Archives mensuelles : novembre 2011

Montées d’entités

En cette période, la Terre laissent partir beaucoup des énergies qu’elle a stockées pendant des siècles d’évolution humaine. Toutes les mauvaises vibrations issues de la violence, des mauvaises émotions ou encore des esprits piégés dans les sols ou les lieux depuis longtemps sont en train de remonter. L’intensité renouvelée de ces basses vibrations entraîne une recrudescence d’actes incompréhensibles. Je suis certain que vous avez déjà entendu parlé de ces actes.

Il arrive par exemple qu’une mère défenestre ou poignarde ses enfants sous l’envie impérieuse ou parce qu’une voix lui a demandé, qu’un homme agresse un autre homme au poignard et ne se souvient de rien ensuite, que subitement une personne s’immole d’essence et se met le feu, qu’une mère de famille s’achète un flingue et se tire une balle dans la tête sans aucun signe avant-coureur, que la moindre contrariété de la vie courante se transforme en agression/homicide, qu’une personne sans histoires viole et tue, etc…

Ces derniers cas sont ceux qui semblent les plus normaux finalement mais on me rapporte régulièrement d’autres cas et de plus en plus de personnes viennent me voir pour ces situations plus difficiles.

Il arrive par exemple que tous les locataires d’un même immeuble commencent à trouver le cannibalisme intéressant, qu’un père de famille commence à aimer anormalement les films d’horreur puis passe de la fiction à des vidéos réelles jusqu’à temps de vouloir expérimenter sur sa famille, qu’un malade d’hôpital psychiatrique ayant toujours été muet devienne comme omniscient du jour au lendemain et déstabilise le personnel soignant en leur racontant individuellement quelles sont leurs pires craintes et pires fautes, etc…

Et je crois que le plus drôle dans tout cela, c’est que quand les gens sont face à cela, ils vont directement voir des marabouts et autres guignols qui vont sacrifier une poule pour « libérer » la personne. Or, si vous devez sacrifier quelque chose pour vous libérer d’une influence néfaste c’est que vous n’êtes pas en train de suivre une guidance divine mais en train de lier un nouveau pacte avec une entité qui va s’en charger pour vous. Comme cette entité ne l’a pas fait inconditionnellement, cela signifie qu’elle n’est pas liée correctement au divin et donc qu’elle a eu besoin de l’énergie issue du sacrifice pour agir. Cependant, cela ne s’arrête pas là, puisque ce genre d’entité reste très puissant, elle va attendre que vous trébuchiez un tant soit peu pour vous bouffer. En d’autres termes, vous pensiez vous libérer mais vous tombez entre les griffes d’un être autrement plus malin.

Certains pensent que de telles actes sont justifiés et sont traditionnels car des peuplades les pratique depuis longtemps. Je tiens à répondre qu’il suffit de regarder l’état de l’Afrique ou de l’Asie pour comprendre que rien de bon n’en émane…

D’autre part, je comprends mal comment un marabout peut prendre entre 200 et 1500 euros pour une telle connerie.

Quand les gens viennent à moi pour ce genre de choses, je n’accepte jamais rien en échange car j’estime que ce n’est pas moi qui libère mais que c’est la Source qui me concède cette grâce quand je lui demande. Ma prière joue le rôle d’intermédiaire et la majorité du pouvoir vient d’ailleurs. Il me suffit de prier la Conscience Universelle pour que les entités se détachent.

Chacun d’entre vous peut le faire. Vous n’avez pas besoin de faire partie d’un quelconque ordre religieux ou de posséder une quelconque science. Il s’agit simplement d’une attitude. Il ne s’agit pas de se soumettre à votre nature divine mais simplement de la reconnaître pour que cette puissance coule en vous. Vous serez alors étonnés de la puissance créatrice dont vous disposerez.

Aujourd’hui, je peux libérer une personne du néfaste dans son énergie simplement en posant le regard sur elle. Mes assistants célestes mettent sur mon chemin des gens qui en ont besoin mais qui ne sauront jamais que c’est par moi que la grâce est passée. De plus en plus de gens le font et sont mandatés pour le faire. Si les choses se passent ainsi c’est parce que nous avons à la fois une responsabilité individuelle et collective. Lorsque vous reconnaissez votre nature divine vous devenez bienveillants pour les autres et des aspects de la conscience unitaire s’installent en vous.

