Archives du mot-clé conscience

Comprendre pour atténuer la résistance

Lorsque vous tentez de vous rapprocher d’un objectif, vous faîtes un effort de focalisation sur la vibration de cet objectif. En gros, il s’agit vraiment d’identifier la configuration que vous souhaitez vivre pour devenir compatible avec elle et la manifester.

Malheureusement, comme nous vivons dans un monde soumis au temps, il y a toujours un intervalle plus ou moins long entre la demande et la manifestation d’un désir. Ce n’est pas si malheureux que ça car cela nous laisse le temps de réajuster nos demandes tout au long du processus de création. Nous pouvons bifurquer, faire demi-tour ou nous déporter un peu sur le côté. L’énergie suit le mouvement et s’adapte à nos nouvelles demandes.

Simplement, parfois vous vous retrouvez dans une situation pénible où vous aimeriez ne pas avoir à faire preuve de patience.

Certains parlent d’accélérer le processus de manifestation en utilisant des astuces de pensée. Ce n’est pas ce que je pense personnellement. En effet, à chaque fois que j’ai eu à transmettre des messages pour des gens qui étaient dans cette situation, il s’agissait surtout pour eux d’apprendre quelque chose de leur situation courante pour pouvoir passer à l’étape suivante. En d’autres termes, quand l’Univers vous met dans une situation qui semble tester votre patience, c’est qu’il y a de fortes chances que vous ayez quelque chose à apprendre de cette situation.

Par exemple en ce moment, beaucoup de gens se retrouvent financièrement sur la touche. Ce n’est pas un drame en soi, de devoir faire face à une tension financière. Ce qui est dramatique c’est de demander plus d’abondance quand vous avez les mains percées. En effet, peu importe ce que vous recevrez, vous le perdrez parce que vous n’aurez pas fait l’apprentissage nécessaire. En fait, il faut que vous appreniez à dédramatiser les situations dites terribles. A l’heure actuelle, on essaie de nous faire perdre nos moyens en démultipliant les perspectives négatives concernant les mauvaises situations financières, la solitude ou le célibat, la maladie, etc…

Toutes les pensées négatives qui entourent ces sujets risquent de vous faire entrer en conflit avec eux. En d’autres termes, vous adoptez leur vibration et l’énergie qui vous est allouée est immédiatement investie dans la création et la perpétuation de ces méandres. Parfois, on se retrouve tellement pris dans ces situations qu’il devient impossible de les surpasser directement. Nous sommes obligés de les envisager frontalement.

Et là, il y a deux manières d’envisager une situation difficile. Soit nous laissons notre énergie l’investir, soit nous la regardons froidement, avec recul. C’est ce second regard qui me semble intéressant à développer. Il vaut mieux avoir l’esprit froid quand on analyse notre situation. C’est seulement quand vous n’êtes plus dépassés par vos émotions que vous pouvez commencer à scruter votre situation. Il faut apprendre à rechercher ce qu’il y a apprendre pour ne plus être frustré.

Cette recherche est un outil de redécouverte de votre pouvoir personnel. Vous êtes conçus pour tout retourner à votre avantage, vous êtes des convertisseurs d’énergie. Simplement, lorsque vous vous laissez prendre par les perspectives négatives concernant une situation, vous n’êtes plus en mesure de la comprendre. Pire, lorsque vous ne pouvez pas l’ignorer, vous êtes trop souvent en conflit avec la situation. Alors il faut apprendre à trouver l’abondance qu’on recherche. Parfois c’est une abondance de problèmes plutôt que de solutions, recherchez le dénominateur commun jusqu’à temps de saisir l’abondance de leçons qui se cachent derrière les problèmes.

Plus d’une fois je me suis retrouvé bloqué dans une situation. Demander ne me servait à rien puisque de toute façon il subsistait quelque chose dans mon esprit d’incompatible avec ce que j’avais demandé. Comme l’Univers avait déjà cédé à ma demande, je me retrouvais forcément dans des situations bloquées. Elles formaient un obstacle parce que je devais apprendre quelque chose avant de finalement accéder à ma demande. En d’autres termes, il y avait un apprentissage qui faisait partie du processus de création. Il en faisait partie au sens où je n’aurais jamais été en mesure de gérer ce qui allait advenir en même temps que ma demande initiale. Une fois que j’ai fait l’apprentissage nécessaire, la situation se transforme et j’atteins finalement ce que je veux.

