous. L’Univers vous assiste au présent pour concrétiser vos préférences dans le futur, cela se produit en parfaite continuité. C’est l’utilisation des outils qui sont à votre disposition qui permettent de construire l’instant d’après. Vous devez absolument garder en tête que ce qui vous arrive est justement le résultat de vos choix passés (qu’ils soient de cette vie ou d’avant) et des pensées que vous avez choisies.

Si jamais un médium vous dit qu’un fait à venir pour vous est immuable, il a sans doute tort. Il est normal que vous puissiez agir lorsque les évènements sont révélés. Votre libre arbitre ne sera pas bridé même si vous utilisez la voyance pour avoir une certaine appréciation du futur. Du moment que vous ne déportez pas votre attention du présent vers le futur, vous n’avez aucune raison de redouter les informations qui sont communiquées.

Certains pensent que la divination devrait être interdite pour je ne sais quelle raison. Je crois que ces gens-là n’ont rien compris. Il est normal que des outils soient mis à notre disposition pour diriger notre expérience, le danger de la voyance résiderait justement dans le fait d’ignorer ce qui est important ou de donner trop d’importance à ce qui n’en a pas. D’autre part, comme je l’ai dit, il ne faut pas briser la continuité entre présent et futur dans le cas de résultats positifs en réagissant au présent face à des informations futures de manière illogique (croire que le futur est acquis par exemple).

Lors d’une séance de voyance, les informations sur le futur sont le plus souvent transmises indirectement par les guides de la personne. Dans la plupart des cas ce n’est donc pas le voyant qui lit directement l’énergie de la personne et interprète la direction qu’elle prend mais les guides qui filtrent ce qui doit être su et occulté pour que la personne en tire une aide. Les êtres des plans supérieurs ont une vision bien plus juste que la nôtre et peuvent faire les choix adéquats pour que les informations restent bénéfiques à leur protégé. Ils ne sont d’ailleurs pas très intéressés eux-mêmes par le futur mais par l’expérience de l’instant présent car c’est là que se situe le pouvoir divin et le moyen de matérialiser nos souhaits. L’énergie peut se lire de manière non filtrée dans les rêves par exemple, puisque le monde du rêve est plus malléable que le monde physique et réagit au quart de tour à nos actions dans le monde physique. Les rêves prémonitoires proviennent du fait que nos actions orientent très rapidement l’énergie et que celle-ci est accessible et interprétable pour la conscience car il est facile d’y accéder clairement. Comme tout le monde est voyant de toute façon, tout le monde accède à un moment ou un autre de sa vie à des informations qui ne sont pas disponibles de manière conventionnelle.

Même si l’Univers met tout en place des années (voire bien bien bien plus) à l’avance, c’est au présent que sont faits les choix. Il faut bien qu’ils soient faits à un moment ou à un autre de toute façon ! La loi d’attraction (notamment) organise les choses pour nous cependant il ne faut pas oublier qu’elle doit nous entraîner naturellement à l’action, nous mettre en phase avec nos désirs dans l’instant présent en nous rendant coopératifs mais surtout pas inactifs. Utiliser cette coopération c’est faciliter infiniment les choses sans perdre les commandes durant le processus. Reprendre conscience de cela permet de ne pas entrer en fascination lorsqu’on utilise les informations venant de la divination. Il est normal que votre conscience s’élargisse et que vous puissiez maîtriser votre expérience de mieux en mieux grâce à cette expansion mais il ne faudrait pas qu’un apprentissage en remplace un autre.

Ceux qui bloquent, ceux qui créent

Un des meilleurs moyens de se déposséder de notre pouvoir sur notre quotidien est de considérer que notre expérience est dominée par des facteurs extérieurs à nous-mêmes. C’est une des pire pensées qui soit puisqu’elle devient votre réalité. Puis, comme vous recevez ce que vous projetez, loi d’attraction oblige, vous créez votre cercle vicieux, rien que pour vous.

Face à une situation difficile, il y a ceux qui refusent de jouer et ceux qui relèvent le défi. Parmi ceux qui viennent me voir pour de la voyance, j’en vois beaucoup qui sont bloqués pour rien dans leur vie. Il y a par exemple une personne qui refuse depuis plusieurs mois de faire ce qu’il faut pour elle-même. A chaque fois, la personne reçoit le même message de ses guides qui lui dressent un plan complet pour parvenir à son équilibre. Cette personne est même étonnée d’entendre différents médiums lui dire exactement la même chose d’une fois sur l’autre. (D’ailleurs il n’y a vraiment pas de quoi s’étonner car on ne change pas d’anges gardiens du jour au lendemain alors tout bon messager reçoit les mêmes informations que les autres.) Cependant, il n’y a rien à faire contre le libre arbitre qui lui donne le droit de rester inactive. Tant que cette personne utilisera son énergie pour accuser des éléments extérieurs elle n’aura pas ce qu’il faut pour accomplir ses propres projets. C’est une chose qui arrive fréquemment : le refus d’avancer sous n’importe quel prétexte.

