Archives mensuelles : janvier 2012

Apprendre à recevoir

Je disais donc dans le précédent billet que beaucoup d’entre nous n’avaient plus rien à craindre d’autres qu’eux-mêmes. Il en est ainsi parce que finalement, rien d’autre que nous-même ne s’oppose à notre pouvoir sur la réalité.

Il s’agit donc d’apprendre à recevoir ce que l’on demande et c’est un vaste problème.

Il y en a qui demandent mais qui ne se mettent jamais en condition de recevoir. Je considère qu’il y a un ensemble de choix qui peuvent vous faciliter les choses. Ces décisions sont complémentaires, elles forment un tout cohérent.

Le premier choix à faire est celui de l’honnêteté. Vous ne pouvez pas continuer à nier que vous désirez une chose plutôt qu’une autre. Tant que vous ne faîtes pas la lumière dans votre esprit concernant ce que vous voulez, rien ne bougera. Vos guides resteront en attente. La Source ne saura pas quoi vous donner. Les différentes parties de vous-mêmes ne voudront pas coopérer, rien ne se fera. Vous ne pouvez d’ailleurs pas canaliser plus d’énergie tant que vous ne vous donnez pas une direction. Le cap que vous prenez n’est en lui-même pas important. C’est prendre un cap qui est important. Et pouvoir tenir un cap, c’est prendre un cap qui est suffisamment proche de vos inspirations réelles, c’est donc être honnête avec vous sur ce que vous désirez vraiment.

En étant ainsi honnêtes avec vous-mêmes, vous vous tenez prêts à recevoir ce que vous désirez car vous aurez une vision claire de ce qui est acceptable de ce qui ne l’est pas. Vous aurez la capacité de dire à juste titre : « je ne suis pas prêt(e) à recevoir cela » ou « je suis prêt(e) à recevoir ceci ». C’est un respect que vous vous devez. Il ne s’agit pas de figer vos désirs, il suffit d’être capable de se donner une direction. Tous les êtres qui veillent sur vous essaient de vous donner cette clarté, ils essaient d’apporter la Conscience en vous. L’Univers ne veut pas que vous soyez durs avec vous-mêmes et avec les autres, il suffit que vous soyez cohérents dans vos comportements et cela démarre par l’acquisition d’informations justes.

Quand vous avez décidé clairement, sachant qu’un désir, une vision ou une inspiration requièrent du travail pour être limpides dans vos esprits, vous pouvez commencer à vous investir dans un projet. Comme vous définissez clairement ce que vous désirez, tout l’Univers conspire à vous le donner.

Cependant, rien ne vous sera donné si vous n’êtes pas prêts à le recevoir. Vous allez d’abord être formés à la bonne gestion de ce que vous désirez. La partie divine de vous, qui supervise votre vie avec vos guides, va organiser un chemin pour vous tester et vous instruire. Il ne s’agit en aucun cas de vous décourager mais simplement de vous faire évoluer. Ainsi, le deuxième choix à faire est celui du courage. Vous ne pouvez pas simplement baisser les bras. Pour définir vos objectifs vous aviez le choix mais une fois en chemin vous ne l’avez plus tellement. Que pouvez-vous faire à part vous tenir droits ? C’est à ce moment-là qu’on teste votre foi en quelque sorte. Comment ferez-vous si vous n’êtes pas déjà honnêtes avec vous-mêmes ? Et comment avanceriez-vous si vous deviez esquiver toutes les difficultés ? Vous avez le devoir, vis-à-vis de vous-même en vertu de l’amour-propre que vous vous devez, d’être constants, persévérants. Ceci jusqu’à temps qu’en vous l’évolution se fasse et que se manifeste dans votre vie les effets de cette évolution.

En général, vous abandonnez à la veille de la réussite. Et vous n’abandonnez pas parce que vous n’étiez pas en mesure de réussir mais parce que vous avez pensé que vous n’étiez pas en mesure de réussir. Vous n’avez pas à souffrir dans votre parcours, a moins que ce ne soit votre choix, auquel cas vous avancerez plus vite, plus loin. Il ne s’agit pas de vous épuiser, il s’agit de vous remodeler. C’est ce remodelage de votre esprit qui est difficile, une fois que vous êtes correctement reprogrammés, vous êtes enclins à faire ce qu’il faut pour parvenir à vos envies. Recevoir est facile alors car vous devenez plus rapidement compatibles avec ce que vous désirez.

