Archives mensuelles : juillet 2012

Médiumnité et protection psychique

Je travaille régulièrement sur des cas de personnes ayant une forte sensibilité médiumnique qui se retrouvent parasitées par des entités ou l’énergie des autres. Je retire régulièrement des entités troublantes sur ces personnes parce qu’elles ne savent pas se protéger.

Déjà, si comme je l’explique souvent, les pensées étaient mieux maîtrisées, l’énergie ne ferait pas n’importe quoi. C’est à dire que si simplement vous restiez dans un état d’esprit calme, vous ne seriez pas gênés par votre médiumnité. Et le filtrage des pensées reste fondamental parce qu’un des premiers aspects de la médiumnité est la capacité à recevoir des pensées par télépathie.

Parmi vos pensées vont s’insérer des pensées étrangères pour vous guider initialement. Cependant, plus vous descendez émotionnellement et plus il est facile de capter les pensées d’entités agressives alors qu’il devient plus difficile de capter les conseils de vos guides. Il est simultanément plus difficile d’identifier les pensées qui ne sont pas les vôtres. Cela devient donc étrange puisqu’on ne discerne plus forcément qui l’on est, notre identité, nos propres pensées de celles d’autres consciences.

L’inaptitude à rester dans son énergie, ancré en soi rend le quotidien très difficile si l’on n’est pas en mesure de trouver des moyens de se reconnaître. Si en amont vous aviez l’habitude de constater la réponse émotionnelle associée à vos pensées alors vous détecteriez de suite les pensées étrangères pour les analyser voire les annuler. La partie divine de vous répond constamment par vos émotions à vos pensées et c’est ainsi que vous pouvez continuer de vous reconnaître.

Parfois il est trop tard tellement le mental est noyé dans le mélange des pensées pour employer cette technique. Il est donc temps de passer à d’autres méthodes. Et là, encore, il suffirait simplement d’arriver à rassembler votre intention pour que votre énergie obéisse mais comme certains laissent leur mental se diluer ils en sont incapables. Voilà pourquoi on en vient à devoir utiliser des « méthodes » et des « techniques ».

Si simplement vous pouviez imaginer que de la lumière blanche fasse écran autour de vous alors votre énergie obéirait tout de suite et ferait barrière. Parfois vous n’avez même plus l’énergie de le faire parce que tellement d’entités (ou parfois une seule grosse) détournent votre énergie que vous n’avez plus d’aura. Naturellement, l’aura joue ce rôle protecteur mais lorsqu’elle est amoindrie vous devenez encore plus vulnérables voilà pourquoi il faut refaire volontairement, consciemment ce genre de visualisation.

La prière est une réponse toute simple à ce genre de situation parce qu’elle appelle des êtres plus avancés pour leur demander de l’aide. Du moment que vous n’en profitez pas pour  vous rouler dans les émotions négatives vous ne pouvez que vous en sentir mieux.

L’hygiène de vie est fondamentale. C’est tout bête mais ça fait une grande différence. Certaines personnes qui voient les fluides des corps énergétiques m’ont déjà dit voir des fumerolles noires sortir de leur corps alors qu’ils faisaient du sport. Tout simplement l’activité physique pousse le corps à bouger. Tout comme l’alimentation, je ne crois pas qu’on puisse être un bon médium et manger de la chair. En ce qui me concerne je suis végétarien quasi-végétalien car si je mange de la viande, j’absorbe directement la souffrance de l’abbattage. En plus de la dette karmique qui est contractée, vous risquez de collecter toute la souffrance des animaux et de salir votre énergie, impossible alors de correctement soigner ou exorciser. Si déjà vous n’aviez pas besoin de vous nettoyer à cause de vos habitudes de vie, vous seriez plus facilement protégés contre le reste.

Cet effet de mode sur les enfants indigos

C’est le grand truc du moment sur lequel toutes les sectes surfent : les enfants indigos, arc-en-ciel, cristal, fleur et tous les autres noms niaiseux possibles et imaginables.