La plupart des situations frustrantes que nous vivons sont en fait la réponse à nos désirs au sens où nous entrons sur un nouveau chemin. Vous ne devez donc jamais perdre l’espoir de traverser ces embûches car vous êtes en train de faire un apprentissage nécessaire à l’accession de vos désirs. C’est un peu comme lorsque l’on sème en vue d’une récolte. Le sol doit être préparé par l’automne et l’hiver avant que ne viennent le printemps et l’été. Vous n’êtes pas sans raison propulsés dans une situation frustrante, apprenez tout ce que vous devez apprendre. Vous êtes suffisamment intelligents pour apprendre à faire votre bonheur à partir de peu de choses. Il faut que vous sachiez que votre esprit est capable de choisir d’être heureux, que vous êtes capables de rendre chaque moment plus joyeux que le précédent.

En canalisant cette joie, votre vibration commence à devenir compatible avec les messages cachés dans l’instant présent. Vous devez volontairement choisir d’abandonner la lutte stérile pour apprendre à reconnaître de plus en plus d’opportunités dans votre présent. En apprenant à scruter la réalité et votre situation sans laisser vos émotions et votre énergie s’investir dans cette réalité, vous aurez le regard suffisamment perçant pour identifier les aspects de vous-mêmes que vous souhaitez remodeler. Simultanément, vous devez apprendre à identifier clairement les signes de votre progrès ou les points sur lesquels l’Univers vous encourage à changer. En apprenant à identifier ces signes, vous cumulerez une foi indéfectible en vous-même et en votre aptitude à co-créer avec la Vie.

Age et état d’éveil

Dans l’éveil de l’esprit, l’âge que vous avez ne compte pas. Soit votre conscience s’élargit soit elle se rétracte.

J’ai rigolé récemment de voir que certains me prenaient de haut parce que je n’ai 21 ans. Quoi qu’il en soit, ça ne m’a pas empêché de casser les argumentaires que je pouvais démolir. Je n’ai pas vocation à détruire mais je ne vois pas de quel droit un vieux peut se croire juste simplement parce qu’il est vieux.

Si vous relâchez l’idée qui vous pousse à croire que l’âge détermine l’état d’éveil d’une personne, vous serez surpris de constater que vous pouvez établir de véritables connexions avec des personnes d’un âge très différent, sans qu’une quelconque idée de hiérarchie fausse le rapport.

Il y a de plus en plus de gens qui me rencontrent parce qu’ils sont remis en question par l’état d’éveil de leurs enfants. De nos jours, de plus en plus d’enfants ont les moyens de voir ce que leurs parents ne voient pas. Il en est ainsi parce que le niveau d’éveil sur cette planète augmente. Il y a des parents qui sont affolés quand leurs enfants disent voir les défunts de la famille et surtout lorsque ces enfants transmettent des informations qui sont tout à fait justes. Ils sont jeunes mais cela ne les empêche pas de maîtriser leurs facultés psychiques.

En fait, la plupart des enfants sont plus vieux que leurs parents car si le corps est jeune, l’esprit lui est plus vieux que ce que l’on veut bien croire. Tous les enfants naissent en phase avec l’état du monde sur lequel ils arrivent, ils en maîtrisent mieux la technologie que leurs parents par exemple et surtout ils sont en phase avec le travail d’éveil de la conscience à venir. Ce n’est pas facile bien sûr pour les parents de faire face aux nouvelles données qui arrivent dans leur expérience par ces enfants. C’est pour cela qu’il y a un gros travail à faire en vue de revenir à la sérénité concernant ces dons pour ne pas que l’inquiétude pousse les parents à aller vers des mouvements sectaires.

Il existe en effet de nombreuses sectes qui utilisent la fragilité des parents déstabilisés pour vendre tout et n’importe quoi, arnaquer jusqu’au bout. Ils y en a même qui parlent de catégories au sens où ils pensent qu’il existe des êtres supérieurs à d’autres, une forme de jansénisme moderne qui menèrait aux pires conflits. Et ne parlons pas des religions qui ont déjà brûlé Jeanne d’Arc et qui sont capables de faire un mal inimaginable aux enfants de cette nature qui passent à leur portée via les rituels les plus sombres.

