Archives mensuelles : avril 2011

Question

Une lectrice m’a demandé une liste de films et d’auteurs qui permettent de développer les thèmes du blog et comprendre un peu mieux. Voici donc une liste de contenus en rapport:

-Sphère : film sur la manifestation de pensées
-Les autres : film de fantômes montrant comment les plans voisins se mélangent
-Sixième Sens : grand classique pour comprendre ce que certains voyants vivent
-La ligne verte : film montrant le don d’empathie que certaines personnes ont (souvent dans une moindre mesure cependant)
-The Fountain : pour la poésie et pour un conte mettant en scène la réincarnation et les cycles associés
-The Pursuit of Happiness : film biographique mettant en images l’attitude à avoir quand l’Univers semble vous tester
-La planète verte : j’aime bien son côté naïf (finalement très éclairé) mais surtout les contrastes bien drôles entre deux mondes

-Napoleon Hill et son fameux think and grow rich, le plus vieux livre traitant du couple vibration-pensée que je connaisse
-Earl Nightingale et ses célèbres radio shows
-Abraham Hicks : la référence en matière d’enseignant spirituel, les conférences sont vraiment biens, cherchez sur Youtube.

Ne confondez pas vos désirs avec ceux des autres

Il est plutôt courant d’être pris de compassion pour une personne qui vit des difficultés. Si cette situation vous touche, alors bientôt vous commencez à générer des désirs depuis votre perspective. Toutefois, ces désirs-là n’ont rien à voir avec la personne prise dans les difficultés qui vous font réagir parce que sa perspective n’a peut-être rien à voir du tout avec la vôtre.

Pire, si maintenant vous commencez à investir votre énergie dans la vie de la personne alors il y a de fortes chances que la personne ne soit pas en mesure de cocréer avec vous. Vous risquez donc de gaspiller votre énergie et même de compliquer la situation.

Imaginez une personne qui vienne d’un monde où il n’y a pas de maladies. Si cette personne vous rencontrait, elle remarquerait immédiatement toutes les différences entre son monde et le vôtre. Comme elle penserait qu’il est meilleur pour vous de vivre comme elle, elle essaierait de vous convaincre de changer vos habitudes pour que atteigniez son mode de vie et de pensée, celui qui ne génère pas de maladies. Or le problème, c’est que vous n’êtes pas forcément d’accord pour rejoindre un tel mode de vie. La différence entre vos deux vibrations est justifié parce que vous avez fait des choix différents et que vous avez programmé des parcours à venir différents. Vous ne voulez sans doute pas suivre l’intervention de l’autre dans votre vie parce que vous avez envie d’explorer des choses différentes, l’autre gaspille son énergie dans votre vie.

C’est ce schéma qui se produit lorsque vous regardez le mode de vie des autres, vous jugez que le vôtre est meilleur et vous savez automatiquement ce que doivent faire les autres pour obtenir vos résultats. Mais eux le veulent-ils ? D’ailleurs, si vous vous posez la question de savoir si vous pouviez vivre la vie des autres, vous vous rendriez compte que vous ne les enviez pas, ou alors seulement les apparences. Inversement, eux ne vous envieraient sans doute pas s’il connaissait votre quotidien au-delà de ses apparences. Ceci vient du fait que l’on est jamais bien lorsque l’on suit la vibration d’un autre, on a donc jamais la possibilité de canaliser la vitalité nécessaire au mouvement et on se décourage en voulant suivre la volonté des autres indépendamment de la sienne.

Vos vies sont constituées avec précision par vos pensées, elles reflètent donc tout à fait précisèment ce que vous pensez et pas les pensées d’un autre à moins que vous ne leur donniez de l’importance en les adoptant.

Il est amusant de constater l’inefficacité avec laquelle les pays riches font de l’humanitaire dans les pays pauvres. Il est bien vu d’envoyer des subventions sans se poser la question de savoir quel est réellement le désir des autres peuples. Ces peuples veulent-ils nous ressembler, ou alors veulent-ils qu’on les laisse tranquilles ? Il est facile de croire que les autres veulent nous ressembler alors qu’ils ont vocation à être différemment. Toute l’énergie investie dans ces pays est mal investie. L’exemple qui m’a le plus frappé est le suivant : comme les pays riches construisent de grands complexes hospitaliers avec toute la technologie dernier cri, les dirigeants des pays dits « pauvres » font la même chose quand de simples dispensaires seraient plus efficaces parce qu’ils confondent leurs désirs personnels avec les attentes de la population. Simultanément, il semblerait que des études montrent que les pays les plus riches soient aussi les plus tristes.