C’est par cette bienveillance que le divin s’exprime. Cependant, on ne vous demandera jamais de vous sacrifier pour les autres car à terme vous deviendriez inefficaces. De la même manière, vous devrez toujours vous aimer vous-même et en laissant simplement tomber la partie orgueilleuse de vous-même, celle qui vous sépare trop de votre origine divine. Les religions vous ont poussé trop loin en vous demandant de considérer trop tôt l’autre comme vous-même. Ceci n’est pas viable car les esprits humains ne sont pas assez mûrs pour tenir l’équilibre avec de tels schémas de pensées.

Souvent, mes guides ont simplement demandé aux gens qui viennent vers moi d’avoir une bonne action envers quelqu’un un peu plus souvent, de remplacer la médisance par une pensée d’appréciation. Vous pouvez choisir de faire un petit effort à chaque fois que vous êtes tentés de vous laisser aller vers quelque chose de sombre. A force d’envoyer de bonnes ondes, vous verrez le retour des choses. Ce processus ne sera pas pénible car vous n’aurez pas bouleversé votre égo et parce que vous n’avez besoin de rien ni de personne d’autre que vous-même et votre connexion avec la partie inconditionnelle de vous-même qui va parvenir à s’exprimer de plus en plus.

A force de lâcher prise sur le négatif et rechercher le positif, les hautes énergies vont faire leur travail en vous et vous ne serez plus soumis aux entités et énergies dont je parlais au début de l’article. Vous pourrez à nouveau vous concentrer sur ce qui vous fait plaisir naturellement et vous serez un repère pour les autres.

Tout ce processus peut être fait silencieusement, en vous-même. Pas besoin de faire partie d’un quelconque collectif, d’une société secrète ou d’une religion. D’ailleurs, tous ces collectifs foireux sont appelés à disparaître car, à terme, tout reviendra dans la lumière. Vous prendrez plutôt conscience que l’autre est comme vous-même, puis que les animaux sont comme vous-même, puis que les plantes sont comme vous-même, puis que les minéraux sont comme vous-même, etc… D’ailleurs plus de gens qu’on ne le pense sont ainsi, ils n’en parlent pas, ils rayonnent tout simplement. Ils laissent au divin le soin de régler les problèmes.

Et comme tout ce processus de prise de conscience est naturel, le pire serait que vous en tiriez une forme de fierté mal placée. En cette période, il vaut mieux que vous laissiez tomber tout ce qui est conflictuel, catégorisant, issu du jugement pour balayer activement devant vos portes. Vous ne pouvez plus continuer à vous prendre la tête pour un oui ou pour un non car l’énergie environnante est devenue telle que vous risquez de tomber dans un cercle vicieux. Vous n’allez pas devenir simplets, vous allez penser les bonnes choses de manière limpide et en profondeur, ressentir différemment. Tant que vous ne voudrez pas vous remettre en question, vous serez aux prises avec les aspects pénibles de la vie. Il nous est demandé de changer, doucement, pour passer au niveau supérieur et ne pas être rattrapés par les basses vibrations.

 

Quelques questions

Voici quelques échanges que j’ai eu récemment et dont les réponses peuvent servir à mes lecteurs.

  • Un voyant dit l’avenir. Celui-ci se déroule comme annoncé un peu avant ou un peu après,mais pas de beaucoup,sinon, c’est de la probabilité à mon sens. On ne peut pas éviter les événements mais la voyance permet de s’y préparer. Mais je ne comprends pas cette notion de libre-arbitre, notion un peu fourre-tout. Sachant qu’il y a un destin, relié à un karma, donc que l’on DOIT vivre des choses sur cette Terre, qu’on ne peut pas éviter, le libre-arbitre peut-il changer le destin? Le truc c’est de dire que ça retarde les événements. Mais si mon souhait était de devenir une danseuse étoile et que je fais tout pour, ce n’est pas à 50 ans que je pourrais l’être si le libre-arbitre a trop fait tarder les choses. Et puis, on ne connait pas toutes les conséquences de ce qu’on décide. Ce serait ça le vrai libre-arbitre.

