Archives mensuelles : juillet 2011

Channeling et niveau de conscience

Il y a un petit concept important à saisir pour bien comprendre la manière dont certains sont plus connectés que d’autres. J’ai souvent parlé sur ce blog de l’idée de résistance au bien-être et c’est encore une fois ce dont je vais parler mais je vais essayer d’être plus explicite dans le domaine de la médiumnité pour que vous compreniez comment vous ouvrir à ces possibilités.

En fait, il existe des consciences qui sont dans l’amour total. Originellement, nous aussi appartenons à ces sphères. Simplement, quand nous sommes couplés à la matière, nous perdons cette perspective et le concept d’amour inconditionnel ou d’abondnace nous paraît étranger. Dans tous les cas, ces consciences parviennent jusqu’à ceux qui sont à leur recherche mais chacun de nous laisse plus ou moins cette connexion s’établir selon les pensées adoptées et donc selon la manière dont chacun se sert de son énergie pour s’enfermer dans sa bulle ou s’ouvrir.

L’idée latente est que finalement n’importe quelle planche pourrie peut laisser passer de la lumière. En d’autres termes, tous ceux qui canalisent des messages et d’autres consciences pour faire des miracles filtrent ce qu’ils reçoivent par leur propre esprit. En fait n’importe qui peut canaliser, mais personne n’interprète de la même manière. Vous comprenez donc qu’un bon médium est un médium qui est capable de rester neutre afin de délivrer des messages sans les polluer.

Maintenant, il faut que vous sachiez que ce n’est pas parce qu’une personne canalise des messages et fait des miracles que cette personne est sainte car ce qui réussit à passer à travers cette personne peut être fortement déformé par le prisme de l’esprit humain. En fait, certains médiums entretiennent même les dogmes qui ont fait des millions de morts à travers l’histoire, simplement parce que leur niveau de conscience n’est pas assez élevé pour réellement s’ouvrir à la simplicité des êtres qui essaient de les éveiller à de nouvelles perspectives.

J’ai assisté à une seule conférence de ce type dans ma vie. Et j’ai vu agir une femme qui a fait beaucoup de miracles (guérisons, visions, messages importants). Cette femme est même reconnue par la papauté. Toutefois, il a vraiment fallu que je me referme dans ma bulle durant toute la conférence tellement l’énergie était dégueulasse au final. Pour être plus clair, cette femme était dans un dogme (je vous laisse deviner lequel) et donc elle recevait bien des entités bienveillantes mais elle manquait d’énergie pour le faire parce que son niveau de conscience ne s’est pas élevé comme il aurait pu le faire. Il lui fallait donc toute une ribambelle d’assistants pour leur pomper l’énergie, et toute l’audience était en sueur car cette femme était un véritable aspirateur à énergie pour peut-être deux cents personnes. Comme son esprit filtrait tout ce qu’elle recevait, elle libérait les gens aussi bien qu’elles les enchaînaient dans des peurs irrationnelles. Quoi qu’il en soit, j’ai trouvé ses dons bien limités finalement, surtout pour les produire dans une espèce de show méthode “las vegas” qui était tout à fait ridicule.

Le plus dangereux avec les mauvais médiums est sans doute qu’ils sont finalement incapables de réellement avoir du discernement. Leur aveuglement intérieur produit des résultats catastrophiques car leur trop forte activité mentale leur empêche de réellement ressentir la nature de ce qui vient à eux. Nous sommes tous munis, de par notre nature divine, des moyens de distinguer ce qui est bon de ce qui est mauvais pour nous : c’est ce que certains appellent le coeur. Le coeur empoisonné par le mental et les idées insérées par d’autres, il est impossible de se tenir hors de portée d’entités qui vont venir blaguer et finalement faire des dégâts. A l’inverse, plus vous choisirez de laisser s’évanouir les limitations de votre conscience et les pensées qui ont conditionné votre expérience (souvent désagréable) de la vie physique, plus les bienfaits de la vie parviendront jusqu’à vous. Il s’agit vraiment de réduire sa résistance au bien-être en retirant l’activité mentale non nécessaire et non constructive.

