Archives du mot-clé entités

Elevation d’âmes

Lorsqu’une personne désincarne. Elle ne passe pas automatiquement dans les autres plans d’existence.

En fait, pour expliquer la chose intégralement, l’Univers physique est secondaire. Lorsque vous vous incarnez, vous dédoublez temporairement votre conscience pour qu’une partie de votre essence soit dédiée au pilotage de votre corps sur Terre. C’est pour cela que vous n’en avez pas le souvenir, c’est l’essence de votre âme qui s’incarne et pas l’ensemble de toutes ses connaissances,

Pour l’âme, il n’est pas facile d’intéragir différemment que par un corps physique avec le monde matériel. Pourquoi ? Parce que tout simplement le but du monde matériel est de produire un environnement permettant de vivre des expériences très différentes par rapport à celles des plans originels donc la matière de l’Univers physique est artificiellement éloignée des formes d’existence qui constituent les mondes spirituels.  Cela permet de faire croire que l’on peut décéder par exemple. Placés ainsi dans des situations fictives mais profondément réalistes, vous êtes obligés de rechercher des solutions et donc d’évoluer.

Lorsque vous désincarnez cependant, l’illusion a été tellement grande durant des années que forcément vous êtes un peu surpris de vous retrouver juste à côté de votre corps en train de refroidir puis de se désagréger. Certaines âmes restent ainsi à errer pendant des siècles. Elles ne sont pas ramenées parce que leur restant de libre-arbitre s’y oppose ou que leur état vibratoire les en empêche. Si par exemple elles ressassent des émotions négatives, leur énergie les enferme et empêche l’aide de leur parvenir. Parfois, elles veulent tout simplement rester sur Terre car elles n’ont plus le souvenir du bien-être des plans supérieurs et pensent donc qu’il vaut mieux rester proches. C’est pour ça qu’en reprenant conscience de ces informations de votre vivant vous apaisez le moment de votre désincarnation, qui n’implique rien de désagréable.

En fait, si on vous fait oublier ces mondes, c’est principalement pour vous empêcher de vous suicider une fois sur Terre. Car le bien-être est si grand près de la Source que forcément, vous éloigner d’elle temporairement pour vous incarner est difficile. Passer de l’amour inconditionnel à la Terre c’est un peu brutal bien que cela vous permette à votre tour de refléter la Source. C’est d’ailleurs quelque chose que vous ressentez comme une punition, la fausse impression que la vie sur Terre est une chute, un châtiment quand c’est tout le contraire.

Comme je l’ai expliqué, elles ont du mal à communiquer avec le monde matériel mais restent à proximité. Par exemple, elles vont prendre de l’énergie aux vivants pour se sentir mieux parce que leur propre connexion à la Source est si réduite qu’elles canalisent difficilement l’énergie psychique dont elles ont besoin. En fait, le second point de conscience ne retourne pas à la Source et c’est le problème car tant que l’âme est ainsi diluée entre deux points de conscience elle ne peut pas évoluer davantage.

Elever les âmes consiste à leur donner l’impulsion supplémentaire qui leur permettra de remonter dans les plans spirituels et de continuer leur parcours selon leurs volontés. L’approche futée est de les considérer toujours comme des personnes, avec l’aide des plans supérieurs et en quelques instants, il est possible de libérer des centaines, des milliers voire davantage encore d’âmes errant dans un lieu. Souvent, il m’est arrivé de devoir « nettoyer » des endroits ainsi à la demande des incarnés pour que ceux-ci puissent y vivre normalement.

L’approche déséquilibrée consiste à se la jouer façon ghostbuster. Non seulement ça ne marche pas mais en plus les plans supérieurs trouvent cela totalement irrespectueux. De plus, si l’on braque les défunts, ils ont tendance à devenir vindicatifs. Le plus drôle est sans doute qu’il n’est besoin au final d’aucun rituel et que certains se font de l’argent sur beaucoup de charlatanisme. Certains peuples ont toujours su faire monter les âmes sans avoir besoin de faire quoi que ce soit d’autre que de fermer les yeux quelques instants, le temps d’allouer de l’énergie psychique au processus.