Non, le problème des jeunes médiums n’en est pas un car les familles doivent comprendre que rien n’est dû au hasard et qu’elles sont forcément capables de gérer ce qui semble être une perturbation, d’intégrer ce changement pour revenir à l’apaisement. On ne vous mettra jamais face à une opportunité dont vous n’êtes pas capables de profiter. La famille doit en fait faire son cheminement elle-même, peut-être en demandant des points de vue à d’autres mais sans jamais céder leur auto-détermination et leur devoir de réflexion. L’ancienne génération est remise en cause par la nouvelle.

A terme, il faudra retrouver l’aspect éternel de la conscience et réaliser que ce n’est pas l’âge qui gêne mais l’idée qu’on s’en fait.

Ceux qui décident de se sentir jeunes continuent de canaliser la vitalité dont ils ont besoin pour être heureux au présent tandis que ceux qui utilisent l’âge comme un prétexte de malheur verront leur pessimisme se vérifier. N’est-il pas étonnant que de nos jours, avec l’état de bien-être dont nous pouvons jouir, nos vieux finissent majoritairement dans des états lamentables ? Il y a des contrées où on vit bien jusqu’au jour où la main qu’est notre conscience se retire de la marionnette qu’est notre corps, sans état intermédiaire de maladie-souffrance. A force de se dire que l’on va finir à crever malade eh bien forcément on y arrive ! Il n’est quand même pas difficile de se dire que quelquechose a foiré quand on regarde aux statistiques. Si l’âge grandissant sert de prétexte à penser que votre corps va se dégrader, alors ce dernier ne manquera pas de le faire. Si vous laissez aller ces pensées négatives pour laisser travailler, enfin librement, l’intelligence divine qui règne au coeur de vos cellules alors votre corps sera le serviteur qu’il est censé être. L’âge ne doit pas être un frein à votre bien-être, cependant, on vous a tellement sali avec des pensées opposées que beaucoup ont reflété ces croyances dans la fin de leurs vies physiques.

Le plus étonnant est sans doute que quand je discute avec des gens qui ont élargi leur niveau de conscience alors je ne perçois pas d’âge. Physiquement, certes, je vois plus ou moins un âge, mais mentalement, ils ne sont ni jeunes ni vieux. Je connais des gens de quarante ans qui ont l’apparence de la vingtaine et des gens de cinquante ans qui n’ont pas l’air vieux de trente-cinq ans. Ils n’ont pas donné d’importance à des pensées de vieillissement, alors ils sont restés plutôt jeunes physiquement.

C’est un aspect important de la loi d’attraction je pense, les pensées associés à certains âges font des dégâts non-négligeables.

Channeling et niveau de conscience

Il y a un petit concept important à saisir pour bien comprendre la manière dont certains sont plus connectés que d’autres. J’ai souvent parlé sur ce blog de l’idée de résistance au bien-être et c’est encore une fois ce dont je vais parler mais je vais essayer d’être plus explicite dans le domaine de la médiumnité pour que vous compreniez comment vous ouvrir à ces possibilités.

En fait, il existe des consciences qui sont dans l’amour total. Originellement, nous aussi appartenons à ces sphères. Simplement, quand nous sommes couplés à la matière, nous perdons cette perspective et le concept d’amour inconditionnel ou d’abondnace nous paraît étranger. Dans tous les cas, ces consciences parviennent jusqu’à ceux qui sont à leur recherche mais chacun de nous laisse plus ou moins cette connexion s’établir selon les pensées adoptées et donc selon la manière dont chacun se sert de son énergie pour s’enfermer dans sa bulle ou s’ouvrir.

L’idée latente est que finalement n’importe quelle planche pourrie peut laisser passer de la lumière. En d’autres termes, tous ceux qui canalisent des messages et d’autres consciences pour faire des miracles filtrent ce qu’ils reçoivent par leur propre esprit. En fait n’importe qui peut canaliser, mais personne n’interprète de la même manière. Vous comprenez donc qu’un bon médium est un médium qui est capable de rester neutre afin de délivrer des messages sans les polluer.