Effectivement, les chrétiens ont remplacé la réincarnation par la résurrection, ce qui ne fait plus aucun sens. Votre libre arbitre a des répercussions sur les siècles et les siècles. C’est ainsi que Jésus aurait dit que les petits-enfants paient les fautes de grands parents. Ceci fait sens seulement parce que les petits-enfants sont régulièrement les (arrières) grands-parents réincarnés. C’est ainsi que le divin est juste, pas autrement. Notamment, vous ne serez que très rarement dans une situation comme celle que vous décrivez parce que votre libre arbitre était déjà en exercice lorsque vous étiez dans les autres mondes et pas focalisée sur Terre. En d’autres termes, les choix que vous avez fait avant votre incarnation actuelle prédéterminent votre vie dans le monde matériel. En fait, vous êtes déjà à 90% dans la situation que vous désirez, les 10% restants du chemin consistent à retrouver cette volonté contenue dans votre âme et à suivre son appel dans la vie physique. Ce n’est pas facile car vous ne possédez plus la perspective de l’Esprit/Conscience Universelle et des âmes en son sein qui elles savaient qu’en venant sur Terre tout serait prévu et disponible pour s’accomplir. C’est parce que l’esprit humain est volontairement focalisé, lié à un corps que vous ne connaissez plus toutes les conséquences de vos actes. Cependant, c’est la guidance émotionnelle qui remplace l’intelligence manquante en transmettant directement des indications de nature divine en réponse à tout ce qui traverse votre conscience. Et un choix après l’autre, vous préparez le futur de cette vie en alignement avec votre Source et vous embellissez aussi vos futures vies. Quant aux karma, vous avez bien identifié un principe fort connu. En reconnaissant vos erreurs et en comprenant vous obtenez le pardon divin qui permet à l’unité de se refaire en vous, toutefois, vous paierez vos dettes jusqu’au dernier centime afin que vous appreniez à transmuer vos méfaits en bienfaits. Il n’est pas facile de voir la différence entre le bien et le mal et au fond les deux sont interpénétrés. Il s’agit simplement de faire la volonté de notre âme qui n’est pas séparée de la volonté divine mais qui en constitue la plus fondamentale des extensions. N’adoptez pas une conscience polarisée, reconnaissez plutôt que vous êtes faite à l’image divine et que vous avez le pouvoir de transformer tout « mal » en « bien », maux et bienfaits n’étant qu’un concept jugeant de l’alignement entre un fait et la volonté première que vous portez au plus profond de vous.
Si vous DEVEZ vivre une chose, alors c’est que vous avez CHOISI avant de venir sur Terre cette chose et vous l’avez fait en accord avec l’Esprit dont parle les religions. Pour les âmes les plus courageuses, on montre ce qui sera vécu tandis que pour les autres, on les envoie à l’aveuglette pour qu’elle ne puisse pas s’inquiéter et qu’elles conservent leurs forces pour traverser les épreuves liées à leurs karma. Elles reviennent alors grandies. La voyance (celle que je conçois en tout cas) ne vise donc pas à éviter les épreuves divines mais effectivement à mieux les comprendre et à appliquer notre pouvoir de transformer les choses. C’est d’ailleurs pour cela que je ne transmets que ce que je ressens comme parvenant du divin et que je ne conçois pas de répondre à toutes les questions. Lorsque des gens viennent me consulter, ils ne trouvent pas forcément les réponses à leurs questions spécifiques mais d’autres éléments qui permettront de résoudre les problèmes de manière plus globale, sans jamais remplacer leur pouvoir personnel. D’ailleurs, mes guides et moi sélectionnons les gens que nous pensons aptes à recevoir les réponses. Il est hors de question de donner, guérir ou répondre sans que l’âme de la personne et le divin ne donnent leur permission afin que le libre arbitre individuel joue toujours un rôle.
Quant à la notion de destin, on rentre dans une mystique qui peut être compliquée. Sachez surtout que le temps n’est linéaire que dans certains mondes, dont la Terre. En d’autres termes, la majorité des plans d’existence est en fait dans un temps malléable. C’est d’ailleurs ce qui se produit dans l’infiniment petit de notre monde, ou dans le vide de la matière apparaissent puis disparaissent rapidement des particules élémentaires car de l’énergie du futur ou du passé s’accumule pendant un petit instant dans le présent avant d’être rendue. Ce temps malléable permet finalement de modifier son destin en adoptant des actions qui répondent à des éléments ce produisant dans le futur ou dans le passé car l’âme étant située dans la Source qui est elle-même située hors du temps des informations filtrent d’une vie à l’autre. La partie la plus divine de tout vit comme chaque instant simultanément dans une explosion de sa conscience et vous ressentez la multiplicité des vies puisque des joies ou des peines vous parviennent sans raison apparente. A ce moment-là, ces sensations qui se placent dans votre guidance émotionnelle vous invitent à réagir et vous réajustez souvent sans vous en rendre compte votre comportement. De choix en choix, vous changez de route jusqu’à temps de vous retrouver dans une situation vraiment différente. Avant l’incarnation, vous déterminez des points de passage obligés mais entre ces points de passage vous avez beaucoup de manières possibles de vous comporter jusqu’à temps de changer certains points de passage en d’autres si l’Univers estime que vous avez intégré les leçons inhérentes.
De nombreux messages que j’ai reçus et destinés à éclairer certaines personnes visaient justement à éviter des points de passage non contraints et pénibles en points de passage plus plaisants. Il s’agit souvent de la prise de conscience d’un choix non courageux, non issu du coeur (donc de l’âme, je fais varier les mots pour mieux vous faire cerner l’interconnexion qui existe entre les choses) ou d’une quelconque vulnérabilité face aux circonstances. Dans ce travail on reconnaît un bon médium au fait que les anges vont lui indiquer les « faiblesses » de la personne demandeuse alors même que cette personne lui cache (souvent par orgueil). C’est là que l’exercice du libre arbitre représente un effort de modification des comportements et donc de l’évolution de l’âme et permet de transmuer le non-désiré en désiré. Tant que la personne n’est pas prête (par sa décision) à changer alors il ne sert à rien de lui transmettre des message des esprits qui la guident et la protègent.
Après cette petite introduction, répondons à votre question en vous rappelant que l’Univers répond à la volonté divine, le fameux verbe. En tant qu’extensions de la volonté divine et porteurs du divins, l’Univers ne peut pas générer un désir en vous qui ne puisse être comblé. L’Univers vous soumet de lui-même à de nouveaux désirs en vous présentant des choses puis d’autres afin que vous sélectionnez vos préférences dans la continuité de vos choix antérieurs à l’incarnation. Lorsque vous vous incarnez, vos désirs principaux sont déjà établis mais vous en aurez d’autres. Ces nouveaux désirs ne peuvent être à la fois voulus par toutes les parties de vous-mêmes et frustrés par l’Univers. C’est le devoir du divin de répondre à vos désirs et aucun désir ne parvient à vous sans être réalisable. En d’autres termes soit ce que vous avez identifié comme un désir n’est qu’une idée de passage ou vous commencez à préparer des choses pour vos futures vies, ce qui n’est pas un mal en soi et qui soumet votre volonté à la patience afin que vous trouviez le calme nécessaire en vous pour jouir des créations que vous avez demandées.