Entités néfastes

Le sujet des entités néfastes est un sujet difficile mais il faut bien l’aborder un jour avec un peu plus de profondeur.

Souvent, il y a une sorte de mystique qui se développe autour de ces sujets alors que finalement la situation est très simple. Pour l’expliquer, il suffit de regarder autour de vous :  il y a constamment des gens qui font des choix nuisibles pour les autres. Chez les esprits c’est pareil ! Une fois que vous allez désincarner, vous allez vous retrouver dans des mondes et fonctionnements proches de ceux sur Terre. Vous resterez la même personne même quand le corps que vous utilisez actuellement se dispersera.

Cela veut dire qu’un vandale reste un vandale même si son corps meurt tant qu’il n’a pas fait le choix de se corriger, tant que les retours de bâton ne sont pas suffisants pour le ramener à la raison. Cela signifie aussi qu’il y a en permanence autour de nous des esprits qui viennent nous déranger. Ce n’est pas si grave finalement dans la plupart des cas puisque la nature spirituelle est suffisamment éloignée de la nature matérielle pour empêcher l’intéraction trop directe. Néanmoins, il faut bien comprendre qu’à partir du moment où l’on se détache de la Source pour commencer à agir de manière nuisible, on manque nécessairement d’énergie. On en manque parce que la Source est le seul moyen durable de rester dans le bien-être et donc lorsqu’on s’oppose à sa propre nature et qu’on abîme cette connexion, le seul moyen pour la conscience de s’alimenter en énergie est de prendre celle des autres.

La présence d’esprit néfaste est sans doute le plus vieux trouble de santé de l’humanité. Il est souvent la cause de la dépression, de la violence, de l’irritabilité, etc… Parfois, cela va jusqu’à la possession, à la xénoglossie, au meurtre, à l’obsession, sans parler des meubles qui bougent et autres manifestations pénibles.

Et beaucoup plus subtilement, de la même manière qu’il y a des êtres bienveillants qui suivent attentivement tous les projets humains bénéfiques, il y a des êtres qui choisissent de faire exactement l’opposé et donc de soutenir tout ce qui leur permettra d’accroître leur influence. C’est ainsi que les sectes peuvent mettre la main sur davantage de gens, quand ces esprits détectent ce genre de structures ils parviennent par leur pouvoir de suggestion à endormir le jugement des gens.

Ce résultat n’est pas si difficile à obtenir. Constamment, il y a des esprits autour de vous qui vous appellent au pire ou au meilleur. Ce phénomène peut être très insidieux. Il se peut que parmi vos pensées s’insère une pensée étrangère, vicieuse et malsaine qu’on vous suggère afin de provoquer plus de pensées négatives. Plus vous laissez ces pensées vous prendre, plus vous vous mettez à portée de l’entité qui vous attaque. Son énergie et la vôtre se mêlent davantage et il devient de plus en plus facile de vous obséder. En quelque sorte, c’est le même genre de lien que celui que vous avez avec vos proches amis, ou vous vous comprenez facilement, vous pensez à la même chose en même temps, etc. Ce genre de lien s’établit au niveau psychique. Cela atteint le point où les gens commencent à entendre des voix. Le genre de voix qui vous ordonne de tuer votre enfant par exemple, ou d’agresser un contrôleur de train au couteau. C’est toujours amusant parce qu’une fois l’état d’obsession passé, la personne n’a pas forcément le souvenir de ce qu’elle a fait, une autre conscience a supplanté la sienne pendant un temps déterminé.

Donc à chaque fois que des pensées mauvaises apparaissent en vous, il y a une (mal)chance que cela provienne non pas de vous mais d’un esprit qui vous environne. C’est pour cela qu’il faut toujours positiver, chercher à élever ses pensées car il n’y a qu’ainsi que l’énergie dont vous disposez formera une bulle protectrice autour de vous, repoussera ce qui est nocif.

En ce qui me concerne, il y a beaucoup de gens (et du monde entier) qui m’ont envoyé leurs photos pour que je travaille à distance sur leurs cas. J’ai retiré des pulsions meurtrières, des douleurs chroniques, des parasites de natures très différentes, des défunts un peu trop envahissants, etc… Simplement parce que j’ai la grâce de pouvoir utiliser mon énergie pour casser les liens psychiques qui relient ces entités aggressives à leurs victimes.

