Archives mensuelles : novembre 2013

Changement de fréquences

Je disais qu’il y a des changements dans la matrice. C’est un peu flou et un peu vaste. Disons qu’en fait, un ensemble de fréquences changent. Pour le décrire plus facilement, on peut dire que c’est comme si chaque objet avait un ensemble de fréquences qui le définissent. C’est la même chose que des coordonnées dans l’espace. Plusieurs objets peuvent se trouver dans le même plan si par exemple, ils sont à la même altitude. De la même manière, plusieurs objets peuvent se trouver dans le même espace s’ils sont sur la même fréquence. Une partie de ces fréquences détermine comment deux objets peuvent interagir. Par exemple, votre chair est à la même fréquence que les objets qui vous entourent, autrement, vous pourriez par exemple passer à travers ou ne pas subir la gravité ou les voir comme lumineux, etc. En fait, ces fréquences sont changeantes, c’est sans doute ainsi que des rapports considérés comme fixes entre les caractéristiques des particules élémentaires sont en fait changeants. Il y a ainsi des rapports de masses entre certaines familles de particules qui peuvent changer très légèrement. En fait, toute la physique dépend sans doute de ces fréquences et pour décrire un objet, en plus de ses coordonnées spatiales et du temps, il faudrait sans doute définir une quinzaine de fréquences qui déterminent sa capacité à interagir avec d’autres objets selon la similitude entre ces fréquences.

Globalement, c’est ainsi que des chasseurs de fantômes jouent à détecter des présences. Ces présences ne vibrent pas à la même fréquence que le monde matériel, mais conservent un ensemble de fréquences qui leur permet d’interagir dans une certaine mesure avec celui-ci. Par exemple, certaines personnes utilisent des thermomètres laser pour détecter les changements de température, donc l’engourdissement ou l’excitation que produisent des spectres. D’autres cherchent la trace électromagnétique de ces mêmes présences ou encore utilisent des pendules, baguettes, cristaux. C’est le signe au fond, qu’il n’est sans doute pas nécessaire d’être parfaitement aligné en fréquence avec un autre objet pour l’influencer. On peut sans doute se dire que par l’effort conscient, l’esprit (qui lui-même est porté sur son propre ensemble de fréquences) peut se déplacer pour interagir avec un univers ou l’univers voisin, il peut aussi interagir avec la matière de la même manière, ou communiquer avec d’autres esprits ainsi. On a ainsi rapidement une base commune pour la compréhension de la télépathie, de la télékinésie, des poltergeist etc. C’est tout simplement le principe du micro-onde, sauf qu’au lieu de simplement faire vibrer les molécules d’eau, on va pouvoir interagir avec une vaste gamme d’objets.

C’est ainsi aussi que ce qui semble solide pour l’esprit incarné est tout à fait pénétrable pour le désincarné, et inversement. Si trop peu de fréquences sont proches alors les possibilités d’interactions sont limités. Par l’effort, on peut changer la fréquence de son point de conscience et aller vers des fréquences plus hautes ou plus basses, ou changer artificiellement de fréquence pour attirer à soi ce que l’on souhaite. C’est un moyen efficace mais temporaire d’utiliser la loi d’attraction, car l’esprit ne peut pas simuler une vibration qui n’est pas la sienne très longtemps. Cela ne devient véritablement efficace que lorsqu’on s’habitue à un nouvel environnement vibratoire et qu’on adopte les pensées qui correspondent.

En fait, en ce moment, il semble que les fréquences du monde matériel changent. Elles varient et ainsi, elles permettent aux gens de retrouver leurs capacités naturelles d’esprits. Il y a un développement certain et généralisé des ressentis (sensations qui semblent physiques, mais sont énergétiques), des aptitudes (guérison, télépathie, prémonition, vision à distance, etc.) ou encore de la capacité à matérialiser ses pensées en tant que synchronicités et autres manifestations. En parallèle, il y a le fait que d’autres plans et entités néfastes y habitant se rapprochent du nôtre et que les gens sont ainsi pollués. C’est pour cela que les gens sont de plus en plus irritables, impatients et que le nombre de crimes à haut degré de violence (avec cannibalisme par exemple) augmente. On ne compte plus le nombre de cas de pétages de plomb avec meurtres puis amnésies qui sont le fait d’entités prenant temporairement le contrôle des individus. Soit elles sont externes, soit elles sont internes (côté sombre de chacun).

Le fait que l’on vive dans un environnement changeant nous rend plus fragiles. On peut devenir davantage sujets à des pollutions venant d’autres. Par exemple, le stress des autres peut devenir très envahissant parce qu’on se retrouve soudainement avec une boule au ventre simplement parce qu’on a récupéré les vibrations de la personne qui nous parlait il y a trente secondes. C’est l’aspect négatif qui vient avec ces évolutions de fréquences, comme les aptitudes se développent, les gens ressentent mais ne comprennent pas. Il est facile de détecter pourtant une énergie étrangère : c’est la seule à laquelle on ne peut pas associer une raison d’être. Lorsque vous êtes contrariés, vous savez pourquoi. À l’opposé lorsque vous n’avez fait que récupérer les énergies d’une autre personne, vous ne pouvez associer les sensations à une situation et vous ne pouvez agir dessus comme vous réagissez à vos propres sensations pour revenir à l’équilibre.