En réalité, il est dommage de ne pas comprendre que le bien-être est à votre portée. Quand vous avez décidé de venir sur Terre vous saviez que vous subiriez dans un premier temps le contraste entre ce que vous vivez et ce que vous voulez. Ce qui est idiot, c’est de penser que la vie ne vise qu’à vous frustrer, que vous devez lutter plutôt que de jouer avec elle.

Un jour, une personne déprimée vient me voir, elle me dit : « Tu sais, cela fait longtemps que l’on me prédit que les choses vont s’arranger et pourtant jamais rien ne se passe. » Et à cet instant, phrase très claire d’un de ses guides : « La vie ne te demande jamais plus que ce que tu peux faire. » Je transmets le message et le visage de la personne s’illumine : elle comprend qu’elle peut y arriver et que changer son état d’esprit va devenir le moyen de sa réussite. Il aura suffit de quelques mots pour qu’elle passe d’un état d’impuissance à une situation de création et de retour au contrôle.

Face à un problème quelconque, il y a ceux qui bloquent et ceux qui créent. Ceux qui décident de rester sur place et refusent tout simplement de vivre vont utiliser leur énergie pour rendre le problème insurmontable. Ils vont se focaliser sur ce qui ne va pas, le vibrer, l’amplifier, attirer à eux tout ce qui est similaire. Finalement, ils en viennent à s’énerver tout seuls et à s’épuiser. Cela peut sembler caricatural mais ces personnes deviennent une extension du problème. D’ailleurs, leur contact est désagréable tellement ils portent en eux des vibrations opposées au progrès.

Ceux qui créent en revanche ont choisi de se donner les moyens et avancent. Or c’est cet avancement qui procure du bien-être, on est heureux quand on grandit, pas quand on choisit de s’empoisonner dans le déni. Dans toute situation vous avez l’occasion d’avancer, même les plus difficiles et c’est bien dans ce fait que réside l’intérêt d’aller de l’avant. Cela ne veut pas dire que vous devez devenir une machine à résoudre tous les problèmes parce que vous en aurez toujours, vous serez toujours soumis au contraste dans ce monde. Comme vos désirs naissent de ces contrastes et que vous pouvez les identifier pour avoir une impulsion, ils sont nécessaires à votre vitalité. Sinon vous n’auriez aucun objectif. Ce serait triste n’est-ce pas ? Vous n’auriez rien à faire.

Dans l’expansion continue de la création il est naturel que vous soyiez en première ligne. Le monde physique est conçu pour ça, pour que vous y soyiez un artiste. Choisir de jouer à créer, de relever les défis pour vous amuser c’est exactement ce que votre âme a l’intention de faire. Alors bien sûr vous aurez des coups de fatigue mais au final vous serez heureux de concrétiser vos aspirations. Quand vous choisissez finalement d’y mettre du vôtre, vous êtes surpris du soutien que l’Univers vous apporte. Pour recevoir cette impulsion il faut révéler la partie divine de vous-même en acceptant de redevenir l’artisan, le parfait créateur que vous êtes. Il n’y a rien qui vous fasse envie qui soit hors de portée, à condition que vous impliquiez votre être. Ce travail sur vous-même et la reprise de contrôle qui en résulte est toute à fait jouissive. Simplement, face à un problème, vous créerez littéralement votre chemin vers la solution. Votre âme s’étend au fur à mesure que vous vivez pour devenir le nouvel être que l’expérience lui demande de devenir. C’est à vous de suivre le rythme pour vous adapter, utiliser l’attraction c’est modifier votre énergie pour que votre être physique se rapproche de ce que votre être non physique est devenu et voir le reste de votre environnement changer en réponse à cet nouvel vibration. Finalement, dès que vous expérimentez un problème votre âme devient la solution en réponse à votre désir de résoudre ce problème, votre seul travail est de parvenir à exprimer cette évolution dans le monde physique en devenant ce que votre essence divine vous appelle à devenir.

La déresponsabilisation ambiante est dangereuse, beaucoup de gens que je rencontre baissent tout simplement les bras face à une situation qu’ils vivent alors qu’elle est le moyen parfait de parvenir à leurs souhaits. Pire certains se révoltent et s’en prennent directement au monde plutôt que de chercher les solutions en eux-mêmes. Aussi, sous couvert d’une certaine spiritualité, certains abandonnent la partie et s’en remettent au « destin » ce qui peut devenir plus que catastrophique. Certains pensent même qu’ils ne sont pas aux commandes quoi qu’il en soit. Je suis surpris que justement chez beaucoup de ceux qui croient en quelque chose il n’y ait pas vraiment de foi mais plus une sorte de bridage du divin en chacun.