Il y a des gens qui veulent obtenir des séances avec moi et qui ne veulent obtenir que les bonnes nouvelles. Je refuse de prendre ce type de personne car je ne peux pas faire honnêtement mon possible avec des personnes qui rejettent immédiatement ce que je leur dis. Comme je ne peux pas favoriser leur évolution, je suis obligé de lâcher l’affaire. Ce qui me fait le plus rire, ce sont les personnes qui se croient bien parce qu’elles suivent un culte. Ce sont souvent les pires car elles ne sont pas vigilantes quant à ce qui leur arrive. Ce que je leur dis leur met souvent une gifle parce qu’elles ne sont pas enclines à abandonner le mauvais côté de leur égo. Ces gens sont faciles à reconnaître car ils ne me supportent plus ensuite. Il faut comprendre que ce n’est pas moi qu’ils rejettent mais le message que j’ai réussi à leur faire passer, le message qui les a mis face à ce qu’ils voulaient nier. Tant qu’il n’y a pas cette honnêteté, il n’y a pas de possibilité d’amélioration.

Arrêtez de vous mettre en dehors de l’abondance

Il y a une bonne mise au point à faire là-dessus parce que de nos jours les gens ne reculent devant rien pour justifier leurs désagréments

Premièrement, laissez tomber la compassion à outrance pour faire face à la douleur. Qu’une personne soit en fauteuil roulant, en phase terminale, débile ou fauchée, à mes yeux cette personne est toujours une déesse ou un dieu. Elle expérimente quelque chose de différent certes, mais elle porte avec elle sa nature divine que vous réussissiez à le saisir ou non. Vous pouvez choisir d’écraser les gens avec votre compassion, les noyer sous votre molesse dégoulinante ou alors choisir de leur rappeler qu’ils peuvent faire face à tout et que leur situation peut s’améliorer. Aussi horrible que puisse vous paraître le concept, les gens sont tout à fait responsables de tout ce qui leur est arrivé, qu’ils le réalisent ou pas, qu’ils parviennent à se souvenir de ce qu’ils ont choisi ou non. Soit vous arrivez vers eux en ravivant leur puissance et leur capacité à améliorer les choses, soit vous leur retirez le challenge et vous les condamnez à stagner, ce qui est en soi la pire chose que vous puissiez infliger à des êtres destinés à l’évolution perpétuelle. Je vous incite à retirer de vos vies tous ceux qui vous regardent de haut en soulignant les contrariétés que vous vivez actuellement car ils vous lient à ce qui vous déplaît sans vous permettre de vous connecter à votre force dans l’instant présent, vous avez besoin de cette force pour commencer à progresser vers la direction de vos désirs. Ce mécanisme de pensée est sournois car il donne l’impression que vous gagnez du réconfort alors que vous continuez à vous rouler dans la boue. En termes de loi d’attraction, l’effet est tout simplement catastrophique, vous restez absolument en phase avec l’idée même de l’impuissance et tout ce qui vous déplaît dans votre situation sans pouvoir pivoter vers ce qui vous attire.

Ensuite, vous pouvez abandonner la critique car elle maintient la distance entre ce que vous désirez et ce que vous vivez. En fait, si vous choisissez de mépriser les gens qui font de l’argent, eh bien l’argent ne vient pas vers vous car en même temps que vous critiquez ces gens vous n’acceptez pas d’être en phase avec l’aspect pécuniaire de la vie de ces gens. Vous avez le droit de vouloir trouver d’autres solutions qu’eux pour parvenir à la même situation financière mais vous ne pouvez pas les rejeter ainsi. En fait vous devez apprendre à combiner intelligemment. Pour certaines personnes, tout est bon pour justifier que le patron est « vilain-méchant » ou que le séducteur est « vilain-pervers » ou que les minces sont tous des « vilains-chanceux ». Revenez voir ces personnes régulièrement et admirez avec quelle précision et quelle constance la loi d’attraction a continué d’apporter des circonstances confirmant leurs points de vue. Vous avez tout le pouvoir de détruire vos vies en adoptant la critique stérile. Piochez ce qui vous plaît chez les autres et laisser tomber le reste, vous ne gagnez rien à jouer les moralistes sans présenter un exemple qui corresponde justement à votre morale. Le plus drôle est sans doute que tous les gens qui veulent s’opposer aux autres sont automatiquement voués à se faire broyer. Lorsque vous décidez de vous opposer à quoi que ce soit, vous confrontez votre énergie à celle des autres et finalement vous donnez votre énergie aux autres pour qu’ils vous bouffent.