Une fois, j’ai eu le cas d’un homme brésilien que les animaux fuyaient, qui voulait tuer sa femme, qui insultait ces enfants et se mutilait. Comme les exorcismes des prêtres ne fonctionnaient pas très bien, on m’a envoyé sa photo et là en travaillant sur sa photo, du jour au lendemain il est passé d’un homme dangereux à un homme très  heureux. La guérison a été rapide parce qu’il tentait de lui-même de se libérer et que donc simultanément mon énergie a appuyé sa démarche. Forcément, toutes ses envies violentes sont parties puisqu’elles ne venaient pas de lui mais de quelque chose d’autre qui voulait prendre possession de lui. Par suggestion de l’entité il aurait perdu son libre arbitre.

Et en fait, vous noyer dans vos émotions négatives permet à ce genre d’entités de vous dominer. C’est pour ça que les gens déjà perturbés par des dogmes (religions, sectes, …) sont plus enclins que les autres à péter les plombs, notamment lorsqu’une entité les persuade qu’ils ont raison et doivent convertir tout le monde. Une fois dans la colère grâce à une raison qui vous semble logique et durable, vous êtes faciles à dominer, à diriger.

Souvent, on me téléphone parce qu’une personne se fait attaquer. C’est un phénomène intéressant où une entité aggresse très fortement. En général la personne se sent oppressée, puis étranglée, puis suicidaire, puis a mal partout, puis veut commencer à tuer des gens. Parfois cela s’arrête à une étape ou à une autre mais l’entité vise souvent à vous détruire le plus possible, parce que plus vous êtes détruit, plus il est facile de vous prendre votre énergie. C’est une forme avancée de vampirisme.

J’ai eu le cas d’une homme qui se mettait à insulter tout le monde, à vouloir descendre son colocataire, … De la même manière, j’ai agi et j’ai défait (difficilement) les liens que tissait une entité avec l’esprit de la personne. Et c’était surprenant, car toujours dans ces cas-là on s’attend à une entité intelligente, capable de communiquer et qui cherche à ruser alors que dans ce cas-là, il s’agissait d’une sorte d’animal, quelque chose venu d’un autre monde et qui cherchait à se nourrir. Ce genre d’entités se balade un peu partout après avoir été invoqué, parfois des millénaires auparavant, et s’accrochent aux êtres vivants pour prendre leur énergie psychique. Forcément, comme cela tape dans vos réserves, vous devenez de plus en plus irritables, avec l’impression d’être dépassés par votre environnement.

La plupart des entités néfastes ne sont pas très intelligentes. Il s’agit le plus souvent d’esprits jeunes, semblables aux délinquants humains. Leurs effets vont de la présence gênante à l’accident de voiture en passant par les gentilles farces. Néanmoins, il y a des esprits beaucoup plus avancés, plus plus dangereux, qui observent attentivement comment faire du mal. Ce n’est pas une mauvaise chose en soi, car cela permet aux humains d’avancer. Néanmoins, il peut être effrayant de se retrouver encerclé par ce genre d’êtres, surtout quand ils ont l’intention de se venger de vous après que vous ayez libéré une de leur victimes. Par exemple, en me rendant à un exorcisme qu’on me demandait puis en rentrant à pied ensuite chez moi, j’avais de plus en plus de mal à marcher. En fait, pendant l’exorcisme, avant que je maîtrise une des quatre entités qui s’attaquaient à la personne, l’une d’elle a réussi a passé outre mes défenses pour rentrer dans mon énergie. Et finalement, cela faisait comme un trou dans mon aura à hauteur de ma cuisse gauche. Après 30 minutes, j’avais mal à la jambe, après une heure, j’avais du mal à marcher. Et cela empirait comme du venin tant que je n’avais pas pris le temps de reconstruire mes corps énergétiques.

