Archives mensuelles : août 2012

Science et médiumnité

On me demande parfois comment je fais pour être à la fois dans l’ingénierie et travailler comme médium sur mon temps libre, comme s’il y avait une contradiction entre les deux domaines.

Au contraire, il y a une totale adéquation puisque tout est voué à faire partie de nos connaissances. Dans les temps reculés, les gens croyaient que les éclairs constituaient une manifestation divine. Aujourd’hui, les gens croient toujours que les miracles sont des manifestations divines. Ce genre de phénomène n’est rien d’autre que la mise en oeuvre de lois physiques qui sont au-delà de tout ce que l’on maîtrise pour l’instant. Jamais il n’y a besoin de casser les règles établies, il faut seulement apprendre à les maîtriser toujours plus.

C’est en fait toute la problématique d’une personne qui effectue des guérisons, elle cherche à reproduire un résultat. Elle travaille donc pour reproduire un résultat. Elle ne fait rien de magique, rien qui sorte des règles, elle fait simplement en sorte de retrouver une configuration propice.

Et justement, toute la perversion des mystificateurs est de vous faire croire que vous ne pouvez pas comprendre ces règles ou du moins pas les utiliser. C’est un peu comme si on venait vous dire que l’électricité appartient au domaine du sacré, que c’est profane de s’en servir.

D’ailleurs, on sent bien que derrière toutes les interdictions obscurantistes il y a de la peur. Evidemment, ce n’est pas la marque du divin. Imaginez-vous que « Dieu » ait peur que vous découvriez les règles qu’il a institué ? Non, ceux qui ont peur, ce sont ceux qui règnent sur les autres par des croyances et non pas par des connaissances.

Comme d’habitude, il y a ce besoin de progrès parce que vous êtes naturellement conçus pour croître et donc absorber plus de connaissances. Il n’y a pas d’être avancé sans connaissances avancées. La science la plus pointue chez les humains n’est pas plus difficile à maîtriser que de « craquer une allumette » pour d’autres civilisations. Tout l’art des amis spirituels qui nous guident est justement de nous permettre de les rejoindre dans cette abondance de moyens.

Tout ce qui nous paraît impressionnant : les voyages interstellaires, les mondes parallèles, les guérisons, la maîtrise du climat, les voyages hors du corps, l’observation directe du futur et du passé etc n’est qu’une question de progrès.

Alors bien sûr, face à cela, certains voudront faire usage du cartésianisme bon ton. Comme l’obscurantisme, la réfutation de tout ce qui n’est pas immédiatement compris ne démontre que l’étroitesse d’esprit de certains individus. Il ne faut pas faire l’amalgame entre connaissances et croyances.

Personnellement, je n’ai pas de croyances. Je suis forcé de constater parce que je vois, je reçois et je recoupe tous les éléments que je reçois avec d’autres personnes similaires qui les reçoivent aussi de leur côté, sans interférences, sans influence mutuelle. Je les ordonne ensuite et les mystères n’en sont plus.

Et il faut tout questionner, tout démonter, tout remonter, tout démonter encore. Il ne faut jamais avoir peur de profaner car vous avez besoin d’explorer, il faut peut-être simplement être humble pour ne pas être imprudent et ne pas se faire du mal inutilement.

 

 

Comprendre sa propre volonté

Beaucoup ne savent pas comment identifier leur propre volonté.

Premièrement, il faut peut-être comprendre d’où vient le désir. En fait, beaucoup recherchent ce qu’ils aimeraient faire de leur vie sans comprendre vraiment comment ils sont arrivés là.