 

  • Dans le cas des relations amoureuses, il y a son libre-arbitre propre et celui de l’autre. En quoi les 2 influence-t-il ce qui est écrit?D’ailleurs, dans l’article sur la visualisation dans ce cas des relations, vous dites que l’on peut attirer l’autre si il le souhaite. Mais comment le savoir pour pouvoir concentrer sa visualisation sur une autre personne et ne pas perdre son temps? Parce que même si on visualise l’Amour dans sa généralité, on ne se débarasse pas des sentiments pour une personne par choix. De +, vous dites qu’on peut quand même l’attirer mais que l’on se séparera tôt ou tard car les sentiments n’étaient pas réels. Mais si la séparation a lieu tard plutôt que tôt, quelle importance?

Vous attirez à vous les relations qui sont en phase avec ce que vous êtes tandis que vous détruisez les relations qui ne sont pas en phase avec qui vous êtes. En d’autres termes, soit deux volontés s’accordent, soit il y a discorde. C’est en cela que les libres arbitres influent. Lorsque vous concentrez votre visualisation sur une personne, vous forcez les choses et vous ne faites pas confiance à la Source, à l’Esprit divin. Reconnaissez que l’Univers est abondant et que de nombreuses personnes peuvent vous combler. A ce moment-là, commencez à vous concentrer sur ce qu’il y a de plus authentique en vous afin de réduire l’écart entre la splendeur de la partie divine de vous et votre incarnation actuelle. Ainsi, vous attirez à vous des partenaires qui sont en phase avec le coeur de vous-même. Votre vibration, vos énergies deviennent limpides et magnétiques pour ceux qui méritent votre attention. Face aux rencontres qui se produisent, beaucoup de joie et de sentiments réels apparaissent comme réponse naturelle.
Lorsque vous parlez d’une personne que vous choisissez, vous répondez en fait à un don d’ordre divin puisque c’est votre essence divine qui rayonne ces énergies pour vous indiquer le chemin, un peu comme l’amour de la mère pour l’enfant. C’est un don divin qui permet de se soutenir mutuellement et qui permet de rassembler l’énergie nécessaire à la traversée des épreuves karmiques. Quand je disais que les sentiments n’étaient pas réels, je faisais sans doute référence au fait que si les deux individus ne cherchent pas à évoluer intérieurement et se reposent sur leurs lauriers alors l’intérêt pour les âmes de tenir le couple n’est plus présent et le lien s’amenuise. Vos choix sont très personnels et un couple de quelques jours peut être entièrement justifiable et voulu pour régler un dette, échanger une énergie, etc.