A une autre échelle, quand vos guides font en sorte de créer avec vous, ils n’imposent jamais leur opinion, vous prenez les décisions et eux se réorganisent pour suivre et vous assister. Il y a des guides pour tout et n’importe quoi qui viennent en supplément parce qu’ils apprécient de développer certaines idées plus que d’autres toutefois jamais ils ne laisseront leur marque dans votre création. Ils se mettent à vos côtés, sans vous pousser, sans vous faire suivre. Ils enrichissent votre énergie et votre expérience sans modifier vos désirs ou se tromper sur leur nature. Ils peuvent montrer un autre exemple, mais n’imposeront jamais rien et surtout ne montreront rien que vous ne puissiez pas maîtriser.

Vous ne pouvez pas décemment rentrer dans l’expérience des autres et penser qu’ils sont de moins bons créateurs que vous et que leurs actes ne sont pas justifiés. Leur bien-être dépend de l’accomplissement d’autres désirs que les vôtres. Lorsque vous pensez que vos désirs pour eux sont meilleurs que les leurs pour eux, alors vous êtes en train de gaspiller votre énergie. La seule chose que vous puissiez faire est de proposer un autre exemple, un exemple qui soit meilleur en termes de bien-être, pour emporter l’adhésion des autres parce qu’ils suivront leur propre bien-être parallèlement à vous.

Les gens attirent individuellement parce que la loi d’attraction répond individuellement à ce qu’ils vibrent, à ce qu’ils sont. Il n’y a aucun interventionisme qui soit efficace parce que les gens doivent changer leur vibration pour attirer des résultats différents. Si vous voulez changer l’expérience d’une personne alors vous devez la mettre en situation pour qu’elle change sans intervenir vous-même dans son énergie.

Question fréquente : Est-ce que le monde va de plus en plus mal ?

Cette question on me la pose fréquemment car on souhaite avoir le point de vue des guides et autres consciences bienveillantes.

Concernant ce sujet, tous les messages que j’ai canalisés disaient la même chose.

Le monde va en fait de mieux en mieux. Cela fait des milliards d’années que l’amélioration se perpétue. Parallèlement, tous les humains ne vont pas bien car ils gèrent leur monde personnel et ce sont ces perceptions personnelles qui vont de plus en plus mal dans bien des cas.

Par exemple, il y a les mêmes gens affluent vers moi lorsqu’il se produit une nouvelle catastrophe naturelle parce qu’ils se demandent si ça veut dire que le monde est en train de sombrer dans je ne sais quoi. Souvent, ils associent cela à 2012 et la fin du monde, étant donné que la dernière fin du monde ne s’est pas produite, autant en planifier une autre.

Le pire qui puisse vous arriver est de penser que les choses vont de plus en plus mal pour vous car si vous commencez à le penser vous aller immédiatement commencer à l’attirer. Simultanément il y aura toujours des gens pour qui les choses vont de mieux en mieux, vous allez donc vous dire : « oh en plus il n’y a que pour moi que les choses vont de plus en plus mal, c’est encore pire » et ainsi de suite. Si vous restez du mauvais côté du contraste alors votre situation va empirer de plus en plus vite. Le pire du pire est que vous perdiez ensuite votre vitalité.

Cette perte est ce qui arrive lorsque les humains ne veulent plus comprendre que ce qui est détruit doit être refait en mieux. Ils se prennent une tornade/tsunami et ils se disent : « oh Dieu nous a maudit ». C’est le contraire qu’il faut se dire : « oh on a enfin l’occasion et surtout une bonne raison de refaire les choses en mieux ». Ce qui est dangereux c’est de penser que c’est foutu, que l’on vous en demande plus que vous n’en pouvez.

Même si vous n’avez pas compris ni comment, ni pourquoi, tout ce qui vous arrive est l’occasion pour vous de convertir vos déceptions en nouveau bien-être. Là réside tout l’intérêt de diriger vos pensées. Si vous restez positif alors l’Univers va apporter tout ce dont vous avez besoin pour reconstruire et améliorer. Vous devez garder confiance et tout simplement faire de votre mieux au présent, en tenant vos objectifs bien en face de vous, en vous disant que vous y êtes déjà ou du moins que vous vous en rapprochez. Tout le monde fait ça autour de vous. Toutes les plantes et tous les animaux reconstruisent inlassablement en cas de problème et ils reviennent à leur bien-être amélioré. Les humains au contraire ont tendance à résister à ce bien-être en se disant que l’Univers est contre eux.