Quand le chemin est trop difficile, il faut alors préciser à l’Univers qu’il l’est trop et que vous désirez un nuancement. On ne cédera pas forcément à vos précisions  toutefois. Il faut que vous ayez confiance en la Vie. Ce n’est pas aisé j’en conviens et dans mon cas personnel, cela va complètement à l’inverse de « l’éducation » que j’ai reçue sur Terre. Pourtant, je suis devenu hyper détendu alors que j’avais toujours été angoissé et mon efficacité n’a jamais été aussi grande.

Si vous ne faîtes pas l’effort d’amélioration de vos pensées, vous allez entrer dans du mauvais orgueil. Naturellement, vous savez que vous méritez de prospérer. C’est naturel, vous êtes conçus pour cela, vous êtes envoyés sur Terre pour l’apprendre, la Source en vous laisse toujours cette trace de votre légitimité. Cet héritage, soit vous le prenez en main dès maintenant et vous l’assimilez, soit vous trainez autour en vous demandant pourquoi les choses ne sont pas plus faciles pour vous. C’est ce mauvais orgueil qui fait que certains médiums prometteurs tombent comme des mouches, ils n’envisagent pas qu’ils doivent faire un effort de correction et de nettoyage de leur esprit, alors l’Univers ne leur cède aucune grâce. Comme ils sont forcément très vexés, ils adoptent un comportement très moral : ils boudent. Ensuite, ils viennent vers des gens comme moi en disant : « penses-tu que j’ai un don ? je sens que j’ai un don mais je ne comprends pas pourquoi il ne vient pas ». Enfin, ils avouent que oui ils ont été fainéants et n’ont pas voulu faire le moindre effort pour terminer de recevoir ce qui leur était attribué.

Il est dommage de constater que si ces mêmes personnes s’étaient un peu plus impliquées dans le processus d’apprentissage, elles auraient ouverts leurs esprits à une évolution, acquis le peu de mérite qu’on leur demandait d’avoir. Il ne s’agit même pas d’obtenir mais simplement de manifester ce qu’il y a de meilleur en vous, de projeter vers l’extérieur ce meilleur pour recevoir ensuite le juste retour des choses. Vous pousser au courage revient à vous remettre en question et à ne garder que la partie utile de l’orgueil, celle liée au mérite naturel de votre nature divine pour éliminer dans le même temps l’orgueil qui vous paralyse. Vous ne devez pas être déstabilisés, vous devez être simplement dans votre processus naturel d’amélioration. Il n’y a que ce fonctionnement qui produit de la joie  contrairement au comportement issu de la fuite dont les plaisirs sont illusoires.

J’ai pris l’exemple des gens dont le chemin de vie comporte le développement d’un don extralucide ou de guérison, mais c’est exactement la même chose avec ceux qui ont un autre talent, dans n’importe quel domaine. Il y a un moment où vous devez être honnêtes avec vous-mêmes pour admettre que vous n’avez pas les résultats que vous voulez et mettre votre courage en oeuvre pour devenir ceux qui recevront les résultats voulus.

Vous avez tous les capacités d’encaisser le parcours que vous désirez, cependant vous ne pouvez en aucun cas y arriver en vous sabotant.

Le troisième choix est celui de l’optimisme. C’est ce choix qui influe le plus sur votre énergie. Vous devez vous débarrasser de toutes ces pensées qui sont en désaccords avec vos objectifs. J’aimerais que vous réalisiez qu’il n’y a aucun danger à être à 100% positif, à 100% optimiste concernant vos désirs lorsque vous acceptez de voir les choses en face et que vous vous poussez à l’action courageuse. Arrêtez simplement d’envisager les scénarios négatifs pour visualiser les scénarios positifs. Finalement, il ne s’agit pas d’accorder beaucoup d’importance à vos objectifs mais à rechercher dans le présent les raisons de vous sentir bien vis-à-vis de ces objectifs. En faisant ce choix d’optimisme, vous rétablissez votre connexion consciente à la Source, à l’énergie divine. L’énergie que vous demandez à chaque fois que vous démarrez un nouveau projet passe par cette connexion. C’est pour cela qu’à chaque fois que vous adoptez des pensées divergentes, elles vous affaiblissent. Plus vous êtes optimistes, plus vous canalisez les forces dont vous avez besoin et plus vous recevez de nouvelles bonnes pensées.