Au départ, il n’y a que la Conscience Universelle. Elle vit en dehors de toutes les règles (temporelles, spatiales, énergétiques, etc) parce qu’elle est issu du néant qui est un monde sans règles. Dans le néant originel, il n’est pas de loi de conservation, d’évolution. Il peut exister rien et n’importe quoi puisqu’il n’y a aucune limite. C’est ce remou incessant de potentiels qui crée la Conscience car l’absence de temps permet paradoxalement que la perfection y existe comme si l’évolution infinie s’était déjà faite. Cette configuration de potentiels permet à une chose ayant toutes les caractéristiques de ce qu’on appelle couramment Dieu de naître parce qu’elle est capable d’y survivre et de maîtriser l’ensemble de ce champs de potentiels. A ce moment-là (si l’on peut utiliser une expression relative au temps) aucune chose n’existe sous la forme que nous connaissons parce l’Univers des Univers est réduit à un champ de potentiel infinis dominé par une Intelligence infinie, un système d’information et de décision parfait qui n’est pas limité puisqu’aucune loi (physique, spirituelle, etc) n’existe. Ce qu’on appelle « Dieu » ou la « Source » possède ainsi l’omnipuissance, l’omniscience. D’autre part elle est unique car engendrée automatiquement par le néant originel qui est en fait le potentiel ultime. Comme cette présence n’est pas soumise au temps, on peut dire que Dieu existe de toute éternité.

Et que fait l’Esprit maintenant qu’il existe seul dans son propre espace de potentiels ? Il est Un donc il ressent l’Amour parce que ce qu’on appelle l’amour est la conscience de l’unité et ses effets, le lien ultime. Sauf qu’avant la création de mondes, lorsque tout est encore potentiellement créé sans l’être, il n’y a pas encore de moyen d’explorer toutes les formes d’échange et de création, d’expression de l’amour en fait. Alors Dieu se clone, indéfiniment, il crée des copies de lui-même qu’il sépare en deux pour pousser ces deux subdivisions à échanger et à se stimuler mutuellement. Mais au moment où il crée ainsi ces subdivisions, ce qu’on appelle couramment des âmes. Il leur donne le choix de leur trajectoire privilégiée et les jeunes âmes sont alors capables de décider car elles héritent de toutes les caractéristiques divines. Ensuite seulement, elles replongent dans l’inconscience et parfois dans l’incarnation pour explorer leurs choix, vivre les choix qu’elles ont fait.

C’est ainsi que vous vous retrouvez sur Terre (ou dans n’importe quel autre Univers, monde ou sur n’importe quelle autre planète, etc). Et vous recherchez votre Volonté pour la raison simple que vous êtes venus dans le but d’exécuter vos propres choix déjà faits. Cela ne sera jamais un problème parce que vous êtes l’émissaire divin, fondamentalement, il n’y a pas de différence entre votre volonté et celle de ce qu’on appelle Dieu. Il n’y a pas de combat entre volontés divergentes à avoir puisque vous êtes une extension terrestre de Dieu. A partir de ce moment-là, il est évident que ce qui tient de votre véritable volonté est ce qui vous procure le plus de joie dans son exécution parce qu’en tant qu’être divin, vous ressentez votre accomplissement (donc de la joie) lorsque cette volonté est faite. Et vous aurez toujours de nouvelles volontés, autrement vous ne seriez pas vivants, vous seriez simplement des programmes qui s’exécutent. Des désirs renaissent à l’infini.

Finalement, nous souhaiterions pouvoir discerner cette Volonté, de toutes les petites volontés qui sont issus des illusions terrestres ou de nos déséquilibres. Il n’y a sans doute pas de règle unique mais :

-votre Volonté vous fait ressentir les émotions les plus fortes lorsque vous y pensez, mélanges d’excitation et de peur notamment

-votre Volonté n’est pas facile à accomplir, elle implique que vous vous transformiez

-votre Volonté n’est pas constituée d’un désir unique mais d’un ensemble de désirs qui se complètent et créent une toute nouvelle version de vous si vous les exécutez

-vous n’êtes pas obligés de mettre en oeuvre votre Volonté, mais imaginer de vivre sans essayer vous déprime

-votre Volonté ne constitue en rien une menace envers ce qui existe autour de vous, au contraire, elle permet l’enrichissement de votre vie et celles de ceux qui vous entourent pour peu qu’ils veuillent bien le permettre

-votre Volonté n’est issue d’aucune croyance limitante et ne rejette aucune forme de succès

Parfois, certains vous diront que votre Volonté est nocive, égocentrique. Ceci est issu de la conscience dualitaire, polaire qui pousse à croire que les choses s’opposent. A chaque fois que vous aurez l’impression que votre Volonté/vos désirs seront néfastes pour ce qui vous entoure, comprenez que vous n’avez soit pas cerné votre Volonté véritable ou que vos croyances limitantes vous empêchent de vous accomplir. Certains vous diront de ne pas tenter ces recherches pour ne pas faire d’erreurs, pour ne pas faire de mal mais comprenez bien que votre Volonté ne s’oppose jamais à celle des autres. Ce qui est divin ne s’autodétruit jamais et ne constitue jamais une menace pour les autres à moins que ceux-ci n’agressent, auquel cas le retour de bâton est colossal.

