Archives mensuelles : mars 2012

Attention aux idées qui vous entourent

Il y a souvent une différence flagrante entre ce que vous pensez vibrer et ce que vous vibrez réellement. Ce que vous avez dans le fond de l’esprit conditionne votre expérience, pas nécessairement ce qui constitue votre volonté.

Ainsi, une manière simple de constater cet écart est de regarder comment s’expriment les gens (verbalement et gestuellement) ainsi que leurs habitudes de vies. Très logiquement, vous allez repérer des habitudes de vie qui ne vous correspondent pas dans votre quotidien en lisant cet article.

De manière générale, vous recherchez ce qui est paisible et tranquille sur Terre. Toutefois, ce calme n’est pas nécessairement ce que vous recherchiez en vous incarnant sur Terre. Vous étiez plus tentés par l’expérience physique vécue comme le défi, le challenge, les rebondissements et la fluidité des expériences successives. Vous n’étiez pas trop tentés de venir pour être dans une sorte de béatitude stérile. Ce genre de bien-être appartient davantage aux mondes spirituels qu’aux mondes denses comme la Terre. Votre venue sur Terre doit vous aider à identifier des désirs, à tout mettre en oeuvre pour les réaliser, à drainer plus de vie en somme.

Simplement, à partir du moment où vous n’êtes pas occupés à réaliser votre volonté profonde, vous fatiguez. Mais ce n’est pas une réelle fatigue, c’est une absence d’énergie. En effet, si vous étiez en train de suivre ce que vous avez dans l’âme, vous canaliseriez immédiatement plus d’énergie. En fait, on se sent souvent plus en forme après avoir effectué un travail qui nous tient à coeur justement parce qu’on canalise une forte quantité d’énergie psychique, qui plus est dans la direction voulue.

Cette absence d’énergie vous pousse ensuite à rechercher des solutions de facilités pour ressentir quelque chose en vous. Vous êtes spirituels avant tout, si vous êtes là c’est pour ressentir et vos ressentis et l’expérience associée serontt les seules choses que vous conserverez de l’expérience terrestre. En n’étant pas réellement dans votre volonté, vous tendez à plonger dans le fictif pour ressentir. Vous regardez la télé, vous lisez des romans, vous écoutez de la musique, vous jouez aux jeux vidéos, aux jeux de rôles, etc… Et ce n’est pas d’avoir ces activités qui est dangereux, c’est d’en arriver au point où elles remplacent votre créativité première. Quand ces activités fictives vous imprègnent trop, elles finissent par déteindre sur vous.

Vous réagissez à ce que vous voyez lorsque vous vous identifiez à ce que vous voyez parce que votre guidance émotionnelle est toujours en train de vous indiquer l’écart entre ce que vous percevez et ce que vous avez dans l’âme. A terme, vous perdez la notion véritable de ce que vous voulez mais surtout de ce que vous vibrez et donc ce que vous vivez par loi d’attraction.

Je vais prendre quelques exemples simples pour vous faire remarquer à quel point la majorité des gens sont contradictoires. La plupart des gens disent vouloir une vie simple or à la télé ils sont intéressés par tout ce qu’il y a de plus compliqué et néfaste. Admirez le succès de cette série dont le héros est un médecin névrosé boîteux, qui « soigne » des maladies effrayantes. Je n’ai jamais vu une série plus lourde, plus néfaste pour vous. Vous la regardez et vous vous imprégnez de la noirceur que vous voyez, jusqu’à temps de vivre des choses similaires dans votre expérience. La plupart des gens ont peur du crime, et pourtant il y a un foisonnement des séries policières. La plupart des gens disent vouloir la paix, et pourtant ils admirent la guerre à la télé. Remarquez aussi que beaucoup de gens disent vouloir réussir leur vie, s’épanouïr, s’accomplir et pourtant ils se bombardent l’esprit avec des sitcoms futiles à longueur de temps.

Si vous en êtes au point où vous avez besoin d’absorber de tels contenus, c’est que vous avez un certain vide spirituel à pallier. Au mieux, ces contenus peuvent vous permettre de redémarrer parce qu’un héros fictif va générer en vous admiration ou répulsion, ce qui devrait relancer le mouvement dans votre propre vie. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas. Et plus vous digérez ces contenus, plus vous faîtes entrer dans votre esprit et donc dans votre vie leur substance, par attraction, tout simplement parce que votre conscience s’en imprègne.