Evidemment; comme je l’avais déjà écrit dans un article précédent, cela  repose sur un phénomène réel : celui de la réincarnation. Comme les enfants sont généralement plus vieux que leurs parents, il se peut que leurs âmes soient beaucoup plus avancées. Et ce n’est pas un problème, au contraire c’est un avantage puisqu’en ce moment, la Terre a grand besoin de recevoir des êtres plus conscients.

Chaque civilisation passe d’un pallier de conscience à l’autre et durant les transitions, elle est potentiellement instable. C’est pour cela que les humains ont actuellement des comportements destructeurs, ils sont entre deux palliers dans un état psychologique mouvant. Voilà pourquoi on incarne davantage d’êtres qui sont enclins à passer facilement ce tournant d’évolution.

Ainsi voilà pourquoi pleins de parents me contactent parce que leurs jeunes enfants décrivent d’autres planètes dont ils sont originaires, ont le réflexe de soigner par leurs mains avec efficacité leurs animaux de compagnie alors même qu’ils sont trop jeunes pour savoir écrire, lisent dans l’esprit de leurs proches, parlent de progrès planétaire, voient facilement l’avenir ou les esprits et j’en passe.

Est-il besoin de catégoriser ces êtres ? Bien sûr que non. Ils sont même le signe de la fin des classifications spirituelles, la fin des religions notamment. Evidemment, il est quelque peu perturbant de réaliser que cela constitue le futur mais si on y regarde bien déjà 60% des gens de ma génération sont enclins à développer de satisfaisantes capacités psychiques. Ce chiffre passera dans les prochaines décennies à 90% sans doute, voire plus.

N’est-ce pas là la preuve que l’apocalypse, ou le jugement dernier ne sont aucunement appelés à se produire ?  Que ces concepts sont des obscurantismes absolus ? Au contraire, les humains sont en train de passer avec succès la fin d’un cycle éprouvant.

Vous connaissez sans doute les différents mythes liés à « l’âge d’or ». Cette période constituait le précédent pallier stable maintenant il est temps de sortir de la transition pour entrer dans un nouvel âge d’or. Ce processus prendra des siècles pour finalement atteindre un pallier durant des millénaires mais en attendant nous sommes dans une période intéressante puisqu’elle semble hasardeuse.

Il n’y a aucun être supérieur aux autres ou fondamentalement différent des autres. Ainsi aucun enfant plus spirituellement avancé que la moyenne ne doit faire l’objet d’un traitement spécial. C’est à lui de trouver son expression et il sera toujours très bien guidé pour le faire s’il choisit cette voie par son libre-arbitre. Et donc même ceux qui n’ont pas les capacités psychiques inhérentes sont parfaitement à leur place et ne sont aucunement inférieurs aux autres.

A terme, il risque d’apparaître une forme de peur dans le changement qui se produit alors qu’il n’est aucune raison d’avoir peur puisque chaque individu deviendra au bout d’une certaine durée de temps suffisamment éveillé pour maîtriser cet aspect des choses. Forcément, cela prend du temps mais bon personne n’est à un milliard d’année près dans l’éternité.

Certains mouvement se servent de la différence de ces enfants pour vendre tout un tas de concepts et de méthodes alors qu’il n’est nullement besoin d’entrer dans ces méandres. Les parents justifient ainsi leurs échecs qui sont généralement dus à des problématiques bien différentes. C’est un peu comme lorsque tout le monde voulait croire qu’un enfant en difficulté à l’école était en fait surdoué. Non seulement cela divise les individus entre eux mais aussi en eux car jamais personne ne devrait se sentir autrement que complet et normal. Etre bizarre c’est aussi être normal. Parfois l’égo s’en nourrit de manière malsaine, il n’est jamais besoin de se différencier autrement que pour s’accomplir intérieurement.

Elevation d’âmes

Lorsqu’une personne désincarne. Elle ne passe pas automatiquement dans les autres plans d’existence.