Il m’est arrivé pas mal d’autres choses du même goût, allant des insultes à la paralysie, à chaque fois que j’ai réussi à détacher une entité de sa victime. En fait, mes guides laissent cela se produire afin que j’apprenne plus vite et que je diagnostique mieux ce à quoi je fais face. Lorsque certaines entités attaquent un médium, elles brouillent sa connexion à ses guides pour l’empêcher de réagir rapidement. C’est vicieux mais cela fonctionne bien parce que le but d’une entité est souvent de se cacher de vous afin que vous ne puissiez pas prendre les bonnes décisions et la débouter. Toutefois, en ce qui me concerne, plus elles me mettent de bâtons dans les roues et plus je suis apte à réagir promptement la fois suivante.

J’estime à 20 milliards le nombre d’esprits désincarnés en circulation sur Terre ou dans ses environs. Cela fait plusieurs par personne, prêts à suggérer tout et n’importe quoi. Heureusement, la plupart d’entre eux sont tout simplement égarés et ne constituent pas une menace forte. C’est simplement gênant. Toutefois, il arrive régulièrement qu’un défunt refuse de monter vers les mondes supérieurs pour récupérer de son incarnation et s’immisce dans la vie des incarnés en sabotant les projets qui lui déplaisent par exemple.

Alors comment se libère-t-on de ce genre d’influences ? Eh bien en triant ses pensées tout simplement. Vous ne pouvez pas les trier toutes alors il faut mettre des filtres ! Dès qu’une de vos pensées est sombre, elle n’a pas de raison d’être. Elle est à annuler. Annulez les pensées mauvaises en vous. A force, vos vibrations vont remonter et vous isoler des mauvaises influences. Avec l’habitude, on devient bon pour détecter la moindre pensée sombre en soi-même et chez les autres. A terme, il n’y a que ça qui vous protège durablement. Vous pouvez prier bien sûr, mais il n’est pas dit que le signal de détresse va remonter. En fait, la vraie puissance psychique est déjà en vous, vous êtes parfaitement capables de vous affranchir d’influences extérieures en surveillant vos pensées, comme si vous vous observiez depuis l’extérieur.

Et donc c’est pas la peine d’aller voir un marabout pour tuer une poule hein ! Parce que y a des tonnes de gens qui me sont envoyés de toute urgence après avoir tenté ce genre de solutions pour éloigner une entité. Vous êtes un peu cons si vous payez un gars 1500€ pour ce genre de rituel. Merci de redevenir un peu cartésiens hein !

Un peu plus sur mon expérience personnelle : la guérison

On m’a demandé de parler un peu plus de mon expérience personnelle et pas simplement des enseignements qui me sont transmis et que j’assimile.

Aujourd’hui je vais parler un peu de la guérison spirituelle parce que j’ai de plus en plus d’expériences relatés à ce domaine.

Premièrement quand j’étais gamin j’avais senti que j’avais du magnétisme parce que je sentais couler quelque chose entre mes mains comme une sorte d’air chaud. Et j’avais reçu l’intuition par mon guide (de manière inconsciente parce que je n’avais pas conscience de mon protecteur à l’époque) de toucher un instant les choses que je semais ou plantais pour les vitaliser. Ce qui fait que tout ce que je semais ou plantais poussait très vite et faisait une abondante récolte. Plus tard, j’ai compris que je pouvais soigner mes problèmes de peau ou mes plaies en passant les mains dessus le soir, je faisais aussi disparaître mes coups de soleil. D’autre part, je me suis mis à sentir où les animaux avaient mal et je faisais des passes avec les mains pour enlever les problèmes.

Ensuite, un peu avant mes dix ans, je me suis mis au cartésianisme « bon ton » , c’est-à-dire la logique qui élimine tout ce qu’elle ne comprend pas immédiatement. J’ai donc tout oublié et je n’ai repris seulement qu’un peu avant mes 20 ans. Le jour-même de mes vingt ans j’ai fait une sacré guérison sur une personne qui avait des douleurs abdominales qui ont disparu d’un seul coup.

Puis, ça a repris et les gens ont commencé à m’appeler pour cela, ils m’ont envoyé des photos, etc. Et surtout les guérisons sont devenus véritablement fortes et intenses pour moi.