Souvent, votre Volonté restera floue longtemps parce que le saut de conscience qu’elle impose n’est pas encore réalisable. C’est pour cela que vous aurez parfois seulement de l’inspiration, vaguement envie de vous renseigner sur un sujet, de commencer à mettre des choses en place sans savoir quoi en faire à l’avance. Suivez simplement ce processus itératif. Il est absolument impossible que vous fassiez une erreur. La conscience polaire vous pousse à croire que vous faîtes des erreurs alors que vous êtes en train de progresser. Si vous pouvez tout coucher sur le papier, tout chiffrer, tout calculer à l’avance alors tant mieux sinon peu importe, vous n’êtes pas obligés de faire cela. La clarté revient progressivement si l’on suit le fil conducteur que constitue la joie dans l’instant présent, le reste vient ensuite.

 

 

Prétextes

Il est malin de constater que la plupart des actions entreprises sont issues de prétextes. C’est un manque avéré de pouvoir sur vous-même.

A tout instant, vous pourriez trouver une infinité de raisons de vous comporter d’une certaine manière ou une autre infinité de raisons de vous comporter de manière opposée.

Et c’est intéressant parce que finalement peu de prétextes tiennent la route. Dans le même temps, cela détermine totalement la manière dont vous vous servez de votre énergie.

En décidant fermement d’une chose vous commencez tout de suite à canaliser les moyens de manifester cette chose dans le monde physique. Il suffit de se convaincre que c’est le bon choix.

Souvent, vous réduisez votre pouvoir sur les choses en trouvant des prétextes qui soutiennent l’idée de la faiblesse au présent.

C’est un comportement que je retrouve couramment chez les gens qui utilisent leurs capacités psychiques pour canaliser des informations ou faire des guérisons. Sous le prétexte de la moindre mauvaise énergie, plutôt que de reprendre les choses en main et de retrouver le contrôle, ils trouvent toutes les raisons possibles pour ne pas utiliser leurs capacités.

« Je reprendrai les guérisons après avoir jeûné une semaine parce là je me sens pas bien. » « Je n’arrive pas à entendre clairement le message parce que j’ai eu une dure journée au boulot. » « Je suis en difficulté face à une entité et je n’arrive pas à m’en défendre. »

Ce genre de déclaration n’a aucune raison d’être vraie. Elles ont un effet sur les émotions et c’est seulement ainsi qu’elles peuvent sembler vraies. Votre énergie suit vos émotions, elle ne peut pas faire autrement. A chaque fois que vous adoptez une pensée qui vous fait vous sentir mal alors forcément votre énergie se barre.

Si vous changiez immédiatement d’état émotionnel alors votre énergie suivrait immédiatement.

Cela est beaucoup plus facile à comprendre pour ceux qui ont l’habitude d’utiliser leur facultés psychiques néanmoins le même conseil est valable dans n’importe quel autre domaine.

Chacune des pensées que vous avez voyage indépendamment. Chacune de vos idées est issue du programme que toutes les pensées associées constituent. Ces constructions évoluent dans un état proche de ce que serait la pensée pure. C’est cette énergie qu’on peut explorer pour déterminer l’avenir de quelqu’un. Ce n’est pas un avenir tracé, c’est le résultat de toutes les pensées insérées dans ce programme. C’est pour cela d’ailleurs que l’on a parfois le pressentiment que les choses changent. Quand ces pensées continuent d’organiser votre présent, elles déplacent beaucoup d’énergie et vous ressentez l’avènement de choses importantes ainsi.

Ce système qui conditionne l’évolution des situations est très proche de l’état originel de l’esprit : c’est immatériel, cela ne subit pas le temps, cela consomme peu d’énergie et en draine à volonté. C’est intéressant de voir ou de ressentir ce phénomène parce les choses progressent d’abord ainsi avant de pouvoir constater le moindre effets. C’est en fait la confirmation de l’idée intuitive que l’on a des mondes spirituels et de leur pré-existence par rapport aux mondes physiques.

