Archives du mot-clé bien-être

Pourquoi le bien-être vous est accessible

Il n’y a qu’une seule Source.

Les gens pensent généralement que la vie est compétitive, que la vie est soumise à la loi du plus fort : c’est une belle erreur. Pour le constater, il suffit d’observer la manière dont la vie se développe en dehors du monde humain. Les espèces accomplissent des rôles complémentaires et survivent parce qu’elles forment des systèmes complexes et solides qui favorisent le bien-être sous toutes ses formes. Alors bien sûr, il y a les méchants lions qui mangent les gentilles gazelles… mais la souffrance n’est pas nécessairement perçue par la conscience incarnée dans la proie, qui peut choisir d’occulter cette part-là de l’incarnation.

Tout ce qui est provient de la même chose : Dieu, la Source, l’Origine, la Conscience Universelle, l’Amour Universel; peu importe le nom choisi, les humains parlent tous de la même chose. Comme tout trouve son point de départ au même endroit, tout puise son bien-être et fonde son existence sur un principe unique, une énergie unique qui ordonne toute chose. A partir de là, soit les êtres s’approchent de cette source et trouvent l’harmonie, soit ils s’en détachent et expérimentent le contraste et le désagréable. En fait, il n’y a donc qu’une seule source et elle est bien-être absolu, le mal-être n’est que secondaire et le résultat de choix qui éloignent du principe unique.

Comme vous l’avez remarqué, il y a toutefois deux forces opposées qui semblent se confronter : le bien et le mal. Tout simplement, les deux sont au service de la même source et l’ombre met au défi la lumière pour favoriser son expansion. De manière encore plus générale, un mal peut devenir un bien et inversement, vous appelez mauvais ce dont vous ne voulez pas, ni plus ni moins, cela n’a pas plus de sens. Il n’y a pas de fatalité, tous les êtres ont le droit de suivre leur bien-être et c’est la Conscience Universelle qui s’occupe de coordonner les événements pour satisfaire tout le monde.

Vos pensées vous rapprochent ou vous éloignent de l’Origine. Il y a une infinité de manière de se relier à cette infinie source de bien-être, il faut que vous vous nourrissiez de cette énergie de toute façon alors soit vous le faîtes soit vous réduisez votre approvisionnement. Vous êtes vous-même une conscience d’origine divine incarnée dans la matière alors pour exister il faut rester rattaché à cette abondance d’énergie et d’intelligence. Cela ne veut pas dire qu’il faille adopter une religion, bien au contraire, car les rites peuvent empêcher la bonne circulation de cette énergie.

Les amitiés les plus simples sont les meilleures parce qu’elles favorisent la connexion sur des plans non physiques. De la même manière, toute forme de simplicité favorise l’abondance parce que l’amour circule facilement en dehors des complications créées par la sophistication humaine. Si la joie est née jumelle, c’est parce que la circulation des énergies les plus divines (joies, amour, gratitude, etc) est favorisée par le partage entre les individus. C’est pour cela que ceux qui se relient au divin sont naturellement généreux, canaliser une telle énergie permet de ressentir de la joie. Plus vos pensées sont simples et de coeur, plus vous permettez à l’énergie divine de circuler et de transformer en or tout ce qui vous entoure, de vous assurer une grande abondance. C’est aussi pour cela que lorsqu’un individu devient heureux, il tend à le transmettre aux autres sans menace sur leurs ressources.

Le bien-être vous est disponible, pour peu que vous choisissiez les pensées qui vous l’apportent. Lorsque vous prenez pour vous en premier lieu, vous faîtes un exemple d’abondance dont les autres peuvent s’inspirer, il n’y a aucune raison de vous sacrifier pour les autres car si vous êtes frustré(e), vous ne serez jamais très utile à qui que ce soit. La prospérité survient lorsque vous acceptez de vous rattacher à l’abondance qui vous est dévolue, le simple fait que vous soyez sur Terre est la preuve que tout est là pour vous rendre heureux. Les uns prospèrent quand les autres prospèrent. Cela ne veut pas dire que tout le monde va acheter un 4×4 car tout le monde n’a pas les mêmes envies, il ne faudrait pas croire que tout le monde cherche la même chose parce que justement : lorsque les uns imitent les autres, ils se détachent de leur propres voeux et l’abondance diminue en perdant de vue leur volonté première. Je prends souvent l’exemple financier mais cela est vrai pour toutes les formes d’abondance.

Toute forme de religion, de pensée est valable. Cependant, dès que l’une pense qu’elle est la voie unique et qu’elle doit écraser les autres alors elle se détache de Dieu. Tout sentiment de devoir se battre est en dehors du divin, il y a ceux qui luttent et qui meurent car ils adoptent des pensées d’impuissance qui les détachent de l’énergie divine et il y a ceux qui vivent et prospèrent car ils sont confiants en ce qui leur a donné la vie. Durant une crise quelconque, il y a ceux qui traversent sans encombre car ils se laissent porter par le changement et s’adaptent pour prospérer encore, pas forcément financièrement, mais joyeusement par exemple et en face il y a ceux qui paniquent, se battent, résistent à la circulation de l’énergie et dépérissent. Ce qui fait durer une crise, c’est la contagion entre humains qui se déconnectent du divin les uns les autres à travers la peur, la lutte stérile, etc.

Lutter contre ce qui est, c’est s’opposer à l’inspiration divine qui doit vous porter à l’action fertile. A l’inverse, se concentrer sur son bonheur c’est permettre au divin de cocréer avec nous et de nous inspirer la vie qui nous correspond. On ne peut pas être malheureux tout au long d’un projet et espérer qu’il se termine bien si facilement. Le bien-être est votre état naturel, il suffit de l’autoriser en cessant d’avoir des pensées qui vont à l’encontre de cette connexion à la Source de tout ce qui est. Il est important de comprendre que ce choix-là vous appartient.