Une autre guérison sympathique que j’ai faite était sur un cas d’herpès où la personne était mise en arrêt maladie pendant plusieurs jours à chaque fois à cause de crises d’herpès. Cette personne m’a demandé d’agir au début de la crise et instantannément il n’y avait plus de douleur ni de progression de l’herpès.

Par exemple, même à distance, il m’arrive de voir le corps des gens, d’en faire le tour, de « voir dedans » et d’identifier les zones à problèmes. Je vois les méridiens, les chakras, les blocages dans ces canaux, je vois aussi les entités, je vois les auras et je vois le corps dans le passé et l’avenir. Je vois aussi les mémoires dans le corps, l’état « moral » des cellules, leurs demandes, leurs peurs car elles en ont. Je vois comment l’âme malade rend le corps déficient.

Toutefois, il ne m’est pas toujours accordé de guérir. Dès qu’on veut guérir une personne, il faut d’abord prier pour demander la permission car il y a toujours une raison à la maladie et Dieu n’accorde pas forcément la guérison, ni l’âme du malade qui cherche peut-être à vivre quelque chose dans la maladie. Ensuite, il faut avoir autorité sur l’énergie et sur l’intelligence propre à la maladie, ce que certaines cultures appellent les « esprits mauvais » qui pilotent les maladies. Si votre esprit n’est pas épuré alors vous n’aurez pas l’autorité spirituelle pour chasser le mal.

Et cela m’arrive souvent, de devoir bien purifier mes intentions, de chercher en moi ce qui cloche, pourquoi tel ou tel effet m’est refusé. Une fois seulement que ce travail est fait j’ai le droit d’utiliser mes facultés pour soigner. Et quand on soigne par la médecine spirituelle, on ne soigne pas seul, on soigne avec des êtres spirituels, des esprits-médecins qui assistent. Par exemple, quand quelqu’un prie pour la guérison d’un autre, la prière est entendue et ces médecins peuvent être envoyés. C’est ainsi qu’arrivent souvent des guérisons, sans intervention d’une personne physique, incarnée. Quand je suis dans un hôpital par exemple, je vois beaucoup de ces êtres en train de patrouiller et de faire leur part du travail, d’influencer les décisions du personnel soignant, etc…

Les guérisseurs servent avant tout de transformateurs, ils convertissent un fluide d’une nature en une autre puis l’adaptent pour l’administrer à un autre. Parfois, il n’y a pas besoin de se rôle de transformateur mais il reste nécessaire dans la plupart des cas. Si un guérisseur sert de transformateur c’est parce qu’un être incarné dans la matière dispose déjà de tous les systèmes d’interface entre l’âme et la matière, ce que n’ont pas les esprits désincarnés, qui se servent donc de l’être incarné et de ses systèmes pour distribuer des fluides.

Et pendant les guérisons que je fais, je discute clairement avec ces esprits pour transmettre les raisons de la maladie, quand cela est autorisé.

En ce qui me concerne, je suis profondément admiratif des guérisseurs spirites et notamment aux Philippines, qui effectuent des dizaines de miracles par jour sans que personne n’en dise mot. Cela ne plait sans doute pas à l’Eglise et à sa ridicule grotte de Lourdes en comparaison… J’aime aussi beaucoup l’exemple de Philippe de Lyon.

En faisant des recherches sur le sujet, vous constaterez la profonde piété de ces guérisseurs et vous comprendrez mieux pourquoi certaines grâces leurs sont accordées.

Il y a en général deux raisons d’être un guérisseur : soit vous êtes une âme avancée, soit vous êtes une jeune âme que l’on éprouve avec un don. Dans les deux cas, on n’a pas le droit au dérapages tels que l’avidité par exemple.

Un jour, tout le monde saura guérir efficacement ainsi mais cette époque n’est pas encore venue…

Avec le temps, on peut devenir très bon. Si la grâce est immédiatement accordée et si mon esprit est en bonne condition alors je peux enlever une douleur, une maladie avec seulement le regard de quelques secondes, le temps pour moi de donner l’ordre.