Maintenant, il faut que vous sachiez que ce n’est pas parce qu’une personne canalise des messages et fait des miracles que cette personne est sainte car ce qui réussit à passer à travers cette personne peut être fortement déformé par le prisme de l’esprit humain. En fait, certains médiums entretiennent même les dogmes qui ont fait des millions de morts à travers l’histoire, simplement parce que leur niveau de conscience n’est pas assez élevé pour réellement s’ouvrir à la simplicité des êtres qui essaient de les éveiller à de nouvelles perspectives.

J’ai assisté à une seule conférence de ce type dans ma vie. Et j’ai vu agir une femme qui a fait beaucoup de miracles (guérisons, visions, messages importants). Cette femme est même reconnue par la papauté. Toutefois, il a vraiment fallu que je me referme dans ma bulle durant toute la conférence tellement l’énergie était dégueulasse au final. Pour être plus clair, cette femme était dans un dogme (je vous laisse deviner lequel) et donc elle recevait bien des entités bienveillantes mais elle manquait d’énergie pour le faire parce que son niveau de conscience ne s’est pas élevé comme il aurait pu le faire. Il lui fallait donc toute une ribambelle d’assistants pour leur pomper l’énergie, et toute l’audience était en sueur car cette femme était un véritable aspirateur à énergie pour peut-être deux cents personnes. Comme son esprit filtrait tout ce qu’elle recevait, elle libérait les gens aussi bien qu’elles les enchaînaient dans des peurs irrationnelles. Quoi qu’il en soit, j’ai trouvé ses dons bien limités finalement, surtout pour les produire dans une espèce de show méthode “las vegas” qui était tout à fait ridicule.

Le plus dangereux avec les mauvais médiums est sans doute qu’ils sont finalement incapables de réellement avoir du discernement. Leur aveuglement intérieur produit des résultats catastrophiques car leur trop forte activité mentale leur empêche de réellement ressentir la nature de ce qui vient à eux. Nous sommes tous munis, de par notre nature divine, des moyens de distinguer ce qui est bon de ce qui est mauvais pour nous : c’est ce que certains appellent le coeur. Le coeur empoisonné par le mental et les idées insérées par d’autres, il est impossible de se tenir hors de portée d’entités qui vont venir blaguer et finalement faire des dégâts. A l’inverse, plus vous choisirez de laisser s’évanouir les limitations de votre conscience et les pensées qui ont conditionné votre expérience (souvent désagréable) de la vie physique, plus les bienfaits de la vie parviendront jusqu’à vous. Il s’agit vraiment de réduire sa résistance au bien-être en retirant l’activité mentale non nécessaire et non constructive.

Il y a des gens qui veulent obtenir des séances avec moi et qui ne veulent obtenir que les bonnes nouvelles. Je refuse de prendre ce type de personne car je ne peux pas faire honnêtement mon possible avec des personnes qui rejettent immédiatement ce que je leur dis. Comme je ne peux pas favoriser leur évolution, je suis obligé de lâcher l’affaire. Ce qui me fait le plus rire, ce sont les personnes qui se croient bien parce qu’elles suivent un culte. Ce sont souvent les pires car elles ne sont pas vigilantes quant à ce qui leur arrive. Ce que je leur dis leur met souvent une gifle parce qu’elles ne sont pas enclines à abandonner le mauvais côté de leur égo. Ces gens sont faciles à reconnaître car ils ne me supportent plus ensuite. Il faut comprendre que ce n’est pas moi qu’ils rejettent mais le message que j’ai réussi à leur faire passer, le message qui les a mis face à ce qu’ils voulaient nier. Tant qu’il n’y a pas cette honnêteté, il n’y a pas de possibilité d’amélioration.

Assumer sa médiumnité

Il y a de plus en plus de gens qui se retrouvent à vivre des choses dites paranormales et cela engendre du stress. Cette anxiété est sans doute naturelle car tout ce qui tourne autour de la médiumnité envoie les gens bien au-delà du confort.