Lorsque vous vous êtes incarnés vous saviez dans les grandes lignes ce qui allait vous arriver. Vous n’aviez pas l’intention d’aller au plus facile parce que vous saviez que l’immobilisme n’allait pas vous permettre de développer de nouveaux désirs et donc de canaliser de la force. Vous vous êtes dit que vous pouviez apprendre des choses, exercer des talents, développer votre caractère et vous n’aviez pas peur de vous retrouver face aux problèmes. Vous saviez que le divin n’allait pas vous abandonner. Vous saviez qu’un Univers entier était à vos ordres pour répondre à vos désirs. Etre courageux était naturel pour vous et vous aviez bien l’intention de savourer toutes les bénéfices de votre énergie constructive.

Lorsque vous oubliez qui vous êtes et vos intentions, vous risquez de perdre votre juste appréciation concernant les choix que vous prenez face aux problèmes. Face à ce que vous pensez être la dégradation du monde, vous risquez de prendre des choix lâches. En terme d’attraction, c’est tout à fait catastrophique, car plus vous souhaitez éviter une chose, plus vous y pensez, plus vous en adoptez la vibration et finalement plus vous l’attirez dans votre expérience. En fait, si vous ne visez plus ce que vous désirez vraiment pour contourner ce que vous voulez éviter, alors on vous rappelle à l’ordre rapidement car vous vous éloignez de ce que vous désirez en choisissant d’ignorer votre volonté profonde. Si vous choisissez de négliger votre réelle volonté, votre être profond, alors vous êtes sur la voie de l’endormissement. Vos guides et le reste de l’Univers vont commencer à vouloir vous réveiller assez rapidement parce que votre croissance réside dans votre capacité à prendre conscience et à évoluer grâce à l’exercice de votre libre arbitre dans le sens qui vous plaît le plus. Les catastrophes n’ont pas d’autre but que de nous stimuler, aussi terribles qu’elles peuvent sembler en surface. La véritable catastrophe est lorsque vous ne vous faîtes plus confiance, à vous même et au reste de ce qui vous entoure, qui n’est pas détaché de vous mais en lien avec vous, pour manifester le bien-être qui vous est dû.

Si vous choisissez de ne plus faire face au problème pour ensuite vous tourner vers les solutions qui vous inspirent, si vous choisissez de céder et de chercher les solutions faciles, alors vous redescendez sur l’échelle de la conscience. Lorsque vous redescendez ainsi, vous attirez à vous les effets de la peur qui vont avec cette redescente. En terme de loi d’attraction, vous utilisez votre énergie contre vous-même. Lorsque l’être que vous n’êtes pas prend la main sur vous, lorsque ces peurs prennent leur pas sur vous, alors vous pensez comme votre âme, elle, ne pense pas. Ce contraste est source de tristesse et vous retire de plus en plus de pouvoir. Lors d’une nouvelle catastrophe, les gens sont d’autant plus tristes qu’ils choisissent de se dire que les dégâts sont irréparables, que les choses sont abîmées à jamais ; et ceci tout simplement parce que leur Source, leur âme, leur hyperconscience ou Dieu, peu importe comment vous l’appelez n’est pas d’accord. Le désarroi qu’ils ressentent provient de l’écart entre les pensées constructives de leur essence et les pensées destructrices qu’ils ont ici. Et durant tout ce temps, la loi d’attraction continue de faire son petit effet sauf que ses effets s’amplifient étant donné que vous abandonnez votre pouvoir aux circonstances extérieures, ces mêmes circonstances qui ont voulu vous alerter et révéler votre excellence.

C’est ainsi que des pays entiers tombent dans le laxisme et se réveillent soudain face aux conséquences de leur vibration. En fait, comme les gens ont tendance à vibrer leur peur en groupe, ils forment des égrégores qui attirent à grande échelle des évènements de grande ampleur. Si on se complaît à croire qu’on n’a pas les moyens de manifester un résultat, alors forcément on se condamne à manifester des résultats insatisfaisants.

Rien n’a changé, ça fait des millénaires qu’on se tape année après année les mêmes crues, les même grosses vagues, la neige, les tornades, les sécheresses et pourtant, en l’an de grâce 2011 on construit toujours en zone inondable.

Alors si vous êtes inquiets face aux catastrophes naturelles, c’est à vous d’oublier la peur pour vous tourner vers la certitude que vous avez les moyens d’assurer votre bien-être envers et contre tout. Votre bien-être doit vous suivre en permanence, il le fera si vous choisissez de penser comme le créateur confiant que vous êtes.