Surtout, il faut bien se régénérer après la guérison. Dans mon cas, cela passe par manger souvent, pour que mon corps condense les mauvais fluides que j’ai absorbé sur la nouvelle nourriture. Parfois quand le mal est trop difficile à convertir, il m’arrive de tousser ou de vomir, histoire de le condenser et le rejeter. A chaque fois, je dois méditer avec la lumière (méditation que j’ai donnée dans mes précédents articles) pour reconstituer mes auras et mes autres défenses. Si le processus est mal contrôlé, on peut finir par prendre du poids ou tomber malade soi-même.

Et si je peux donner un conseil, il ne faut jamais figer ses méthodes mais s’attendre à ce que les choses changent car tous les êtres évoluent et la manière dont ils fonctionnent dans leur énergie aussi donc la manière de les soigner. C’est ce qui a déstabilisé beaucoup de monde avec les changements liés au nouvel état de conscience de l’humanité.

 

Montées d’entités

En cette période, la Terre laissent partir beaucoup des énergies qu’elle a stockées pendant des siècles d’évolution humaine. Toutes les mauvaises vibrations issues de la violence, des mauvaises émotions ou encore des esprits piégés dans les sols ou les lieux depuis longtemps sont en train de remonter. L’intensité renouvelée de ces basses vibrations entraîne une recrudescence d’actes incompréhensibles. Je suis certain que vous avez déjà entendu parlé de ces actes.

Il arrive par exemple qu’une mère défenestre ou poignarde ses enfants sous l’envie impérieuse ou parce qu’une voix lui a demandé, qu’un homme agresse un autre homme au poignard et ne se souvient de rien ensuite, que subitement une personne s’immole d’essence et se met le feu, qu’une mère de famille s’achète un flingue et se tire une balle dans la tête sans aucun signe avant-coureur, que la moindre contrariété de la vie courante se transforme en agression/homicide, qu’une personne sans histoires viole et tue, etc…

Ces derniers cas sont ceux qui semblent les plus normaux finalement mais on me rapporte régulièrement d’autres cas et de plus en plus de personnes viennent me voir pour ces situations plus difficiles.

Il arrive par exemple que tous les locataires d’un même immeuble commencent à trouver le cannibalisme intéressant, qu’un père de famille commence à aimer anormalement les films d’horreur puis passe de la fiction à des vidéos réelles jusqu’à temps de vouloir expérimenter sur sa famille, qu’un malade d’hôpital psychiatrique ayant toujours été muet devienne comme omniscient du jour au lendemain et déstabilise le personnel soignant en leur racontant individuellement quelles sont leurs pires craintes et pires fautes, etc…

Et je crois que le plus drôle dans tout cela, c’est que quand les gens sont face à cela, ils vont directement voir des marabouts et autres guignols qui vont sacrifier une poule pour « libérer » la personne. Or, si vous devez sacrifier quelque chose pour vous libérer d’une influence néfaste c’est que vous n’êtes pas en train de suivre une guidance divine mais en train de lier un nouveau pacte avec une entité qui va s’en charger pour vous. Comme cette entité ne l’a pas fait inconditionnellement, cela signifie qu’elle n’est pas liée correctement au divin et donc qu’elle a eu besoin de l’énergie issue du sacrifice pour agir. Cependant, cela ne s’arrête pas là, puisque ce genre d’entité reste très puissant, elle va attendre que vous trébuchiez un tant soit peu pour vous bouffer. En d’autres termes, vous pensiez vous libérer mais vous tombez entre les griffes d’un être autrement plus malin.

Certains pensent que de telles actes sont justifiés et sont traditionnels car des peuplades les pratique depuis longtemps. Je tiens à répondre qu’il suffit de regarder l’état de l’Afrique ou de l’Asie pour comprendre que rien de bon n’en émane…

D’autre part, je comprends mal comment un marabout peut prendre entre 200 et 1500 euros pour une telle connerie.

Quand les gens viennent à moi pour ce genre de choses, je n’accepte jamais rien en échange car j’estime que ce n’est pas moi qui libère mais que c’est la Source qui me concède cette grâce quand je lui demande. Ma prière joue le rôle d’intermédiaire et la majorité du pouvoir vient d’ailleurs. Il me suffit de prier la Conscience Universelle pour que les entités se détachent.