Personnellement, j’étais tout à fait incapable de croire en quoi que ce soit d’intangible avant que mes facultés ne se développent. J’ai toujours été très rationnel, très cartésien et je le suis toujours. Cependant je ne suis plus cartésien bon ton. C’est un peu comme si vous niez l’existence des microbes. Les microbes sont trop petits pour être vus et pourtant ils existent. Les découvrir consiste à développer des méthodes pour les percevoir, des méthodes qui vont au-delà des sens usuels. Eh bien pour les médiums c’est la même chose, ils se retrouvent à développer des dons qui leur permettent d’élargir leur perception de la réalité. Beaucoup de gens parviennent sur mon site en cherchant des réponses à ce sujet, ils cherchent à se rassurer. Ils me demandent par courriel comment je fais pour être aussi léger vis-à-vis de tout ça, comment j’ai fait pour tout assimiler aussi jeune et comment je fais pour coupler cela avec une vie dans un milieu non ouvert à cela. En effet, je suis à la fois médium avec tout ce que ça implique d’étrange au premier abord et en même temps j’évolue dans le milieu des hautes technologies et de la science.

Voici donc plusieurs conseils qui me semblent importants (voire vitaux) pour tous les gens qui voient leurs dons se développer :

1 – Ne tombez pas dans le mysticisme

Vos dons répondent à des lois, tout répond à des lois. Vous êtes simplement en train d’absorber plus de connaissances. Ces expériences ne doivent pas supplanter votre perception de la vie physique, elles doivent l’enrichir. Vous devez absolument rester ancrés dans le monde physique, vous allez progressivement devoir changer l’ensemble de vos croyances mais cela doit se faire doucement. Ne pensez pas que vous êtes des élus, ou que vous venez de découvrir la véracité d’un ensemble de croyances dans lequel vous devez vous plonger. Si vous sombrez dans la mystique, personne ne pourra venir vous chercher. Vous êtes simplement en train de suivre un chemin de vie plutôt qu’un autre. Si vous vous déconnectez de la réalité et que vous avez l’impression d’entrer dans un monde enchanteresque alors vous n’avez plus vraiment les pieds sur Terre. On n’est pas chez les bisounours, si vous devenez niais vous ne tiendrez pas longtemps car vous ne serez plus en train de piloter votre vie comme il est nécessaire de le faire dans le monde actuel. Laissez tomber tous les symboles, toutes les mystiques.

2 – N’entrez pas dans des groupes trop vite

Ne suivez pas la masse. Personne d’autre que vous n’est armé pour ce que vous avez à vivre. Vous êtes les seuls à être en phase avec vous-mêmes, individuellement, les autres n’ont pas les solutions pour vous. Une erreur fondamentale serait de penser qu’une secte, une religion ou un groupe quelconque puisse avoir les réponses à vos questions. Face à la médiumnité, la plupart des gens sont déstabilisés. Le plus cocasse est sans doute que des gens prient toute leur vie et se privent de pleins de choses dans l’espoir de vivre ce que vous allez vivre, de recevoir un seul signe de l’existence de quelque chose de spirituel. Si vous vous ramenez brusquement avec tous vos dons vous allez déclencher le rejet et l’incompréhension, la jalousie, etc. Vous n’avez besoin de la protection d’aucun groupe car ce qui vous protège dépasse de loin tous ceux qui vous voudraient du mal. Les groupements actuels, les troupeaux humains n’ont pas tendance à former de véritable synergie, ils écrasent l’individu. Si vous choisissez de faire confiance à l’Univers pour votre bien-être alors vous allez commencer à rencontrer les gens qui évoluent tranquillement, loin des groupes uniformisants et qui finalement font l’unité en eux-mêmes. Ils ne sont pas seuls d’une part parce que l’Univers leur apporte les rencontres qui vont bien mais aussi parce que la synergie issue de ces rencontres est basée sur l’unicité et la force des individus et sur les perspectives d’évolution et de joie qui en découlent. Si vous allez vers des groupes pour combler une carence intérieure, vous allez vous retrouver dans une situation encore plus pénible. Si vous cherchez l’unité intérieure avant, vous serez naturellement au sein de groupes qui favoriseront votre bien-être véritable et en parfaite adéquation avec l’élargissement de votre conscience. Tous ceux qui ne sont pas capables de gérer l’opportunité d’évolution que vous proposez ne méritent pas d’être en contact avec vous car d’autres eux, n’attendent que de vous rencontrer pour vous accepter et vous apprécier entièrement. Vous saurez alors développer des solutions avec les autres mais ce ne seront jamais les autres qui devront vous remplacer.