Et si vous arrêtiez ces contenus pour enrichir votre esprit avec les activités qui vous tiennent à coeur, alors vous draineriez davantage d’énergie. Cela paraît illogique au premier abord, de rentrer fatigué le soir pour se mettre à une activité qui demande de l’implication et pourtant, tout ce que vous aimez vous permettra de drainer plus d’énergie, de vous ressaisir et la fatigue initiale disparaîtra pour laisser plus de place à la joie.

Et je préfère que vous ayez l’esprit teinté de joie plutôt que d’autre chose car c’est seulement ainsi que vous recevrez encore plus dans vos vies. Il n’y a pas de limites à votre évolution mais il faut que votre temps soit employé correctement. Le meilleur moyen pour vous de vous tuer est de ralentir vos projets véritables par des activités annexes stériles vis-à-vis de vos véritables projets. C’est pour cela que vous devez faire attention aux idées qui vous entourent, à la compatibilité entre ce que vous choisissez de voir et votre vouloir.

Quand vous nettoierez votre environnement pour ce que vous désirez au plus profond, la paix engendrée vous permettra d’avancer vraiment. Vous allez sortir la tête de l’eau et des remous constants du monde de l’égo pour ressentir plus d’inspiration.

Pour prendre un exemple personnel, j’aime beaucoup la science-fiction parce qu’en général elle est inspirante. Dans les mondes de science-fiction, la technologie donne plus de temps aux humains, les humains sont réunis pour résoudre des défis, les découvertes s’enchaînent, les épreuves testent le courage, l’intelligence. C’est inspirant, cela donne à réfléchir et cela fait imaginer des potentiels. Le téléphone portable sort tout droit du communicateur de la série Star-Trek pour donner un exemple encore plus précis. Et aujourd’hui, parmi ceux qui ont leur mobile, qui voudrait s’en débarasser ? Pas beaucoup. Une fiction a inspiré une création.

Et bien au-delà des concepts, ce sont les émotions qui transitent par les contenus que vous regardez. Parfois, cela vous pollue l’esprit, cela brouille votre guidance, noie votre clarté émotionnelle qui est essentielle à votre bien-être. Assaillis par le glauque, vous ne pouvez pas réfléchir clairement, créer délibéremment. C’est pour ça que l’on ne devrait jamais exposer un enfant à un journal télévisé. Que vous ayez vu ce qui se passe ailleurs est bien mais vous faire étouffer par la même information cinquante fois d’affilé est néfaste pour vous.

En effet, il n’y a que quand votre esprit sera nettoyé de ces cristallisations nocives que vous pourrez peut-être faire remonter votre conscience et surplomber votre environnement. Cet état de grâce ne vient pas simplement lorsque vous faîtes le vide de vos propres pensées nocives mais aussi de celles qui proviennent de l’extérieur. Seulement ensuite, vous pourrez ressentir la paix qui vous entoure.

 

 

Question sur la politique

J’ai reçu par mail une question qui m’a bien fait rire. On m’a demandé ce que je pensais de la vie politique en France et comment je pouvais le relier aux sujets que je traite sur ce site. Cette demande m’a pas mal occupé l’esprit.

Premièrement, je pense que n’importe qui peut avoir du pouvoir sur notre vie seulement parce qu’on lui en a donné le droit. Je crois que le besoin de « manifester » ou de « faire opposition » ou de « faire la révolution » est la démonstration que la plupart des humains sont vraiment déconnectés de leur Source. En tant qu’émanations divines, vous avez à tout instant cette connexion prête à l’emploi, prête à vous guider vers la manifestation de vos désirs. Lorsque vous perdez la conscience de ce pouvoir créateur, vous commutez et passez en mode destructeur, résistant. Vous avez infiniment besoin de vous rappelez de votre nature, vous avez besoin de reconnaître que vous êtes en mesure de recevoir des solutions constructives à vos problèmes. Lorsque vous en pensez autrement, vous vous laissez aller à des bassesses qui ne sont pas dignes de vous. A aucun moment vous ne ressentiriez le besoin d’être violents, d’insulter, de mépriser ceux qui ne pensent pas comme vous si vous ressentiez votre nature divine. En effet, chacun a droit à sa liberté, chacun a son pouvoir sur sa vie et l’Esprit, la Conscience Universelle écoute vos demandes. Si vous vous retrouvez pris au piège par les autres, c’est parce qu’à un moment donné, vous avez cru qu’il devait en être ainsi et que vous avez laissé votre pouvoir être pris par d’autres ou même que vous l’avez utilisé contre vous-mêmes. Ne vous laissez pas absorber par le monde bouleversant des humains inconscients, vous n’avez pas besoin d’attendre que les autres s’éveillent pour vous émanciper et apaiser vos vies, recevoir vos demandes ou les fruits de votre travail, recevoir la manifestation de la justesse divine à votre égard.

