Archives du mot-clé métaphysique

Penser davantage en dehors des principes

Une grosse limitation de la réflexion humaine est le fait qu’elle s’appuie sur des principes.

C’est un peu comme si vous vous attendiez à ce que tout le monde voit les mêmes couleurs. Forcément, si vous ne pouviez voir qu’en nuances de gris alors vous auriez des problèmes à saisir les concepts si quelqu’un venait vous expliquer les couleurs. Bien sûr, vous n’êtes pas en mesure de voir toutes les couleurs qui peuvent exister car votre oeil n’a pas les moyens d’en saisir davantage. D’ailleurs, les gens ne s’accordent pas entre eux pour déclarer la limite entre certaines couleurs, quand passe-t-on véritablement du vert pâle au cyan ? du cyan au bleu ? Vous ne seriez pas capables de tous vous mettre d’accord parce que vos perceptions ne sont pas strictements identiques dans la matière.

Plus généralement, vous limitez votre conception des principes qui régissent la pensée créatrice par le même mécanisme. Vous ne percevez pas directement donc vous négligez ou alors vous niez. Il est intéressant de constater que vous tentez d’interpréter ce qui se passe dans d’autres mondes à partir de ce que vous constatez dans le monde physique et inversement.

Un exemple que mes guides aiment bien est celui de la boîte vide. Si vous prenez une boîte vide dans le monde physique et que vous la laissez fermée alors il ne se produit rien de significatif à l’intérieur. L’air s’y déplace un peu par convection et par d’autres phénomènes d’amplitude moindre mais il ne va certainement pas apparaître une orange dans la boîte si rien ni personne ne l’y dépose directement. Vous pouvez ouvrir et fermer la boîte à volonté, rien ne va se précipiter à l’intérieur, votre agitation et espérance ne produiront sans doute rien.

En revanche, si vous faisiez la même expérience dans un autre monde. Il n’y aurait peut-être aucune loi de conservation qui empêcherait qu’il se produise bien des choses dans cette boîte. Il pourrait y apparaître quelque chose ou bien la boîte pourrait disparaître ou changer de taille ou fondre sans raison apparente. En fait, il n’y a aucune nécessité que deux mondes soient semblables. D’ailleurs, il se peut que la boîte ne puisse pas exister sous la même forme dans tous les mondes voire ne pas y exister du tout.

Et le monde physique ne peut justement pas exister simplement par les principes que la science énonce pour l’instant. Il faut trouver une solution à cela, il faut soit que des lois physiques tombent, soit qu’elles soient dominées par d’autres plus puissantes et permettant aux choses d’apparaître à partir de rien dans un premier temps.

Evidemment, il semble plus intuitif d’aller vers le fait qu’à un moment donné il ne devait y avoir aucune loi, aucun principe, et surtout aucun principe qui  empêche n’importe quel autre principe de devenir valable sans raisons. Voilà comment j’expliquais le fait que l’Esprit infini puisse exister dans un précédent billet.

L’important ici est de voir qu’en lisant moins de 500 mots vous pouvez réaliser que les choses ne sont pas aussi figées qu’elles y paraissent au premier abord. Vous ne savez pas véritablement toutes les lois qui régissent le fonctionnement de la boîte vide.

Et si maintenant, on considère que votre crâne est une boîte comme une autre (pas vide car c’est « pour gens futés » ici) alors oui effectivement, vous n’êtes pas certains non plus des lois qui régissent le fonctionnement de votre esprit. Et justement en tant qu’âmes, vous n’êtes pas soumis aux mêmes lois que le monde physique et peut-être que tout peut se créer dans la boîte que constitue l’esprit d’autant plus que vous ne savez pas véritablement quels principes (tels que l’attraction) votre conscience va être en mesure d’utiliser pour modifier le monde physique par la suite. C’est pour ça qu’il serait peut-être intéressant de prendre du recul face à ce que vous observez directement pour essayer de réfléchir à ce qui pourrait se passer d’invisible simultanément.