3 – Ayez confiance

Vous ne vivez pas un développement de vos dons sans qu’un staff céleste ne soit en train de surveiller le processus avec une extrême attention 24h/24. Si vous vivez cela, c’est qu’il y 90% de chances que vous l’ayiez décidé avant de vous incarner dans ce corps. Demandez à ce que le rythme soit ralenti si vous avez du mal à gérer. Demandez à ce que le rythme soit accéléré si vous vous ennuyez. Il y a tout un tas d’êtres qui viennent vers vous et qui vous apportent leur amour. Aussi longtemps que vous aurez confiance en vous alors les choses se passeront bien. Il faut décider d’avoir confiance. Pensez d’abord à vous et à votre bien-être. Personne ne vous demande de souffrir pour les autres, personne ne vous demande de vous oublier. Contrairement à une croyance largement répandue, aucun sacrifice n’est productif. Chacun peut devenir l’exemple de l’amour divin et mérite infiniment de prospérer. Si des dons se développent en vous alors vous devez réclamer votre divinité, votre indépendance et votre droit au bien-être. Même si parfois vous serez poussés en dehors de votre zone de confort, vous comprendrez bientôt que tout ça était pour le mieux et vous en rirez. L’Univers est capable de vous aider à créer tout ce que vous voulez alors acceptez un bien-être sans concessions. Les étapes nouvelles (mains qui chauffent chez les guérisseurs, messages dictés chez les clairaudients, visions chez les clairvoyants, etc etc) sont à considérer comme des apprentissages et des indices que vous devez relier. Tout est fait pour que vous fassiez le travail de réflexion sans que vous perdiez la tête, tout est savamment équilibré, dosé pour que vous en tiriez le meilleur parti, comme dans tout autre processus d’évolution. Le danger de ne pas assumer est là, si jamais vous refusez d’apprendre, alors les choses vont devenir désagréables parce que cela va à l’encontre de votre souhait initial d’apprendre ces choses. Avant de vous incarner, vous avez choisi d’apprendre la médiumnité alors maintenant les choses se déroulent comme prévu, que la partie incarnée de l’être soit réticente était prévisible, il va falloir faire avec.

4 – Aidez-vous entièrement, aidez les autres avec parcimonie

Nous sommes tous bâtis sur les mêmes principes, nous vivons tous dans l’interconnexion. Si vous choisissez de vivre heureux, alors vous devenez une source de joie ambulante et vous rendez service aux autres. En tant que médium, vous pouvez apporter une valeur non négligeable dans vos échanges avec les autres mais votre connexion sera perdue dès que vous menacerez votre propre bien-être et vous ne pourrez plus. Apprenez à dire non aux gens qui veulent profiter de vos dons sans vous rendre la monnaie de votre pièce. Apprenez à dire non à tous ceux qui n’entendent que ce qu’ils veulent. S’ils ne sont pas honnêtes avec eux-mêmes, alors ils ne seront pas honnêtes avec vous et ils seront un gaspillage de votre très précieuse énergie. Employez-vous à être heureux et prospère, si vous gagnez, les autres ont à y gagner et si vous faîtes gagner les autres grâce à votre connexion alors la vie vous le rendra au centuple. Il est important d’avoir des intentions lumineuses mais il faut savoir se préserver avant toute chose. Quant à ceux qui vous diront le contraire, vous pourrez rapidement observer la dégénérescence de leurs conditions de vie et leur mort lente.

5 – Vous voyez des choses mais ces choses ne vous atteignent pas

N’ayez pas peur de ce que vous voyez. Les choses que vous percevez sont à bonne distance en général. Les gens paniquent quand ils voient des défunts et des esprits en tout genres mais le fait est que ces consciences sont omniprésentes même si vous ne les percevez pas. La seule différence réside dans l’élargissement de vos ressentis. A partir de là, comprenez que tout le pouvoir néfaste que vous donnez à ces nouvelles découvertes est proportionnel à la peur que vous ressentez. Moins vous aurez peur, moins vous aurez de raisons d’avoir peur et inversement. Apprenez à dégager la peur, vos guides peuvent vous y aider (cf mon article sur les guides). Apprendre à gérer sa médiumnité est très excitant, adoptez une attitude ouverte et amusez et votre vie de médium sera très agréable.