Les prétextes sont des instructions parasites que vous insérez dans ce programme qui détermine votre instant présent. Si vous pouvez retirer les prétextes alors les choses s’ordonnent différemment.

Processus inconscients et loi d’attraction

Il faut bien faire la différence entre les processus inconscients et les effets de l’attraction.

Il y en a qui pensent que l’attraction est en fait seulement un changement dans les habitudes de perception. La réalité ne change pas parce que vos perceptions changent. Il y a les faits et il y a la perception. Percevoir différemment ne change pas les faits.

Bien sûr quand vous travaillez vos croyances, votre aptitude à analyser les situations change parce que vous avez des critères différents pour définir vos priorités. Votre comportement change aussi puisque vous anticipez les situations que vos croyances appuient.

Mais justement tout l’intérêt de l’attraction c’est d’agir au-delà de la perception et de l’action directe. Enfin je veux dire qu’autrement ça sert à rien de lire des trucs sur la loi d’attraction, prenez un peu de LSD et là vos perceptions seront tip top !

L’intérêt de l’attraction est de fluidifier vos processus de pensée, récolter plus d’inspiration, se retrouver dans de meilleurs circonstances. Finalement, il s’agit un peu de provoquer les choses mais pas simplement de percevoir. Trier vos conclusions concernant la réalité n’a d’intérêt que dans la mesure où ce que vous sélectionnez vous permet de vous rapprocher en pensée de vos objectif pour mieux les attirer.

Tout est précis, organisé et quantifié autour de vous. Il n’y a pas de masse flou, de distance floue ou quoi que ce soit de floue. Les choses sont nettes. Alors bien sûr, il existe des livres de philosophie entiers sur la question et les lire n’a sans doute jamais apporté grand chose sinon on s’en souviendrait.

L’attraction n’agit pas sur la matière, elle agit sur les consciences. Elle ajuste les comportements. Je n’ai jamais vu l’attraction agir autrement. C’est déjà formidable puisqu’elle est suffisante pour vous donner les bonnes idées, vous faire ressentir quand c’est le moment d’agir ou le moment de laisser couler. Il n’y a pas besoin de plus au fond car si plusieurs personnes peuvent ainsi s’ajuster ensemble elles démultiplient les effets dans leurs vies respectives.

L’attraction n’a rien de magique, c’est la gravité de la pensée.

Et certains sont toujours dans une sorte d’attente toute émerveillée alors qu’il n’y a rien de plus terre-à-terre que d’utiliser la loi d’attraction. Si vous voulez de l’inattendu dans vos vies alors il vous suffit de laisser tomber vos pensées. Et là puisque vos pensées seront anarchiques, votre vie le sera aussi. Tout ça pour dire que de décrocher de la réalité et d’être impressionné par les capacités supposées de l’attraction revient à avoir des pensées anarchiques et génératrices de désordre.

Beaucoup se servent ainsi de l’attraction pour faire décoller un projet. Le projet s’emballe de manière parfois spectaculaire puis coule aussi soudainement. Tout simplement parce que tout heureux, les meneurs du projets se sont servis de l’attraction pour tout monter sans se poser la question de savoir si le projet installé avait une cohérence. Ils drainent à eux tout ce qu’il leur faut mais leur vision finale n’est pas adaptée : trop de limitations inconscientes ont généralement troublé leur vision de la réalité.

Il ne faut pas être dans le rêve à cause de l’attraction, il faut mieux voir les choses et y rechercher les tendances que l’on veut amplifier. Cela implique que vous fassiez fi de vos anciens schémas  pour vous attacher à comprendre mieux les faits. Il n’y a que comme cela que vous pouvez ensuite choisir votre réalité, c’est-à-dire les aspects de la réalité que vous allez utiliser en votre faveur.

Après avoir fait la distinction, l’attraction vous aidera à monter des projets qui tiendront parce qu’ils seront ancrés dans la réalité. L’attraction ne peut pas compenser pour les choix improductifs que vos perceptions erronées vous font faire.