Arrêtez de fuir une situation. Plus vous fuyez, plus vous attirez une nouvelle situation de la même catégorie à vous parce que rien n’a changé dans votre vibration depuis que vous avez fui. En d’autres termes, lorsque vous décidez de ne pas changer d’état d’esprit face à une situation pour la fuir ensuite, vous attirez à vous exactement la même chose voire pire. Si à l’inverse vous quittez une situation en ayant déjà en tête l’idée de créer une nouvelle situation alors ce qui aurait pu être une fuite est en faite une évolution parce que vous n’avez plus les yeux tournés vers ce qui vous contrarie mais ce vers qui vous ferait plaisir. Si votre attention est donnée à une situation améliorée alors vous êtes aspirés vers cette amélioration parce que votre vibration s’est améliorée.

Arrêtez de compter sur les autres. Régulièrement, le troupeau se rassemble derrière un berger qui continue de réduire le pouvoir du troupeau. A chaque fois que vous vous attendez à un miracle venant d’une personne autre que vous-mêmes, vous êtes en train de baisser les bras face à votre vie. Si une chose vous arrive, c’est que d’une manière ou d’une autre vous avez créée cette chose. A chaque fois que vous placerez votre espoir en un autre vous serez déçus. Vous avez besoin de considérer vos vies individuellement pour que chaque individu prenne sa place en prospérant au sein d’une communauté heureuse parce que chacun de ses membres révèle son rôle de créateur. N’espérez pas entrer dans une synergie sans être individuellement connectés. Impossible pour vous d’être en phase avec la richesse des autres si vous n’êtes pas en phase avec la richesse que vous pouvez apporter.

Si vous avez vraiment envie de vivre dans l’abondance alors vous devez vous rendre compte que vous êtes seuls face à votre connexion à l’abondance. Cela revient à dire que toutes les simagrés du genre : « Dieu vous bénisse » ou « je vous souhaite bonne chance »  n’ont fondamentalement pas d’impact. Aucun dieu n’a jamais béni qui que ce soit. Ce sont des foutaises car cela s’oppose à l’idée même d’abondance et d’égalité entre les individus. La seule chose qui se produit est la suivante : une personne qui se sent bénie laisse l’Univers lui apporter ce qui lui fait plaisir tandis qu’une personne qui se croit maudite bloque cette abondance. Dès que vous aurez compris que tout se passe dans votre tête alors peut-être que vous retirerez enfin cette barrière et que vous arrêterez de perdre du temps à chercher les conditions satisfaisantes pour l’inconditionnel. Arrêtez de penser que certains comportements achètent le mérite ou la bienveillance divine, vous méritez tout ce que vous désirez de par votre nature divine, la seule chose qui vous est demandée est d’assumer ce que vous voulez devenir. Vous n’assumez pas un nouvel état d’esprit lorsque vous pensez que vous devez accomplir telle ou telle chose pour acheter une nouvelle situation, pour racheter votre mérite. Tous ceux qui voudraient vous faire croire le contraire ont des problèmes à régler avec eux-mêmes et cherchent à vous contrôler par la même occasion. Plus vous vous séparez de votre nature divine par les comportements de rachat et de négation de votre nature, plus vous aurez l’impression de devoir vous racheter et ainsi de suite, c’est un cercle vicieux. Votre essence divine n’arrive pas à s’exprimer si vous laissez l’esprit de votre petit vous se remplir de pensées qui contredisent cette nature.

Ce qui est inconditionnel vient vers vous sans conditions par définition, à moins que vous ne vous y opposiez directement.