Deuxièmement, réaffirmez le fait que vous êtes seuls aux commandes. Vous pouvez demander aux plans supérieurs toute l’aide dont vous avez besoin car comme je l’ai dit précédemment, vos demandes sont écoutées. Néanmoins, le pouvoir créateur individuel est plutôt restreint chez la majorité des gens de par leur manque de recherche, ils sont donc peu enclins à modeler leur vie à leur goût. Admettons que vous soyez éclairés et que vous arriviez à de bons résultats dans votre propre vie, cela vous permet-il pour autant de soutenir celui qui se laisse aller ? Avez-vous réellement la capacité de canaliser l’énergie dont vous avez besoin pour vous-même en même temps que l’énergie que les autres voudraient vous prendre ? D’après votre expérience, pouvez-vous aider tout le monde ? Pensez-vous donc qu’un candidat puisse aider 65 millions de personnes ? Personnellement, je ne crois qu’au pouvoir individuel. Il est évident que certains d’entre nous ont besoin d’aide, néanmoins, nous pouvons à peine les aider pour l’instant alors devrions-nous simultanément accepter la mauvaise foi des autres ? Nous pouvons prendre soin de nos infirmes, de nos malades mais nous ne pouvons tolérer plus. En vertu de notre nature divine, nous ne pouvons tolérer qu’un homme politique infantilise une population, l’empoisonne de pensées qui réduisent son indépendance et sa force, la réduise à l’assistanat. Je vous invite à rechercher ce qui vous inspire, pas ce qui vous réduit.

Troisièmement, les individus sont trop orgueilleux à mon goût. Il est vraiment très amusant que chacun pense disposer des solutions. La plupart des gens n’arrivent même pas à éduquer leurs enfants mais pensent pouvoir guider une nation entière ! La vérité est que peu de gens savent ce dont ils parlent. Beaucoup veulent une augmentation de salaire mais n’ont pas compris les contraintes économiques qui pèsent sur leur emploi. Nos « leaders politiques » savent-ils ce dont ils parlent mieux que vous ? Ne pensez-vous pas que c’est à vous de tenir votre vie selon vos désirs ? Une des occupations favorites des individus est de faire des listes de ce qui ne va pas chez les autres. Ceci n’est que générateur de souffrances et de frustrations. Lorsque nous sommes concentrés sur la création dans nos vies, nous  accédons immédiatement dans la joie parce que nous sommes tous incarnés pour être la juste expression de nous-mêmes. Débarrassez-vous de la peine de juger les autres pour faire bon usage de votre instant présent. Admirez avec quelle infinie efficacité la loi d’attraction régit les choses. Plus les humains se créent des règles, plus leur présent se complexifie, plus ils ont besoin de se créer de nouvelles règles. Vous avez toujours eu en vous la sagesse de distinguer ce qui est bon pour la vie de ce qui en est mauvais et simultanément vous l’avez noyé sous des tonnes de règles, de lois et de principes caduques. Aujourd’hui, on s’embourbe dans le mental avec quantités de réflexions. Quotidiennement, des journalistes ignares débattent de sujets qu’ils ne comprennent même pas. Plus vous considérerez ces débats, plus l’Univers vous apportera de raisons de débattre car il suivra automatiquement vos pensées. Plus à l’inverse vous désirerez que l’harmonie soit dans vos vies en apaisant vos pensées, plus vos vies s’harmoniseront. Vous faîtes des choix créateurs perpétuellement, vous attendez parfois la manifestation des choses que vous demandez en votre conscience mais réalisez aussi que vous êtes continuellement en manifestation. En vous débarrassant de l’orgueil de posséder les solutions pour les autres, vous redeviendrez l’individualité que vous vous destiniez à être, l’expression de cette individualité est la seule qui puisse vous apporter le bien-être que vous recherchez. Peut-être alors que votre expérience pourra être considérée par les autres comme inspirante.