En fait, pour expliquer la chose intégralement, l’Univers physique est secondaire. Lorsque vous vous incarnez, vous dédoublez temporairement votre conscience pour qu’une partie de votre essence soit dédiée au pilotage de votre corps sur Terre. C’est pour cela que vous n’en avez pas le souvenir, c’est l’essence de votre âme qui s’incarne et pas l’ensemble de toutes ses connaissances,

Pour l’âme, il n’est pas facile d’intéragir différemment que par un corps physique avec le monde matériel. Pourquoi ? Parce que tout simplement le but du monde matériel est de produire un environnement permettant de vivre des expériences très différentes par rapport à celles des plans originels donc la matière de l’Univers physique est artificiellement éloignée des formes d’existence qui constituent les mondes spirituels.  Cela permet de faire croire que l’on peut décéder par exemple. Placés ainsi dans des situations fictives mais profondément réalistes, vous êtes obligés de rechercher des solutions et donc d’évoluer.

Lorsque vous désincarnez cependant, l’illusion a été tellement grande durant des années que forcément vous êtes un peu surpris de vous retrouver juste à côté de votre corps en train de refroidir puis de se désagréger. Certaines âmes restent ainsi à errer pendant des siècles. Elles ne sont pas ramenées parce que leur restant de libre-arbitre s’y oppose ou que leur état vibratoire les en empêche. Si par exemple elles ressassent des émotions négatives, leur énergie les enferme et empêche l’aide de leur parvenir. Parfois, elles veulent tout simplement rester sur Terre car elles n’ont plus le souvenir du bien-être des plans supérieurs et pensent donc qu’il vaut mieux rester proches. C’est pour ça qu’en reprenant conscience de ces informations de votre vivant vous apaisez le moment de votre désincarnation, qui n’implique rien de désagréable.

En fait, si on vous fait oublier ces mondes, c’est principalement pour vous empêcher de vous suicider une fois sur Terre. Car le bien-être est si grand près de la Source que forcément, vous éloigner d’elle temporairement pour vous incarner est difficile. Passer de l’amour inconditionnel à la Terre c’est un peu brutal bien que cela vous permette à votre tour de refléter la Source. C’est d’ailleurs quelque chose que vous ressentez comme une punition, la fausse impression que la vie sur Terre est une chute, un châtiment quand c’est tout le contraire.

Comme je l’ai expliqué, elles ont du mal à communiquer avec le monde matériel mais restent à proximité. Par exemple, elles vont prendre de l’énergie aux vivants pour se sentir mieux parce que leur propre connexion à la Source est si réduite qu’elles canalisent difficilement l’énergie psychique dont elles ont besoin. En fait, le second point de conscience ne retourne pas à la Source et c’est le problème car tant que l’âme est ainsi diluée entre deux points de conscience elle ne peut pas évoluer davantage.

Elever les âmes consiste à leur donner l’impulsion supplémentaire qui leur permettra de remonter dans les plans spirituels et de continuer leur parcours selon leurs volontés. L’approche futée est de les considérer toujours comme des personnes, avec l’aide des plans supérieurs et en quelques instants, il est possible de libérer des centaines, des milliers voire davantage encore d’âmes errant dans un lieu. Souvent, il m’est arrivé de devoir « nettoyer » des endroits ainsi à la demande des incarnés pour que ceux-ci puissent y vivre normalement.

L’approche déséquilibrée consiste à se la jouer façon ghostbuster. Non seulement ça ne marche pas mais en plus les plans supérieurs trouvent cela totalement irrespectueux. De plus, si l’on braque les défunts, ils ont tendance à devenir vindicatifs. Le plus drôle est sans doute qu’il n’est besoin au final d’aucun rituel et que certains se font de l’argent sur beaucoup de charlatanisme. Certains peuples ont toujours su faire monter les âmes sans avoir besoin de faire quoi que ce soit d’autre que de fermer les yeux quelques instants, le temps d’allouer de l’énergie psychique au processus.