Comprenez-vous que vos guides ne peuvent pas vous inspirer lorsque vos mauvaises pensées font écran ? Vous ne pouvez tout simplement pas recevoir de solutions. Vous n’aurez pas de bonne idée miracle. D’ailleurs, à chaque fois que vous êtes occupés à avoir de mauvaises pensées, l’objet de votre désir pourrait être sous votre nez que vous ne le remarqueriez pas. Vous avez besoin de rester lucides. Il ne s’agit pas d’ignorer tout ce qui ne va pas, il s’agit de se dire : « je vais dépasser ce problème, je sens déjà que j’ai la solution ».

En termes d’attraction, choisir d’être 100% positif revient à devenir un aimant pour ce que vous désirez, ou au moins ne pas influer notablement. Vous seriez surpris de savoir à quel point vos pensées sont capables de repousser, accélérer ou même déprogrammer un évènement futur. Sans même que vous vous en rendiez compte, vos pensées influent considérablement sur le comportement des autres à votre égard et sur le « hasard » comme certains disent, ceci sans contrainte de temps ou d’espace. Et je ne parle même pas de votre santé que vous bousillez allègrement par vos pensées exotiques.

Au pire, laissez simplement l’énergie circuler, pensez à autre chose, n’allez pas vous mettre à agir alors que vous sentez que ce n’est pas le moment. N’allez pas à contre-courant. Il y a un discernement à acquérir entre être courageux quand c’est le moment et rester à l’écart quand les choses doivent continuer d’avancer toutes seules. Vous devez avant tout garder les pensées claires pour que la guidance que constituent vos émotions et votre intuition puissent vous garder dans l’aisance qui vous est due, histoire que vous ne vous mettiez pas à nager contre le courant une fois de plus.

Attendez-vous toujours à recevoir ce que vous avez demandé. Il faut apprendre à rester courtois concernant la manifestation de vos désirs, c’est-à-dire que vous ne devez pas vous vexer quand les choses semblent stagner, restez zen. Sérénité. Mes guides disent souvent : « rien ne doit venir te troubler ». La phrase est simple mais lourde d’implications.

Quelque part il n’y a pas grand chose d’autre à craindre que vous-même. Souvent vous faîtes tout ce qu’il faut en termes d’agissements matériels pour construire quelque chose mais comme vos pensées sont trop divergentes, la manifestation finale de votre désir ne peut pas se faire. Il faut savoir rassurer l’esprit autrement que par l’action frénétique en s’assurant de rendre cohérent la pensée et l’action afin de recevoir ce qui vous est dû.

Trois films…

… en attendant la reprise des articles.

On m’a conseillé à juste titre trois bons films qui reflètent bien mon expérience et dont je peux confirmer la cohérence.

Le premier est Chico Xavier, qui est un film biographique sur la vie d’un médium très connu. Je trouve personnellement que le guide du médium dans le film est présenté comme étant un peu dur. Dans mon expérience personnelle les choses sont beaucoup plus douces. Néanmoins, je pense que si le contact entre les mondes s’est adouci depuis l’époque décrite dans le film c’est parce que les humains comprennent mieux la réalité de l’abondance et cernent que les comportements sacrificiels n’ont pas de sens. Il est intéressant de voir comment ce médium psychographiait.

Le deuxième est Nosso Lar qui décrit très bien la vie après la mort et décrit plutôt correctement ce que nous sommes vraiment. Il faut oublier l’aspect New-Age pour se concentrer un peu plus sur l’évolution des âmes des personnages. Il faut savoir que ce film est l’adaptation de livres écrits par Chico Xavier sous la dictée d’un esprit désincarné qui n’est autre que le personnage principal de Nosso Lar.

Le troisième est Au-delà, qui est beaucoup plus connu. La manière de fonctionner du médium joué par Matt Damon est très similaire à la mienne, à la différence près que je n’ai pas besoin de toucher pour voir et que j’ai d’autres manières de canaliser les informations.

Bon visionnage.