S’apprêter à mieux

Il y a un travail psychologique à faire quand on veut de l’aide de l’Univers. Il faut absolument élever ses pensées.

Il y a une scène de l’évangile qui m’a marqué. C’est le passage du manteau où une femme est guérie seulement en touchant le manteau de Jésus de Nazareth. C’est la foi qui la guérit mais ce n’est pas Jésus lui-même. C’est sa foi en sa guérison. Et c’est là toute la différence entre une personne qui a la foi en la manifestation qu’elle désire et une personne qui se laisse divaguer.

Peu importe que ce soit une guérison ou autre chose, l’important c’est que votre esprit adhère à ce que vous demandez. Adhérer revient à vous défaire des conditionnements précédant la manifestation que vous demandez. Par exemple, quand vous voulez mener à bien un gros projet et que vous demandez le soutien céleste et bien il va falloir apprendre à sortir complètement de vos modes de pensée habituels.

Premièrement, si vous en êtes rendus à demander l’aide de l’Univers, c’est sans doute parce que vous devez sortir de votre zone de confort et donc que vous allez devoir vous réadapter. Etant donné que vous allez expérimenter quelque chose de nouveau, vous ne pouvez pas savoir comment vous comporter à l’avance. C’est tout l’intérêt de la vie terrestre, vous êtes largués, en étant amnésiques de ce que vous étiez avant l’incarnation, dans un environnement qui vous impose d’avancer. Et tant que votre mode de pensée s’oppose au progrès, vous ne pouvez pas en connaître les effets. Pour un projet exigeant, cela implique qu’il va falloir avoir foi en le processus de changement. Comme les plans supérieurs réorganisent votre chemin de vie pour vous permettre d’atteindre vos objectifs, vous devez vous détendre face aux épreuves ou aux étapes qui viennent vers vous. Souvent, on panique dans le changement parce qu’on s’apprête à pire alors que l’Univers veut vous donner mieux. Simplement, durant la phase de transformation ce n’est pas visible. Si vous craignez alors le désordre apparent, vous ne pouvez pas changer d’état d’esprit parce que la peur vous empêche d’être suffisamment rapides. Il n’est toutefois pas très grave que vous soyez ralentis puisque l’Univers va s’adapter à votre vitesse. Néanmoins, plus vous ralentissez et plus vous perdez la foi, donc plus vous ralentissez, donc plus vous perdez la foi, donc plus vous ralentissez, etc jusqu’à temps de reculer et de ne jamais accomplir votre objectif. Si par exemple, il faut devenir plus productif pour parvenir à mettre en oeuvre un projet, vous ne pouvez pas simultanément laisser l’anxiété brûler vos réserves et devenir effectivement plus productif, tout comme vous ne pouvez pas conserver votre ancien mode de fonctionnement. Il faut qu’en vous la transition se fasse complètement pour que l’Univers puisse vous remettre ce que vous demandez. C’est souvent l’erreur qui est faite avec la loi d’attraction et ce qui fait croire à certains que tout va tomber dans leur assiette sans qu’ils fassent d’efforts. Et changer, c’est un gros effort !

Deuxièmement, dans le changement que vous demandez, vous devez vous sentir bien tout au long du processus. Cela ne veut pas dire que vous devez éliminer l’incertitude. Vous ne savez pas comment la Source et les autres plans supérieurs vont vouloir faire pour manifester ce que vous demandez. C’est très bien comme ça, cela fait plus de surprise et de toute façon vous n’avez pas à tout comprendre mais à profiter des bienfaits que vous demandez. Le processus impose que vos pensées évoluent déjà. Par exemple, cela veut dire que si vous espérez une guérison, il ne faut pas que vous soyez en attente négative mais en attente positive. Si vos pensées font du surplace en constatant par exemple que rien n’a encore changé dans vos symptômes alors vous vous opposez à la guérison. Non seulement vous ne savez pas vraiment si quelque chose a changé parce que votre perception est trop limitée mais en plus vous programmez l’inverse de ce que vous demandez. Comme à chaque fois que vous pensez, vous programmez l’environnement pour suivre vos pensées. Si vous rester concentrés sur les choses telles qu’elles sont alors vous ne pouvez pas les voir changer. Maintenir votre bien-être vous permet de faciliter cette transition, de lâcher prise, de laisser exister l’incertitude mais de ne plus la considérer comme une ennemie.

Et donc il est impossible pour une personne qui ne fait pas avancer ses pensées, qui ne rassemble pas son énergie, de voir une amélioration de quoi que ce soit dans sa vie tant qu’elle ne fait pas ce travail de changement d’état d’esprit. Et c’est impossible pour moi par exemple, de faire une guérison quand la personne ne permet pas à la guérison de se faire par ses pensées. Souvent, vous mettez une condition à l’amélioration, par exemple, la prise d’un médicament et donc même si vous prenez ce médicament avec une sous-dose matériellement inefficace vous sentez une amélioration. Tout simplement, parce qu’en esprit, vous adhérez à la guérison et plus au malaise. Votre puissance psychique change de direction, elle s’oriente vers l’amélioration plutôt que vers la dégénérescence ce qui fait que matériellement, dans le monde physique, les effets sont là ! Il y a manifestation dès que votre esprit devient suffisamment coopératif. Il faut apprendre à avoir cet état d’esprit bien avant que les choses changent visiblement. Se détendre dans le processus de changement est une demande récurrente des guides. Dès que vous demandez quelque chose, il y a une guidance intérieure qui apparaît de manière tout à fait géniale. Cela signifie aussi que dès que vous aurez un objectif à coeur, vous drainerez vers vous l’énergie morale pour l’accomplir. La seule chose qui amenuise vos forces est cette résistance que avez. C’est en majeure partie de la résistance au changement. Absolument tout ce que vous demandez implique un changement, si vous demandez plus d’argent, vous devenez quelqu’un qui gagne plus d’argent et ça fait changer tous les aspects de votre vie. Et le jeu, ça va être de n’avoir que du changement positif.

Il faut vous attendre toujours à mieux parce que quand vous suivez le bien-être et votre envie d’amélioration, vous êtes forcément sur la bonne voie. La peur du changement provient du fait qu’on craint les résultats alors que les résultats ne sont pas à craindre, ils sont pris en charge par l’Univers. Il n’y a pas d’angoisse à avoir, c’est le contraire exact, il faut retirer l’angoisse, laisser l’énergie couler. Certains attendent un déclic dans leur vie, justement, il ne peut y avoir de déclic à l’extérieur de vous-même tant qu’il n’est pas fait à l’intérieur. Il faut vous préparer à mieux, demander mieux, vous rendre prêts.