6 – Vous n’avez même pas besoin de vous prendre la tête au quotidien

Prenez-vous en charge sans culpabiliser. Votre médiumnité est là pour vous fournir encore plus de raisons d’être heureux. Vous n’avez pas besoin de changer grand chose à votre mode de vie, les changements continueront de venir naturellement. Vous avez besoin de développer votre personnalité, de laisser votre être s’enrichir de tout cela. C’est un chemin que vous n’avez pas choisi par hasard, il vous correspond même si pour l’instant vous n’avez peut-être pas tout à fait compris pourquoi. Je dis toujours que je n’ai pas besoin de m’illustrer via mes dons de voyance. Vous n’avez pas besoin de vous écarter de la société, vous avez besoin d’y montrer un autre exemple, d’offrir aux autres un autre exemple de bien-être. Utilisez votre connexion pour montrer que tout le monde peut recevoir l’abondance dans sa vie, que le monde n’est pas cassé et reconnecter les gens à leur potentiel. Au début, ça peut être la panique d’être médium et de devoir rééquilibrer son esprit, toutefois, les autres se demanderont comment vous faîtes pour être aussi positifs et sereins. « Comment se fait-il que tu ailles toujours aussi bien ? » , diront-ils.

7 – Soyez prêts à tout remettre en question

Vous ne pouvez pas vous contenter de suivre les chemins battus lorsque vos dons se développent. Au fur et à mesure que le temps passe vous allez obtenir une perspective beaucoup plus consciente de l’environnement sur bien des points. Pour assurer votre bien-être, il va falloir remettre en question toute l’autorité, tous les écrits, tous les dogmes, toutes les hiérarchies. Cela ne veut pas dire que vous devez vous rebeller et tout balancer. Cela veut simplement dire que vous ne pouvez pas vous économiser d’un effort d’indépendance qui vous propulsera vers de nouveaux horizons. Cet effort de réflexion doit pouvoir faire basculer petit à petit toutes vos croyances. Tous ceux que j’ai vu posséder des facultés psychiques et suivre des schémas de pensées pré-établis se sont plantés ou vont se planter d’ici peu. N’effacez pas la petite voix qui vous pousse à réfléchir par vous-mêmes. Plus vous développerez cette indépendance et cette stabilité, plus vos dons se développeront et plus votre mode de vie s’améliorera.

8 – Acceptez les aléas

Lorsque vos facultés psychiques se développent, il peut y avoir comme des déconvenues. Ce n’est pas un chemin linéaire. En d’autres termes, il se peut qu’il se passe pleins de choses durant une semaine (visions, messages de vos guides, guérisons, etc) puis qu’il ne se passe plus rien durant des semaines qui paraissent alors très très longues. Il ne faut pas vous inquiéter car cela est souvent un test de sagesse pour voir si vous assimilez bien ce qui vous a été dévoilé précédemment. Vous avez le temps de comprendre. Le staff qui vous suit est là mais s’efface pour voir si vous êtes heureux avec ce qu’on vous donne et si les résultats que vous obtenez sont vraiment intéressants pour vous. Il n’y a jamais de punition, l’amour inconditionnel ne punit pas. Au pire vous vous êtes aiguillés vers des enseignements qui vous correspondent davantage. D’autre part, il y a beaucoup de changements intérieurs qui prennent un temps fou à se faire et votre corps aussi doit encaisser le changement de régime qui s’opère dans la conscience.

9 – Restez humbles et amusez-vous

Tout le monde est médium au fond puisque ce n’est qu’une nature enfouie durant l’incarnation chez la plupart des gens. Il est donc tout à fait inadéquat de se vanter de quoi que ce soit. Vous n’êtes pas là pour sauver le monde. Vous êtes là pour vous amuser en faisant l’intermédiaire entre différentes perspectives. Si vous laissez votre égo prendre le dessus alors vous vous exposez à de sérieuses déconvenues. Cultivez votre égo mais ne vous laissez pas être déséquilibrés par des visions erronées de vous et du rôle que vous avez à jouer. Le danger serait d’incarner un personnage fantasmatique alors que vous avez une essence divine qui cherche à éclater. Si vous gardez la tête froide, vous allez beaucoup vous amuser avec vos facultés et produire des résultats tout à fait heureux.