Prenez des décisions

Vous ne courrez aucun risque majeur à vouloir prendre des décisions. Le seul risque pour vous provient des pensées que vous adoptez après avoir pris une décision.

Souvent, les gens cherchent à effectuer les choix qu’ils définissent comme les meilleurs. C’est une vraie prise de tête si l’on commence à considérer tout ce qui se passe en terme de vibrations. Pour tous vos projets, la loi d’attraction, vos guides, votre hyperconscient et d’autres consciences peuvent intervenir alors que vous ne percevez que difficilement ces influences. Finalement, vos incertitudes finissent par bloquer votre prise de décision.

Nous aimerions que vous repreniez conscience que vous n’avez pas besoin de savoir si un choix est le bon ou pas selon des critères prédéfinis. Il vous suffit de vous aligner avec la perspective que votre choix est le bon. Vous attirerez immédiatement à vous les bons côtés des choix que vous faîtes et vous serez en mesure d’améliorer la situation car vous serez automatiquement dans la bonne vibe. Mais si à l’inverse vous commencez à douter de vos choix et à penser que vous avez des erreurs alors vous allez rapidement attirer à vous le côté négatif de vos choix.

Finalement, il ne s’agit pas de faire les bons choix, ce qui ne veut rien dire en soi, mais plutôt d’aligner votre énergie avec les décisions que vous prenez. Vous avez besoin de vous rappelez que dans toutes les situations vous êtes capable de prendre de nouvelles décisions pour changer de direction à volonté.

Certaines personnes pensent que le plus grand facteur d’échec dans la vie est l’incapacité à prendre des décisions. Il est certain que si vous ne vous investissez pas vous-même dans votre vie alors rien n’assurera votre prospérité. De nos jours, les gens recherchent des solutions faciles, des solutions qui ne les impliquent pas, des solutions qui ne font pas appel à leur divinité. Ce genre de choix ne peut mener qu’à plus de difficultés. Des demi-décisions n’apportent que des demi-résultats.

Si vous voulez avoir un retour intéressant sur une expérience alors vous devez y investir votre énergie personnelle. Par attraction, vous attirerez à vous le résultat de votre évolution, en aucun cas vous ne pouvez tirer partie de l’énergie des autres durablement. Ce sont vos décisions, vos investissements sur vous-même qui sont véritablement sources de prospérité et de bien-être. Vous construisez votre vie en utilisant votre énergie, votre vibration. Votre capacité à prendre des décisions et à soutenir vos décisions tant que vous avez espoir d’obtenir ce que vous voulez est la manière la plus efficace de parvenir à vos fins.

Si vos plans tombent à l’eau, alors c’est le signe que l’Univers vous envoie pour que vous améliorez vos plans. L’Univers va affiner votre expérience pour vous permettre d’accéder à ce que vous voulez. Simplement, rien ne doit venir vous déstabiliser. Vous vous devez de rester fidèle à votre volonté, de donner de la consistance à vos décisions. Il faut que vous ayez confiance la capacité de l’Univers à vous emmener vers ce qui vous correspond le mieux. Vous devez faire et refaire des plans, redéfinir ce que vous voulez encore et encore. Cela ne veut pas dire que vous devez vous rendre fou, mais obtenir un clarté satisfaisante quant à ce que vous désirez et commencer à vous diriger vers cela.

Cette foi en vous-même et en votre création délibérée vous rappelle aussi à votre responsabilité. Vous ne pouvez pas prendre les commandes de votre expérience pour simultanément croire que la malchance existe et vous accable. Vous ne pouvez pas non plus sérieusement croire tous ceux qui voudraient vous faire avaler leur pillule miracle, ces charlatans qui vous font croire que vous n’êtes pour rien dans vos frustrations et qu’ils peuvent tout pour vous.

