Channeling et niveau de conscience

Il y a un petit concept important à saisir pour bien comprendre la manière dont certains sont plus connectés que d’autres. J’ai souvent parlé sur ce blog de l’idée de résistance au bien-être et c’est encore une fois ce dont je vais parler mais je vais essayer d’être plus explicite dans le domaine de la médiumnité pour que vous compreniez comment vous ouvrir à ces possibilités.

En fait, il existe des consciences qui sont dans l’amour total. Originellement, nous aussi appartenons à ces sphères. Simplement, quand nous sommes couplés à la matière, nous perdons cette perspective et le concept d’amour inconditionnel ou d’abondnace nous paraît étranger. Dans tous les cas, ces consciences parviennent jusqu’à ceux qui sont à leur recherche mais chacun de nous laisse plus ou moins cette connexion s’établir selon les pensées adoptées et donc selon la manière dont chacun se sert de son énergie pour s’enfermer dans sa bulle ou s’ouvrir.

L’idée latente est que finalement n’importe quelle planche pourrie peut laisser passer de la lumière. En d’autres termes, tous ceux qui canalisent des messages et d’autres consciences pour faire des miracles filtrent ce qu’ils reçoivent par leur propre esprit. En fait n’importe qui peut canaliser, mais personne n’interprète de la même manière. Vous comprenez donc qu’un bon médium est un médium qui est capable de rester neutre afin de délivrer des messages sans les polluer.

Maintenant, il faut que vous sachiez que ce n’est pas parce qu’une personne canalise des messages et fait des miracles que cette personne est sainte car ce qui réussit à passer à travers cette personne peut être fortement déformé par le prisme de l’esprit humain. En fait, certains médiums entretiennent même les dogmes qui ont fait des millions de morts à travers l’histoire, simplement parce que leur niveau de conscience n’est pas assez élevé pour réellement s’ouvrir à la simplicité des êtres qui essaient de les éveiller à de nouvelles perspectives.

J’ai assisté à une seule conférence de ce type dans ma vie. Et j’ai vu agir une femme qui a fait beaucoup de miracles (guérisons, visions, messages importants). Cette femme est même reconnue par la papauté. Toutefois, il a vraiment fallu que je me referme dans ma bulle durant toute la conférence tellement l’énergie était dégueulasse au final. Pour être plus clair, cette femme était dans un dogme (je vous laisse deviner lequel) et donc elle recevait bien des entités bienveillantes mais elle manquait d’énergie pour le faire parce que son niveau de conscience ne s’est pas élevé comme il aurait pu le faire. Il lui fallait donc toute une ribambelle d’assistants pour leur pomper l’énergie, et toute l’audience était en sueur car cette femme était un véritable aspirateur à énergie pour peut-être deux cents personnes. Comme son esprit filtrait tout ce qu’elle recevait, elle libérait les gens aussi bien qu’elles les enchaînaient dans des peurs irrationnelles. Quoi qu’il en soit, j’ai trouvé ses dons bien limités finalement, surtout pour les produire dans une espèce de show méthode “las vegas” qui était tout à fait ridicule.

Le plus dangereux avec les mauvais médiums est sans doute qu’ils sont finalement incapables de réellement avoir du discernement. Leur aveuglement intérieur produit des résultats catastrophiques car leur trop forte activité mentale leur empêche de réellement ressentir la nature de ce qui vient à eux. Nous sommes tous munis, de par notre nature divine, des moyens de distinguer ce qui est bon de ce qui est mauvais pour nous : c’est ce que certains appellent le coeur. Le coeur empoisonné par le mental et les idées insérées par d’autres, il est impossible de se tenir hors de portée d’entités qui vont venir blaguer et finalement faire des dégâts. A l’inverse, plus vous choisirez de laisser s’évanouir les limitations de votre conscience et les pensées qui ont conditionné votre expérience (souvent désagréable) de la vie physique, plus les bienfaits de la vie parviendront jusqu’à vous. Il s’agit vraiment de réduire sa résistance au bien-être en retirant l’activité mentale non nécessaire et non constructive.

Il y a des gens qui veulent obtenir des séances avec moi et qui ne veulent obtenir que les bonnes nouvelles. Je refuse de prendre ce type de personne car je ne peux pas faire honnêtement mon possible avec des personnes qui rejettent immédiatement ce que je leur dis. Comme je ne peux pas favoriser leur évolution, je suis obligé de lâcher l’affaire. Ce qui me fait le plus rire, ce sont les personnes qui se croient bien parce qu’elles suivent un culte. Ce sont souvent les pires car elles ne sont pas vigilantes quant à ce qui leur arrive. Ce que je leur dis leur met souvent une gifle parce qu’elles ne sont pas enclines à abandonner le mauvais côté de leur égo. Ces gens sont faciles à reconnaître car ils ne me supportent plus ensuite. Il faut comprendre que ce n’est pas moi qu’ils rejettent mais le message que j’ai réussi à leur faire passer, le message qui les a mis face à ce qu’ils voulaient nier. Tant qu’il n’y a pas cette honnêteté, il n’y a pas de possibilité d’amélioration.