 

  • Dans un article, vous mentionnez comme support de voyance le pendule ou les cartes pour parler aux guides. Mais que pensez-vous que l’astrologie ou la numérologie, plus fixes, qui décrivent le destin?

J’utilise occasionnellement ces supports pour moi-même surtout et quand j’en sens l’inspiration car j’ai avant tout la capacité de transmettre des messages écrits/oraux ou même d’être incorporé pour parler directement au nom de. Certains supports permettent d’obtenir des chiffres précis, d’autres des messages vagues et des clins d’oeil, ils peuvent aussi préparer des séances.
Votre question concernant l’astrologie ou la numérologie est très très intéressante car elle me permet d’insister sur ce que j’ai dit plus haut. En effet, l’existence de ces cycles montre que l’Univers à répondu à votre désir et à votre unicité d’âme en vous insérant dans le monde matériel en des moments et des endroits particuliers, extrêmement précis. Cependant, la vie n’aurait aucun intérêt si vous deviez suivre ce qui est écrit dans un livre (aussi sacré que l’on dise ce livre) ou dans le ciel, dans les séquences numériques. Vous disposez du libre arbitre pour faire vos expériences dans le bac à sable que constitue la Terre jusqu’à temps que vous en grandissiez. Ces connaissances peuvent servir de plateforme de lancement et de compréhension du passé mais ne doivent conditionner en aucun cas votre avenir. Ne laissez pas des informations issues de thèmes astraux ou de la numérologie vous miner, montrez plutôt que vous possédez la force qui va de pair avec votre libre arbitre en transformant des « syndromes » en oeuvres.

  • La loi de l’attraction peut-elle influencer le destin? S’il est écrit que nous n’aurons pas d’enfant par exemple, si on le visualise, peut-on quand même en avoir?

Evidemment. D’ailleurs, vous connaissez un plan où la conscience va se reposer ou le temps est dominé par l’attraction. C’est le monde du rêve. Dans le plan onirique, votre conscience évolue et tout ce qui la tracasse se manifeste, se répète, revient en arrière, etc. Le temps n’a pas cours dans le monde du rêve et l’attraction domine. C’est pourtant un monde à part entière qui sert souvent de reflet à notre esprit et où les esprits peuvent se rencontrer. On peut retrouver des amis dans le rêve, échanger des informations en partageant le rêve ou encore voir l’avenir. Les rêves prémonitoires proviennent du fait que l’attraction n’est pas bridée par le temps dans le monde du rêve et que se présentent à nous en avance les évènements que les pensées/vibrations que nous émettons dans le monde physique attirent à nous. L’attraction influe largement sur l’avenir puisque c’est le principe qui coordonne tout.
Dans le cas d’un enfant pour reprendre votre question, vous allez sans doute être surprise de ma réponse. Le désir d’avoir un enfant peut apparaître dans la vie sans avoir été décidé avant l’incarnation et se réaliser tout à fait si cela n’est pas contradictoire avec vos autres désirs et les paramètres décidés avant la vie terrestre. Dans ce cas-là une âme vient sur Terre par vous et tout se déroule normalement. A l’inverse, on peut décider d’avorter d’un enfant programmé auquel cas il faut signifier notre désir à l’âme qui doit venir que nous ne désirons plus cela. Et dans la logique la plus simple, il arrive qu’une âme soit invitée à s’incarner sur Terre et puis décide de résister à l’incarnation et se décroche de son corps en préparation. C’est ce dernier choix qui déclenche des accidents durant la grossesse.
Ce n’est pas la visualisation qui va faire tout le travail ici, demandez à vos guides et expliquez à l’Univers vos désirs. Sachez que l’attraction est un outil de création qui nous apprend à focaliser nos esprits sur ce qui est désiré.