unPrenons un exemple. De nos jours, on ne rappelle pas assez aux gens, à mon goût, la responsabilité qu’ils ont dans leur situation financière. Tout est fait pour victimiser ceux qui galèrent et justifier les ponctions répétitives sur ceux qui prospèrent. Ce comportement est non seulement irresponsable mais il est insultant. Il est injurieux pour ceux qui galèrent car personne ne leur rappelle qu’ils sont capables de trouver des solutions comme ceux qui prospèrent l’ont fait. Entretenir de telles pensées ne mènera jamais personne à la prospérité car cela contredit le libre-arbitre. Vous construisez vos vies en projetant votre énergie vers l’extérieur, il faut reprendre votre potentiel en main. Bien sûr, cela ne semble pas facile, toutefois, vous serez d’autant plus faibles en continuant de vous déconnecter de la divinité qui vous anime. Votre vie, les décisions que vous prenez, doivent vous rendre votre bien-être ; si vous manquez de force, c’est que vous ne chevauchez pas suffisamment cet élan vital. Pour continuer sur l’exemple financier, ceux qui galèrent maudissent souvent ceux qui prospèrent et se tiennent vibrationnellement très éloignés de la prospérité qu’ils recherchent. Sans s’en rendre compte, ils refusent l’abondance qu’ils demandaient au départ. La loi d’attraction leur obéit et les maintient dans leur malaise sans pouvoir leur apporter les solutions qu’ils ont demandé.

Un autre bon exemple est la recherche des meilleurs placements financiers. Les gens comptent de plus en plus sur les décisions des autres pour gérer leur argent et leur apporter de la richesse. Remarquez à quel point ceux qui manipulent cet argent sont eux-mêmes riches, sans pour autant que les petits épargnants et porteurs ne s’enrichissent réellement. En termes d’énergies subtiles, il n’est pas recommendable de se reposer sur les autres pour obtenir un quelconque résultat facile. Votre meilleur investissement restera toujours vous-même. Si vous investissez sur votre éducation, sur votre bien-être physique et mental en général, vous serez bientôt en mesure de vous dépasser et de produire l’abondance que vous recherchez. La véritable économie, celle qui rapporte gros, est faite de tous les gens qui ont suivi leurs idées (n’importe lesquelles) mais pas d’épargnants reposant sur leurs placements pour toucher le jackpot.

Vos gains seront faciles lorsque vos prises de décisions seront cohérentes avec le pouvoir que vous avez de tout changer autour de vous. Si vous prenez des décisions qui nient votre pouvoir alors vous finirez dépossédé(e) de vos envies. A tout moment, vous pouvez revenir aux commandes, et je le répète, il s’agit seulement pour vous d’aligner vos pensées pour conforter vos choix. Toutes vos décisions sont contestables comme compréhensibles, mais vous, assumez-vous vos choix ? Tout ce qui compte pour la loi d’attraction est que développiez votre harmonie. Vous ne devez pas avoir peur de vous tromper mais plutôt de refuser d’expérimenter. Quitte à tirer à pile ou face, il faut que vous avanciez. Et si vous avez peur, la joie que vous éprouverez en dépassant votre crainte n’en sera que plus grande.

Dans les séances de guidance qu’il m’arrive de faire avec les gens, une question qui revient souvent est celle-ci : « fais-je le bon choix? » ou encore « quelle est la meilleure chose à faire? ». Et logiquement, les guides de la personne me montrent des alternatives possibles en disant que de toute façon il n’y a pas d’erreur grave. Je suis embarrassé pour dire à la personne quel est le meilleur choix pour elle dans bien des cas, car souvent la réussite est toujours la même bien que les moyens d’y parvenir divergent. A ce moment-là, je n’ai rien d’autre à répondre que : « vous réussirez tant que vous serez certain(e) d’y arriver, parce que je vois le succès et vos guides disent que plusieurs chemins sont possibles ». Depuis la perspective non-physique, vous ne pouvez pas faire d’erreur. Vous faîtes une erreur lorsque vous décidez de croire que vous en faîtes une, que vous ne voulez plus avoir foi en votre capacité à dépasser le problème. Durant une séance, je sais qu’il ne faut pas toujours dire que l’on voit des échecs à venir car ils ne sont que passagers et la personne devra comprendre que ces échecs préparent des réussites bien plus importantes.

Dans un de mes précédents billets, j’ai parlé de l’intuition. En fait, vibrationnellement, il y a beaucoup d’éléments qui rentrent en jeu pour constituer votre ressenti. Souvent, vous êtes poussé(e) à agir alors que vous y résister. Dans ces situations, vous savez qu’il faut que vous fassiez quelquechose et plus vous attendez, plus la pression interne monte. Ce genre de contraste révèle la direction vers laquelle votre vibration veut vous emmener.

L’Univers ne vous demande pas de vous battre au-dessus de vos forces. Votre source vous alimente et vous donne les moyens de soutenir vos décisions. Cependant, c’est cet appel d’énergie qui peut-être difficile quand on est pas assez déterminé. Si vous ne prenez pas de décision en vous convaincant du bien-fondé de vos choix alors vous ne canalisez pas cette énergie dont vous avez besoin. A vous, donc, de donner du poids à vos décisions.