Chacun d’entre vous peut le faire. Vous n’avez pas besoin de faire partie d’un quelconque ordre religieux ou de posséder une quelconque science. Il s’agit simplement d’une attitude. Il ne s’agit pas de se soumettre à votre nature divine mais simplement de la reconnaître pour que cette puissance coule en vous. Vous serez alors étonnés de la puissance créatrice dont vous disposerez.

Aujourd’hui, je peux libérer une personne du néfaste dans son énergie simplement en posant le regard sur elle. Mes assistants célestes mettent sur mon chemin des gens qui en ont besoin mais qui ne sauront jamais que c’est par moi que la grâce est passée. De plus en plus de gens le font et sont mandatés pour le faire. Si les choses se passent ainsi c’est parce que nous avons à la fois une responsabilité individuelle et collective. Lorsque vous reconnaissez votre nature divine vous devenez bienveillants pour les autres et des aspects de la conscience unitaire s’installent en vous.

C’est par cette bienveillance que le divin s’exprime. Cependant, on ne vous demandera jamais de vous sacrifier pour les autres car à terme vous deviendriez inefficaces. De la même manière, vous devrez toujours vous aimer vous-même et en laissant simplement tomber la partie orgueilleuse de vous-même, celle qui vous sépare trop de votre origine divine. Les religions vous ont poussé trop loin en vous demandant de considérer trop tôt l’autre comme vous-même. Ceci n’est pas viable car les esprits humains ne sont pas assez mûrs pour tenir l’équilibre avec de tels schémas de pensées.

Souvent, mes guides ont simplement demandé aux gens qui viennent vers moi d’avoir une bonne action envers quelqu’un un peu plus souvent, de remplacer la médisance par une pensée d’appréciation. Vous pouvez choisir de faire un petit effort à chaque fois que vous êtes tentés de vous laisser aller vers quelque chose de sombre. A force d’envoyer de bonnes ondes, vous verrez le retour des choses. Ce processus ne sera pas pénible car vous n’aurez pas bouleversé votre égo et parce que vous n’avez besoin de rien ni de personne d’autre que vous-même et votre connexion avec la partie inconditionnelle de vous-même qui va parvenir à s’exprimer de plus en plus.

A force de lâcher prise sur le négatif et rechercher le positif, les hautes énergies vont faire leur travail en vous et vous ne serez plus soumis aux entités et énergies dont je parlais au début de l’article. Vous pourrez à nouveau vous concentrer sur ce qui vous fait plaisir naturellement et vous serez un repère pour les autres.

Tout ce processus peut être fait silencieusement, en vous-même. Pas besoin de faire partie d’un quelconque collectif, d’une société secrète ou d’une religion. D’ailleurs, tous ces collectifs foireux sont appelés à disparaître car, à terme, tout reviendra dans la lumière. Vous prendrez plutôt conscience que l’autre est comme vous-même, puis que les animaux sont comme vous-même, puis que les plantes sont comme vous-même, puis que les minéraux sont comme vous-même, etc… D’ailleurs plus de gens qu’on ne le pense sont ainsi, ils n’en parlent pas, ils rayonnent tout simplement. Ils laissent au divin le soin de régler les problèmes.

Et comme tout ce processus de prise de conscience est naturel, le pire serait que vous en tiriez une forme de fierté mal placée. En cette période, il vaut mieux que vous laissiez tomber tout ce qui est conflictuel, catégorisant, issu du jugement pour balayer activement devant vos portes. Vous ne pouvez plus continuer à vous prendre la tête pour un oui ou pour un non car l’énergie environnante est devenue telle que vous risquez de tomber dans un cercle vicieux. Vous n’allez pas devenir simplets, vous allez penser les bonnes choses de manière limpide et en profondeur, ressentir différemment. Tant que vous ne voudrez pas vous remettre en question, vous serez aux prises avec les aspects pénibles de la vie. Il nous est demandé de changer, doucement, pour passer au niveau supérieur et ne pas être rattrapés par les basses vibrations.