Quelques visualisations simples

Quelqu’un qui ne se lave pas pue. Eh bien, quelqu’un qui ne nettoie pas son énergie pue aussi. Bon, heureusement, ça se perçoit moins ! Néanmoins, comme de plus en plus de gens ressentent la composante subtile du monde, cela peut devenir très inconfortable.

Je parlais dans un article précédent de la régulation de l’énergie. Comprenez bien que dès que vous pensez, avez des intentions, des fluides subtils commencent à circuler pour suivre votre pensée. Votre corps physique n’est qu’une toute petite partie de ce qui vous constitue. Comme la conscience provient d’un monde très différent du monde physique, elle a besoin de nombreuses interfaces pour piloter le corps. Ces interfaces fonctionnent comme des circuits hydrauliques pour certains, électroniques pour d’autres (pour faire des comparaisons simples).

Vous ressentez depuis toujours la présence de ces mécanismes. Par exemple, quand vous n’arrivez plus à communiquer, vous avez un noeud dans la gorge. Lorsque vous voyez une personne pour qui vous avez des sentiments, votre coeur accélère et votre respiration change de rythme. L’angoisse vous fait mal au ventre. L’incompréhension entraîne la migraine. Etc…

Tous ces phénomènes résultent de la manière dont circule ou stagne vos fluides psychiques. Pour reprendre les exemples précédents : comme les fluides relatifs à la communication circulent dans la gorge, lorsque votre pensée se bloque, ces fluides se bloquent aussi et cela débranche temporairement votre capacité à parler correctement. Lorsque vous établissez des liens avec une autre conscience, vous le faîtes par un ensemble de connexions remontant près du plexus et du coeur, ainsi, dès que vous pensez à une personne avec qui vous avez des liens ou voudriez avoir des liens, vous activez ces connexions ce qui entraîne une déferlante d’énergie aux alentours du plexus. Comme ces fluides sont proches de ceux permettant à notre corps de réguler ses fonctions, à l’information d’être distribuée, eh bien ils perturbent votre coeur, votre diaphragme ainsi que d’autres organes aux alentours lors de la déferlante. Si vous avez mal au ventre à cause du stress, c’est parce que les fluides liés à vos émotions sont traités dans le ventre et que naturellement, le blocage dû au stress produit ces lourdeurs.

Quand on travaille ses capacités de médium, on a beaucoup, beaucoup de sensations associées à ces centres. Certains parlent de chakras, personnellement je préfère le terme de lumière. Il y a un fluide proche de la lumière qui circule à très grande vitesse en vous, autour de vous. Il y en a en fait toute une gamme, de différentes natures pour différentes fonctions.

Par exemple, on ne peut pas reproduire des tissus comme les tissus naturels par la simple culture de cellules. Quand on cultive des cellules, on les cultive hors de ce champ d’intelligence ce qui fait que les cellules colonisent n’importe comment l’environnement fourni. Elles ne savent plus s’organiser. L’ordre dans votre esprit se fait d’une manière similaire. Il est préférable que vos champs d’énergie soient bien organisés pour vous développiez correctement votre potentiel, autrement, vos capacités de concentration, de mémorisation, votre paix intérieure, vos relations avec les autres etc… sont faussées.

Vous échangez en permanence des fluides avec l’environnement. La démonstration la plus simple de cela est le fait que quand il y a de l’humidité dans le sol vous avez parfois mal dans les jambes. Vous avez mal parce qu’un de vos corps énergétiques n’arrive plus à drainer de l’énergie correctement depuis la Terre. Certains lieux déclenchent ainsi des fatigues, une forme d’épuisement psychologiques. Certaines entités aussi, en se branchant sur les canaux, pompent notre énergie.

Pire, vous échangez de l’énergie dès que vous faîtes entrer une personne dans votre conscience, peu importe la distance. Ainsi si vous parlez à une personne malsaine, une partie de son énergie moins lumineuse que la vôtre entre en vous. C’est ainsi que certaines conversations laissent des sensations désagréables de lourdeur, de fatigue tandis que d’autres nous énergisent. L’énergie d’une personne peut être si lourde, qu’en tant que médium, il m’arrive de vomir, ou de passer une journée dans un état grippal si je suis mal protégé.

Vos propres pensées sont le principal facteur de qualité de votre énergie. Dès que vous pensez positif, votre énergie circule mieux. Dès que vous pensez négativement, cela entraîne des blocages.

Bonne nouvelle, vous n’avez pas besoin d’y connaître grand chose pour le maîtriser. Vous le ressentez toujours en vous. Vous ressentez les dispositions de votre esprit, vous ressentez les dispositions de votre corps. Voici quelques exercices simplissimes pour travailler l’énergie de votre corps.

Premièrement, imaginez simplement que votre corps est fait de lumière blanche très éblouissante. Imaginez que vous sentez ses radiations. Imaginez que cette lumière éblouissantes disperses tous les blocages en vous, pénetre les cellules et les revitalisent. Imaginez que tous vos blocages, vos lourdeurs, vos douleurs fondent dans cette lumière. Bientôt c’est comme si cette lumière allait sortir de vous pour former une bulle infranchissable aux énergies sombres. Elle le fait effectivement, et vous irradiez vers l’extérieur.

Dès que vous avez l’impression de manquer de lumière, rappelez-vous tout simplement qu’en tant que conscience, vous bénéficiez d’un soutien illimité en énergie via votre connexion au divin. Il vous suffit simplement de visualiser que plus de lumière vient de l’intérieur de vous pour que plus de lumière vienne de vous.

En principe quand cette méditation vous dégage, vous devez vous sentir plus léger, sentir que vous respirez mieux par exemple. Si ce n’est pas le cas, continuez en focalisant cette lumière blanche sur votre plexus.

Quand ce travail d’irradiation est bien fait, vous pouvez passer au travail de douceur. C’est à dire que vous pouvez imaginer que l’aspect éblouissant part et laisse place à une lumière douce, une énergie qui sert de baume pour que tous les systèmes qui vous constituent puissent travailler paisiblement maintenant qu’ils sont libérés des blocages.

Cette visualisation doit vous permettre de nettoyer les éclaboussures laissées par les autres sur vous. Vous reprenez ainsi votre clarté mentale, votre capacité de jugement.

Enfin, vous pouvez réajuster l’intensité de cette lumière jusqu’à temps que votre esprit bénéficie de plus de détermination, de courage. En fait, ces méditations visent à réactiver la Source qui est en vous. On rétablit fortement l’aspect mécanique de la connexion entre vous et l’Esprit divin. Il s’agit vraiment de faire en sorte que vous soyez dans votre bulle de lumière tout au long de la journée. C’est cette énergie de forte intensité qui dispersera les énergies lourdes, polluantes et vous permettra de faire remonter en même temps que vous, les individus et les objets de votre environnement. Il ne s’agit aucunement de s’isoler mais de se réhausser.

Au fur et à mesure du temps, ces visualisations seront plus simples à faire. Vous sentirez naturellement ces énergies et quand faire ces visualisations.