Quatrièmement, à mes yeux et selon mon expérience, personne ne peut rendre justice. Lorsqu’un humain parle de justice, il sait de quoi il parle mais il n’est pas apte à la rendre. Qui sur Terre en effet peut voir de manière complète une situation ? Il ne faudrait donc pas avoir la prétention de ramener la justice, ou d’être le gardien de la morale. Nous disposons tous de quelque chose de bien meilleur que la justice, quelque chose qui a plus de sens : le pouvoir d’améliorer les choses. Nous avons le pouvoir d’améliorer chaque situation, surtout la nôtre. Et plutôt que de jalouser, de mépriser, je vous invite à remercier ceux qui ont déjà les résultats que vous désirez avoir aussi car ils sont là pour vous montrer comment y arriver, en plus de vous avoir déjà permis de clarifier vos désirs. Je ne comprends pas ce besoin de diviser les riches et les pauvres par exemple. Non seulement votre mépris et votre mauvaise foi bloquent toute possibilité d’évolution personnelle mais en plus vous bloquez aussi l’alchimie qui devrait exister entre les individus. Je peux vous rassurer en vous rappelant le fait suivant : vous ne pouvez changer personne sans son consentement. Il est donc vain de gaspiller votre énergie à moraliser les uns, blâmer les autres. Soyez certains que chacun a son mérite et les résultats de ses efforts, d’une vie sur l’autre, à partir de là peut-être aurez-vous un comportement moins sombre et que vous cesserez de résister aux bonnes choses qui veulent venir vers vous. Je ne crois qu’à l’exemplarité, c’est pour cela par exemple que je ne crois pas à ceux qui parlent de faire de l’argent avec la loi d’attraction et qui ne font de l’argent qu’avec un business qui parle de loi d’attraction, c’est un peu trop facile. Je ne crois pas non plus aux diététiciens car ils ne savent pas ce que je ressens en mangeant telle ou telle chose. Je suis sidéré quand j’apprends que des prêtres parlent de vie de couple et ont la prétention de conseiller les autres. Tout ça pour dire que je n’attends pas qu’un homme politique m’apporte des solutions, certaines décisions politiques peuvent faciliter tel ou tel de mes projets mais quand bien même ce ne serait pas le cas, je développerais de nouvelles idées jusqu’à temps de contourner l’obstacle.

Cinquièmement, très logiquement avec ce que je viens de dire au-dessus, je crois à l’exemplarité. Je crois que si certains sont enclins à mettre le grappin sur la richesse des autres pour la partager, ils devraient montrer l’exemple d’abord avec eux-mêmes. Je veux dire qu’avec les moyens actuels, il est facile de créer un site ou les uns pourraient donner de l’argent aux autres à leur demande. Certaines prônent de partager, je les invite à partager entre eux pour voir ce que cela donne. Comme chacun est convaincu de la justesse de ses idées, les résultats de l’expérience montreront bien qui avait raison ou tort, sans préjugés. Je me demande bien qui serait prêt à faire tout ce qu’il demande aux autres de faire. Certains ont une certaines vision de l’écologie, d’autres en ont une autre mais j’estime illégitime toute personne qui me demande de faire quelque chose qu’elle ne fait pas elle-même, par exemple je ne comprends pas pourquoi un leader écologiste prend autant l’avion ou fait autant d’enfants si les humains polluent tant. Je suis de toute façon bien trop occupé à m’améliorer moi-même pour avoir le temps de conseiller les autres à outrance. Je suis une personne qui aime le factuel, je préfère qu’on me présente des résultats. Quand on me présente des résultats, je regarde avant tout quelles pensées ont généré ces résultats afin de corriger ces pensées et donc ces résultats. C’est la création délibérée, la création consciente. Moi, je crois qu’on ne regarde pas assez l’histoire et qu’on n’est pas assez honnête avec la nature humaine. Avoir tel ou tel défaut n’est pas si grave quand on l’admet car un progrès en découlera. Quand on regarde l’histoire on voit qui a prospéré et surtout avec quelles idées. Si certains aujourd’hui s’imposent comme des chefs avec des idées irrationnelles ou inhumaines, c’est parce que chacun de nous n’a pas fait l’effort d’éducation et d’instruction suffisant, nous n’avons que les élites que nous méritons. Nous avons des élites déficientes parce que nous nous sommes ramollis, nous n’avons pas corrigé nos pensées, nous n’avons pas recherché le progrès individuel, nous nous sommes trop reposés sur nos lauriers. A l’avenir, les plus dilués d’entre nous en paieront les conséquences les premiers malgré leur envie de faire payer les autres.